De plus en plus de supercalculateurs naissent autour du globe

Table des matières

Le monde du calcul haute performance (HPC) se développe énormément. Si bien que les géants technologiques du monde ne cessent d’accroître leurs efforts pour produire des systèmes toujours plus puissants. Aussi Nvidia a-t-il officialisé le lancement de son supercalculateur Eos. La machine sera amenée à concurrencer des appareils comme Frontier ou encore MareNostrum 5.

Les projets de superordinateurs se multiplient en Europe. Le continent a notamment assisté au lancement de MareNostrum 5 à Barcelone, le 21 décembre 2023. L’une des vocations de l’appareil, qui est alimenté à l’énergie renouvelable, porte sur l’accélération de la recherche climatique et médicale.

Dans les mois à venir, l’Allemagne accueillera aussi une autre pépite baptisée Jupiter. Cette dernière est annoncée comme étant le premier ordinateur en mesure de dégager des performances exaflopiques sur le Vieux Continent. La machine sera principalement exploitée dans les domaines de la pharmacie et de l’environnement. Elle soutiendra les entreprises et les chercheurs dans la création d’algorithmes dans ces filières.

Nvidia a dévoilé Eos

Les superordinateurs fleurissent également de l’autre côté de l’Atlantique. Mi-février 2024, Nividia a inauguré son système Eos, après sa première présentation au salon Supercomputing de novembre 2023. L’architecture de la machine est imaginée dans le but d’exécuter des traitements relatifs à l’intelligence artificielle. Ceci lorsqu’ils requièrent une interconnectivité à large bande et à ultra-faible latence sur une immense ferme de calcul. Son architecture réseau est compatible jusqu’à 400 Gb de données transférées par seconde.

Le dispositif occupe à ce jour la neuvième position du palmarès des 500 plus puissants supercalculateurs à l’échelle mondiale. La firme siégeant en Californie le définit telle une usine d’intelligence artificielle :

  • Avec laquelle les développeurs peuvent facilement entraîner massivement des grands modèles de langage (LLM) ;
  • Avec une disponibilité constante.

Eos sera utilisé comme modèle pour les superordinateurs d’IA d’entreprise des clients du fondeur. Les programmeurs de Nvidia, chez qui les consultants en portage salarial peuvent prospecter, l’utilisent pour leurs travaux sur :

  • Les simulations quantiques ;
  • Les systèmes de recommandation ;
  • Les grands modèles de langage (LLM) ;
  •  

Bon à savoir : Afin d’estimer son salaire avec la forme d’emploi susmentionnée, l’on peut effectuer une simulation portage salarial.

Frontier reste le plus puissant de tous

Le nouveau supercalculateur d’IA de Nvidia se base sur un réseau InfiniBand Quantum-2. Il comporte 576 systèmes DGX H100. Le système est ainsi capable d’offrir des performances FP8 de 18,4 exaflops pour les charges de travail liées à l’IA. Soit autant que MareNostrum 5 dans la même catégorie. À souligner que ce fleuron européen peut en revanche délivrer jusqu’à :

  • 314 pétaflops/s en puissance maximale ;
  • 121,4 pétaflops/s en précision FP64.

Eos tire son nom de la divinité grecque chargée d’ouvrir quotidiennement les portes de l’aube. Le supercalculateur possède en cumul 4608 cartes graphiques H100 de Nvidia et 1152 processeurs Xeon Platinum 8480C signés Intel. Selon le géant technologique de Santa Clara, son déploiement arrive à point nommé.

Les consultants IT devraient penser à y prospecter. Pour ceux qui ont déjà obtenus des missions dans le secteur, faire une simulation portage salarial permet de confirmer, ou non, la rentabilité du déplacement.

En novembre 2023, TOP500 a publié sa 62e édition du classement des 500 superordinateurs les plus puissants du monde. L’organisation a rapporté que Frontier gardait la place de leader et demeurait alors, l’unique système exascale du palmarès. Il présente un score de 1194 exaflops/s. À titre informatif, le dispositif compte au total 8 699 904 cœurs, cartes graphiques et processeurs confondus. Il est fondé sur la dernière architecture HPE Cray EX235a et s’appuie sur des CPU EPYC 64C 2 GHz d’AMD.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial