Formation et portage salarial

Afin d’enrichir ses compétences et de rester compétitif dans son domaine d’activité, il est utile de se former. Cependant lorsque nous optons pour le statut de salarié porté, pas toujours évident d’être au courant de ses droits dans le domaine. Voici tous les éléments à connaître dans le domaine du portage salarial et de la formation.

Avons-nous le droit à la formation en tant que salarié porté ?

Que vous soyez consultant, cadre ou autres, le portage salarial donne droit à la formation, les droits sont en effet les mêmes que pour les salariés de toutes entreprises du régime général. Le salarié porté cotise pour le compte personnel de formation, aussi nommé CPF. Ce dernier remplace le droit individuel à la formation, plus communément appelé le DIF. C’est dans ce cadre que la personne qui exerce son activité en portage salarial dispose d’un maximum de 20 heures par an de formation, cumulable sur une durée de six ans. Attention toutefois à ce que l’ensemble des heures ne dépassent pas les 120 heures. Pour faire valoir ce droit, il est nécessaire de bénéficier de 4 mois d’ancienneté dans un régime à temps plein. Cela ne veut pas dire pour autant que le salarié en portage salarial à temps partiel ne bénéficie pas du compte personnel de formation, il y a aussi droit mais au prorata des heures travaillées.

En tant que salarié porté, il existe deux façons pour vous d’exercer votre droit à la formation :

  • Vous pouvez gérer vous-même votre CPF, de manière autonome, en fonction de vos besoins et suivre ainsi les formations que vous jugez pertinentes sur vos temps de loisirs
  • Vous pouvez aussi consulter la société de portage salarial pour la formation en lui notifiant votre désir de suivre une formation, ce qui est votre droit, et la société dispose alors d’un délai d’un mois pour vous donner son accord

Il est important de savoir que dans le cadre du portage salarial et de la formation, les sociétés de portage proposent souvent un accompagnement personnalisé à chaque salarié porté, afin que ceux-ci puissent être conseillés et dirigés vers les formations qui donneront un maximum de valeur ajoutée à leur expertise. C’est un réel avantage comparé au statut de freelance micro-entrepreneur, ces derniers se retrouvent en effet bien souvent seuls lorsqu’arrive le temps d’aborder les questions autour de la formation. N’hésitez donc pas à solliciter les professionnels de Cegelem pour vous donner toutes les informations pertinentes sur le sujet.

Quelles sont les particularités du CPF dans le cadre du portage salarial ?

Dans la réalité, le partage salarial et la formation sont un peu différents que pour un salarié classique du régime général qui exerce sont activité à temps plein. Cela relève du fait qu’en tant que salarié porté, vous pouvez parfois ne pas avoir de missions pendant certaines périodes, plus ou moins longues. Afin de faire un calcul juste des heures auxquelles vous avez droit, il faut uniquement vous baser sur les heures travaillées, et qui apparaissent sur les bulletins de salaire délivrés par la société de portage. Ainsi, notez que lorsque nous n’exercez pas d’activité pendant un moment, vous ne capitalisez pas pour le compte personnel de formation. Mais une fois le capital d’heures rempli, l’utilisation des heures pour la formation peut se faire selon votre convenance.

Il est également important de savoir que toutes les formations ne sont pas éligibles au CPF. Elles sont définies par les partenaires sociaux et selon les besoins du marché du travail. Les formations auxquelles vous pouvez prétendre en tant que salarié porté dépendent de votre statut, de la région dans laquelle vous pratiquez votre métier, ainsi que de votre domaine d’activité. Sur ce point aussi, chez Cegelem, nous sommes à vos côtés pour vous rendre service et apporter des réponses à vos interrogations.

Quelles sont les offres de formation proposées par la société de portage ?

Le domaine des organismes de formation et du portage salarial est un autre point sur lequel il convient de s’arrêter. Chaque année, Cegelem verse une contribution au financement de la formation de ses salariés portés à une OPCA, un organisme collecteur agréé. C’est grâce à cette action que les salariés portés peuvent prétendre à une formation en portage avec prise en charge des frais pédagogiques, dans la limite toutefois des fonds mutualismes disponibles. En général, l’ensemble des salariés en portage salarial qui sont sous contrat et en plein activité sont éligibles aux formations financées par l’OPCA.

De plus, Cegelem propose à ses salariés des journées découvertes, pour en savoir davantage sur le portage salarial et la formation. Les formateurs travaillent autour de thématiques qui peuvent porter sur la communication ou la prospection de clients. Une formidable occasion d’enrichir vos connaissances, et une aubaine pour développer votre activité et trouver de nouvelles missions. Tout au long de sa période chez Cegelem, le salarié porté peut profiter de coaching individuel ou collectif afin de devenir de plus en plus expert dans sa profession.

Il apparaît donc évident au regard de ces divers arguments que l’emploi en portage salarial et la formation ne sont pas deux univers incompatibles. C’est bien au contraire un droit pour le salarié porté, qui bien souvent opte pour ce statut pour bénéficier à la fois d’une façon de travailler indépendante, mais également pour se garantir les mêmes droits que pour n’importe quel salarié du régime général.

La formation en portage salarial est donc une aubaine pour tout professionnel désirant améliorer ses compétences grâce à des heures qu’il a accumulées.

A voir aussi