Capital Croissance poursuit sa croissance

Table des matières

La plateforme d’investissement Capital Croissance, qui opérait exclusivement sur le segment du LBO, se trouve en pleine phase de diversification. Elle ambitionne d’augmenter son nombre de verticales au cours des années à venir. Afin de soutenir son développement, la structure peut aussi s’appuyer sur le fonds de venture capital Ternel, qu’il vient d’intégrer.

La plateforme du fonds d’investissement Capital Croissance, créée en 2012, est bien partie pour s’élargir. Le directeur associé au sein de la structure déclare qu’ils se sont considérablement développés depuis 2021. Le véhicule se trouve cependant plus proche du prologue que de l’épilogue sur la diversification, souligne-t-il.

Le responsable explique que d’ici à 2026 ou 2027, ils pourraient disposer d’une douzaine de verticales, soit le double du nombre actuel. Un renforcement des pôles d’investissement existants à l’aide de stratégies complémentaires ainsi qu’un déploiement de nouveaux pôles sont concrètement prévus. Malgré cette croissance, le modèle de Limited Partners (LPs) et la philosophie initiale du fonds d’investissement restent inchangés.

Le ticket minimum a été abaissé

Le directeur associé indique que Capital Croissance compte parmi ses investisseurs des dirigeants du CAC 40 et des patrons d’ETI. La structure bénéficie aussi de l’appui de beaucoup de dirigeants de petites et moyennes entreprises (PME), dont :

Certains ont réussi leur LBO et sont contents de réinjecter leur argent au service de beaux projets entrepreneuriaux.

Le ticket d’entrée minimum a été réduit au seuil d’investissement fixé. Le directeur associé explique qu’ils veulent ouvrir au plus grand nombre d’investisseurs avertis l’accès à leurs divers produits, et ce peu importe leurs stratégies d’investissements. Il a d’ailleurs annoncé :

Notre volonté est de renforcer toujours plus notre club d’entrepreneurs, au cœur de notre modèle.

Bon à savoir : les consultants en portage salarial ont aussi la possibilité placer de l’argent dans les fonds d’investissement. Il suffit de respecter le ticket minimum. Pour information, ce dispositif combine freelancing et salariat. Il permet aux travailleurs indépendants de déléguer la gestion administrative de leur activité, d’obtenir une protection sociale…

Les LPs entrepreneurs amènent en effet plus que des capitaux au véhicule financier. Son directeur associé révèle qu’ils peuvent faire appel à eux dans l’étape en amont afin de qualifier les dossiers. Par la suite, au cas par cas, ils relient leurs LPs les plus pertinents avec leurs participations afin :

  • De profiter de leurs expertises et réseaux sans payer un sou ;
  • D’essayer d’instaurer des liens commerciaux.

Le véhicule se dote d’un fonds de venture capital

Aujourd’hui, Capital Croissance emploie plus de 50 salariés, dispersés entre les bureaux d’Aix-en-Provence, de Lille et de Paris. Le véhicule financier gère au total 950 millions d’euros d’actifs. Il compte en son sein trois pôles d’investissement et six stratégies. Le dernier pôle mis en place porte sur celui du Venture, avec une toute nouvelle alliance.

À noter que MAIF Avenir, devenu Ternel, s’est émancipé de l’assureur pour s’associer au fonds d’investissement. Le fonds de capital-risque à impact a intégré Capital Croissance avec une équipe dédiée. Il finance surtout en série A et en seed des tickets compris entre 500 000 euros et 5 millions d’euros. La structure investit principalement dans la Tech ou la santé. Le fondateur de Capital Croissance expose :

Le fonds gérait historiquement une poche de fonds propres de l’assureur MAIF. D’ici 12 mois, nous allons lancer le fonds successeur en faisant appel cette fois-ci aux capitaux de notre réseau.

Aujourd’hui, Capital Croissance se démarque des autres fonds d’investissement grâce à sa gestion administrative au point et au profil de ses souscripteurs. Ces derniers se composent en grande partie d’entrepreneurs. En France, il existe à l’heure actuelle une quinzaine de structures fonctionnant suivant un principe semblable. Le directeur associé assure toutefois qu’ils ont été les précurseurs du modèle et demeurent leaders en matière de nombre de souscripteurs.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial