Foxconn poursuit ses efforts dans le monde des véhicules autonomes

Table des matières

Foxconn et Nvidia viennent de divulguer un nouvel accord lors du Hon Hai Technology Day. Les deux géants de l’électronique ont déclaré unir davantage leurs forces en matière de fabrication de plateformes de voitures autonomes. Ils ont annoncé la construction en commun d’une nouvelle classe de centres de données alimentées par l’IA.

En janvier 2023, Nvidia et Foxconn ont décidé de s’associer afin de créer des plateformes d’automobiles autonomes. Le groupe taïwanais devait alors développer des calculateurs moteurs (ECU) fondés sur le processeur Drive Orin de la société américaine. Il est aussi chargé de les commercialiser à travers le monde. Ce partenariat intervenait à un moment où Foxconn voulait accroître son activité dans la construction de voitures électriques.

Le groupe Hon Hai Technology, qui n’a pour l’instant produit que quelques modèles d’automobiles électriques, cherche à séduire de nouveaux fabricants. Durant les années à venir, il ambitionne de s’approprier 5 % du marché planétaire, un plan  peaufiné par des conseils entrepreneurs avisés.  

Le groupe taïwanais signe un nouvel accord avec Nvidia

Dans le cadre de ce projet lié aux voitures électriques, Foxconn vient de nouer un nouveau partenariat avec Nvidia. Les CEO des deux firmes, respectivement Young Liu et Jensen Huang, l’ont dévoilé durant le Hon Hai Tech Day. Un événement qui pourrait donner des inspirations aux consultants en quête de conseil entrepreneur.

Selon les deux dirigeants, l’édification d’usines d’intelligence artificielle (IA) s’appuyant sur les technologies Nvidia marquera le début de la coopération. Parmi celles-ci se retrouvera l’accélérateur GH200, dont la vente est prohibée en Chine, ou encore :

  • La suite logicielle Nvidia AI Enterprise ;
  • La puce Grace Hopper Superchip ;

Le PDG du groupe taïwanais a indiqué que les deux sociétés assumeront ensemble le montage de ces usines. Ils cherchent à accélérer la pénétration de l’industrie dans l’âge de l’IA. Le fondateur et président-directeur général de Nvidia a expliqué :

Un nouveau type de fabrication est apparu : la production d’intelligence. Et les centres de données qui le produisent sont des usines d’IA. Foxconn, le plus grand fabricant mondial, possède l’expertise et l’envergure nécessaires pour construire des usines d’IA à l’échelle mondiale. Nous sommes ravis d’étendre notre partenariat de dix ans avec Foxconn pour accélérer la révolution industrielle de l’IA.

Révolutionner le monde automobile à l’aide de « datacenters IA »

Concrètement, Foxconn exploitera les outils technologiques de la société américaine pour concevoir des centres de données d’un nouveau genre. Ces dernières serviront de socles pour de plus en plus de services d’IA générative fondés sur le langage. Pareillement, elles seront utilisées comme bases pour :

  • Un nombre grandissant de plateformes d’automobiles électriques et de robotique ;
  • Une grande panoplie d’applications, telles que la création de plateformes robotiques et d’automobiles basées sur l’intelligence artificielle. L’on citera aussi comme exemple la traduction des informations des flux d’inspection et d’assemblage en données numériques.

Cette collaboration avec Nvidia a constitué l’une des plus importantes révélations lors du Hon Hai Tech Day. Elle vise à pousser la filière automobile dans une époque révolutionnaire de voitures électriques à la fois :

  • Intelligents ;
  • Efficaces ;
  • Sûres.

À titre de rappel, le Hon Hai Tech est une conférence annuelle tenue par Foxconn pour dévoiler ses plus récents projets. Elle couvre des domaines variés comme les technologies novatrices, la production de matériels électroniques, l’élaboration de contrats.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial