portage salarial : guide complet

Si les paramètres du portage salarial sont plutôt simples à appréhender, il convient de connaître tous les éléments avant de se lancer dans l’aventure. Meilleure sera votre connaissance de ce mode de travail, plus simple sera la décision de se lancer dans cette aventure ou non. Il convient bien sûr également d’avoir en tête les avantages et les inconvénients du portage salarial, de mesurer le pour et le contre, afin de savoir si cette forme de travail correspond pleinement à votre profil. Fonctionnement, statut, salaire, chômage, retraite ou bien encore cotisations sont autant de mots qui viennent à l’esprit et auxquels il faut apporter des réponses. Voici tout ce qui est utile de savoir concernant le portage salarial.

Définition du portage salarial

Pour bien comprendre comment fonctionne ce mode de travail, ses avantages et ses inconvénients, il convient en premier lieu d’en avoir une définition précise. Le portage salarial, c’est la possibilité pour le salarié porté :

  • D’exercer son activité de manière autonome. La facturation se fait en fonction de tarifs convenus entre le salarié et ses clients.
  • De confier le traitement administratif, juridique, fiscal et comptable lié à l’activité à la société de portage salarial, et donc de gagner du temps.
  • De conserver tous les avantages du statut de salarié.

À l’origine, la définition du portage salarial consiste à transformer des honoraires en salaires, pour les cadres en transition professionnelle, qui avaient acquis une certaine expertise et qui souhaitent travailler de façon autonome par le biais de missions effectuées en entreprise auprès de plusieurs clients. Le portage salarial est alors une façon de contourner le statut de travailleur indépendant et de continuer à bénéficier de ses droits, notamment des allocations chômage.

L’ordonnance importante n° 2015-380 du 2 avril 2015 relative au portage salarial offre une définition officielle :

Le portage salarial désigne l’ensemble organisé constitué par : « 1° D’une part, la relation entre une entreprise dénommée “ entreprise de portage salarial ” effectuant une prestation au profit d’une entreprise cliente, qui donne lieu à la conclusion d’un contrat commercial de prestation de portage salarial ; « 2° D’autre part, le contrat de travail conclu entre l’entreprise de portage salarial et un salarié désigné comme étant le “ salarié porté ”, lequel est rémunéré par cette entreprise.

Le portage salarial est une forme d’emploi en pleine expansion, au carrefour entre les statuts d’entrepreneur et de salarié. C’est une option qui permettra au salarié porté de développer son activité d’indépendant tout en bénéficiant de la couverture sociale d’un salarié classique.

Comment fonctionne le portage salarial ?

Avant de vous lancer dans l’aventure du portage salarial, il faut faire le point sur vos qualifications et juger si vos compétences permettent d’exercer de manière autonome. Il ne faut pas hésiter à entrer en contact avec la société de portage salariale. En temps qu’experts, les professionnels de chez CEGELEM peuvent vous guider et vous apporter des réponses à ce sujet. Une fois que vous avez convenu avec la société de portage que le statut correspond à l’activité qui vise à être développée, la signature du contrat se fait dès lors qu’un premier contrat de prestation est signé avec un client.

La ou les missions sont facturées par la société de portage qui, après retrait des charges obligatoires et des frais de gestion, reverse une partie des honoraires sous forme de salaire.

En réalité, le portage salarial met en relation trois acteurs :

  • Le salarié porté, expert dans un ou plusieurs domaines, et qui effectue des missions en entreprise.
  • Le client, qui peut être une administration, une entreprise, une association ou une collectivité locale.
  • La société de portage salarial qui est l’intermédiaire entre ces deux entités.

Le portage est un mode d’emploi dont vous entendez certainement de plus en plus parler, mais peut-être ne savez-vous qu’il s’adresse également à vous ! Le portage salarial, pour qui ? Freelance, autoentrepreneur, intérim, en recherche d’emploi, entreprise, un grand nombre de statuts sont concernés, couvrant un large spectre de professions.

Le portage salarial : pour qui ?

Le portage salarial est un statut de travail utilisé par beaucoup de personnes en transition professionnelle et qui souhaitent se mettre à leur compte. Il peut s’agir de cadres, de salariés en reconversion, de micro-entrepreneurs, de freelances, mais aussi, et il ne faut pas l’oublier, de jeunes diplômés et de créateurs d’entreprise. Tous ont un fort désir de travailler autrement et de disposer d’une plus grande autonomie.

Nous retrouvons chez les salariés portés de nombreuses personnes du domaine du conseil, de l’expertise ainsi que des prestations intellectuelles. Les domaines les plus représentés sont : l’informatique, le digital, la formation, le coaching, la logistique, l’ingénierie, la communication, le marketing, la traduction, le management, l’audit ou bien encore l’immobilier.

Les avantages du portage salarial

Devenir salarié porté, c’est aussi profiter des nombreux avantages de ce statut. En voici les principaux :

  • La sécurité : en tant que salarié porté, vous souscrivez à un contrat de travail et vous bénéficiez donc des mêmes droits que tout salarié en ce qui concerne le régime général de la Sécurité sociale, la prévoyance, les cotisations retraite, les congés payés, l’assurance chômage et la mutuelle collective d’entreprise.
  • Le gain de temps : là où le statut de micro-entrepreneur peut vite engendrer un temps précieux passé à effectuer des tâches administratives, le portage salarial permet la prise en charge des parties administratives, juridiques, sociales et comptables de votre activité.
  • La mise en réseau : pas de risque d’isolement, car la société de portage salarial permet de créer des liens avec d’autres salariés portés à l’occasion d’événements, d’ateliers ou bien encore de formations. Cela peut aussi déboucher sur le travail en collaboration sur certains projets.
  • La formation : en tant que salarié porté, des formations vous sont régulièrement proposées afin de développer ou d’acquérir de nouvelles compétences. Des temps qui contribuent à la pérennisation de l’activité et un autre avantage certain du portage salarial.
  • Une crédibilité accrue : faire partie d’une société de portage salarial reconnue et sérieuse, c’est aussi avoir plus de crédibilité auprès de grandes entreprises.
  • Un accompagnement de l’activité : en plus d’effectuer la gestion administrative et de proposer des formations, la société de portage salarial met à disposition des salariés portés un interlocuteur pour répondre aux questions, guider et mettre en réseau. C’est un véritable avantage du portage salarial, vous n’êtes est pas seul, mais accompagné et vous avez la possibilité d’avoir des retours et un regard extérieur sur l’évolution de votre activité.

Les inconvénients du portage salarial

Là où il ya des avantages, il y a souvent quelques inconvénients et cela touche aussi l’univers du portage salarial. Parmi les inconvénients du portage salarial, nous relevons les points suivants :

  • Toutes les activités ne permettent pas d’avoir le statut de salarié porté, notamment les activités de négoce (achat et vente de marchandises), les métiers de service à la personne et la plupart des métiers réglementés (avocat, notaire, expert comptable, etc.).
  • La réglementation du portage salarial impose une rémunération minimale, il faut en général facturer au moins 35 € de l’heure ou 250 € par jour pour pouvoir devenir salarié porté, ce qui exclut de facto les activités à faible revenu.
  • Le portage salarial et, donc la gestion des tâches administratives par la société de portage implique des frais, autour de 10% du Chiffre d’Affaires HT. Ajoutés au paiement des charges sociales, c’est environ 50% du Chiffre d’Affaires qui ne revient pas directement au salarié. C’est donc plus élevé que pour un micro-entrepreneur. Mais cela peut être vu comme un inconvénient du portage salarial, c’est aussi la contrepartie de la protection sociale associée à ce dispositif (chômage, retraite, formation, etc.).

Comment débuter votre expérience de salarié porté ?

Afin de commencer à travailler en tant que salarié porté, vous, travailleur indépendant, devez avant tout trouver une mission correspondant à votre qualification (Cegelem peut vous aider pour cela). Vous pouvez alors, dans un second temps, échanger avec votre société de portage pour exprimer votre intention de faire héberger votre activité. Vous aurez ensuite la possibilité, dans un troisième temps, de signer une convention de portage salarial fixant les modalités d’hébergement, et officialisant les engagements réciproques vous liant à votre société de portage (par exemple Cegelem !).

La signature du contrat de travail (ou contrat de portage salarial) intervient dès lors que vous signez un premier contrat de prestation avec votre client.

La mission est facturée par la société de portage qui, après retrait des charges obligatoires et des frais de gestion, vous reversera une partie des honoraires sous forme de salaire. Vous voilà travailleur indépendant et salarié, libre et sécurisé : un salarié porté !

Comment devenir un salarié porté ?

Afin de devenir un travailleur indépendant ou un consultant en portage salarial, il vous suffit de justifier d’une certaine expérience dans votre domaine. Pour ce qui est des missions, il vous sera plus aisé de démarrer votre activité de salarié porté si vous avez déjà un certain portefeuille de prestataires, mais vous pouvez également vous tourner vers votre société de portage salarial pour trouver une première mission. Cegelem vous accompagne dans votre recherche de missions et même mieux, vous en soumet !

Les différents statuts concernés
par ce de mode de travail

Le portage salarié vous tend les bras si vous êtes :

  • Un cadre expérimenté ou dirigeant, ayant un projet d’autonomie.
  • Un salarié en reconversion professionnelle, souhaitant convertir son expertise en offre de service.
  • Un créateur d’entreprise, qui souhaite tester ses projets sans risques, en ayant recours à des ressources externes expérimentées et sécurisées.
  • Un autoentrepreneur en freelance, qui souhaite aller au-delà des limites qu’impose ce statut.
  • Un consultant formateur, qui a besoin d’un numéro de formateur pour exercer.
  • Un travailleur indépendant, désireux de connaître un rapport au travail plus autonome.
  • Un consultant à l’international, qui souhaite facturer sans contraintes.
  • Un retraité, qui projette de conserver une activité pour compléter ses revenus.

Les principales professions
qui ont recours au portage salarial

Ces professions font partie de celles qui utilise le plus le portage salarial :

  • Experts en informatique
  • Chefs de projet
  • Ingénieurs
  • Consultants marketing et communication
  • Consultants en ressources humaines
  • Management et conseil aux dirigeants
  • Gestion et finance
  • Métiers du web et du digital
  • Formateurs et coachs
  • Professionnels de l’immobilier
  • Ainsi que de nombreuses autres expertises…

POUR ALLER PLUS LOIN DANS LE PORTAGE SALARIAL

Rémunération et portage salarial

Quel serait votre salaire en portage salarial ? Comment le calculer ?

Cegelem est là pour vous aider à y voir plus clair ! Découvrez les paramètres à prendre en compte !

En savoir plus

Les contrats en portage salarial

Dans cette section, vous verrez quelles sont les conditions du contrat de portage salarial. Vous aurez accès aux différentes déclinaisons du contrat de portage, avec des descriptions détaillées pour en savoir plus sur les contrats que Cegelem vous propose.

En savoir plus

Charges / coûts / frais

Combien coûte le portage salarial ? Quelles sont les charges à prendre en compte ? Que comprennent-elles ? En fonction des services proposés par la société de portage, les frais de gestion vont varier de 8 à 12%. Explications du vrai coût du portage salarial.

En savoir plus

Portage salarial et retraite

Portage salarial et retraite sont entièrement compatibles. Après une carrière professionnelle où vous avez cotisé, il n’est pas forcément facile de s’arrêter brutalement. Cegelem vous permet de pouvoir continuer à travailler tout en ayant une pension retrait..

En savoir plus

Formation et portage salarial

Pour rester à la pointe de son expertise, le salarié en portage salarial se doit d’être au fait des nouvelles pratiques et de continuellement se former. C’est l’un des atouts d’une société comme Cegelem, qui propose des formations pour ses indépendants en portage salarial . Voici comment en bénéficier.

En savoir plus

Portage salarial et autres statuts

Parce que nous connaissons la complexité de chaque statut, nous avons pensé à vous.  Pour vous aider à mieux comprendre la différence entre le portage salarial , la SAS, la SARL,  le statut d’auto entrepreneur et celui d’indépendant nous mettons ce tableau simple à votre disposition.

En savoir plus

syndicat portage salarial

Syndicat de portage salarial

Il existe trois syndicats pour représenter les entreprises de portage salarial : le PEPS, l’UNEPS et le FEPS.

Représentant et défendant les droits de ce milieu, ils œuvrent grandement pour le développement de cette nouvelle forme de travail.

En savoir plus

Glossaire

Si vous souhaitez en savoir davantage sur le portage salarial, découvrez dans cette partie glossaire l’ensemble des termes relatifs à la nomenclature du portage salarial.
Toute la connaissance formelle grâce à laquelle vous serez bien informé.

En savoir plus

Le cadre légal du portage salarial

Le portage salarial a été légalisé le 25 juin 2008, date de son entrée dans le Code du travail, qui édicte ses premières définitions. Issu de négociations de branche entre les partenaires sociaux, l’accord professionnel du 24 juin 2010 relatif au portage salarial est le premier texte qui fixe un cadre conventionnel à cette activité.

En savoir plus

Chômage

Portage salarial et
le chômage

Le portage salarial est un statut à part qui propose la sécurité du salariat avec la liberté du travailleur indépendant.

Parmi ces avantages, il y a entre autres l’assurance chômage. Cegelem vous explique quelles sont les conditions pour en bénéficier pendant et après votre période d’emploi.

En savoir plus

La mutuelle

Mutuelle et
portage salarial

La loi du 1er janvier 2016 contraint les sociétés à souscrire à une mutuelle et à inclure les salariés. Elle a de nombreux avantages tant pour l’entreprise que pour les employés et les dirigeants. Pour les dirigeants et salariées, la mutuelle prend en charge les dépenses des soins qui ne sont pas couvertes par l’assurance maladie. De plus, les personnes qui adhèrent à la mutuelle ont la possibilité de recevoir le …

En savoir plus

A voir aussi