Une quinzaine de mesures seront apportées au milieu médical en France

Table des matières

Le ministre de la Santé et de la Prévention s’engage à aider les médecins dans la gestion de leur temps. Le concerné est assisté par un médecin et le directeur de la Cnam et l’ancien dirigeant de la CPAM Paris. L’appui en question met en place 15 mesures. Celles-ci limitent la durée des activités administratives sur le temps de travail.

François Braun annonce la mise en place de 15 mesures qui faciliteront le travail des personnels soignants. Le ministre de la Santé et de la prévention a confirmé sa volonté de permettre aux médecins de se focaliser sur l’exercice de leur emploi. Il a ensuite émis un récapitulatif de ses investigations.

Cette mission d’allègement des tâches administratives des médecins a été pilotée par Pierre Albertini et le docteur Jacques Franzoni. Par conséquent, les réformes sont mises en place suivant les études menées par ces auteurs. Des remontées des CNR territoriaux et des témoignages des médecins sur le terrain ont également aidé dans la définition de ces mesures.

Simplifier les tâches administratives

Le but principal de l’ensemble de ces initiatives vise à faciliter l’exécution des différentes démarches administratives imputables aux médecins. Par exemple, pour éviter de solliciter inutilement un soignant, plusieurs informations seront regroupées sur le site du service public. Celles-ci sont majoritairement les demandes de certificats médicaux et s’adressent aussi bien aux patients qu’aux praticiens. De plus, la population est également sensibilisée sur l’inutilité de certains documents avec des campagnes annuelles. Ces dernières seront orientées vers les différentes institutions.

Autre mesure afin de limiter les démarches administratives : la dématérialisation. En effet, avant la fin de l’année 2023, un dispositif de transmission digitale des pièces justificatives sera mis en place. Ce projet concerne principalement l’Assurance maladie et la complémentaire santé, à l’instar d’une mutuelle en portage salarial. La mesure qui suit cette dernière concerne une application mobile permettant l’identification de chaque patient. Cette technologie, appelée ApCV permet de prévenir le défaut de la carte vitale.

Par ailleurs, en association avec la Haute Autorité de Santé (HAS), les délais règlementaires des pathologies sérieuses seront révisés. Le ministre affirme que la mise à jour de ces durées sera mise à la connaissance du patient. Il en sera de même du soignant, et cela par le biais d’un échange numérique. En effet, une des mesures permet l’anticipation de la prise en charge des droits à l’ALD. Les médecins auront ainsi un délai de préparation de 3 mois.

Gagner du temps pour de l’exercice médical

Le second but de ces mesures proposées par le ministre de la Santé et de la Prévention est d’offrir aux médecins plus de temps. Par exemple, les thérapeutes libéraux bénéficient d’un pilotage numérique leur permettant de se recentrer. En moyenne, un médecin passe près de deux heures par semaines dans la rédaction de certificats médicaux. La première mesure vise ainsi à limiter le temps perdu dans cette tâche. Pour cela, sera considérée comme une exception la délivrance de certificat médical, en fonction des domaines concernés.

Concernant la mutuelle en portage salarial ou l’assurance maladie, un contenu plus complet simplifiera l’emploi du portail Ameli pro par le personnel soignant. Sur le même sujet, l’accompagnement des médecins libéraux avec Ségur numérique œuvre également dans la gestion méthodique du temps d’exercice médical.

Pour finir, le délai normalement imparti à la rédaction et l’envoi des courriels est également réduit. Afin d’arriver à cet objectif, le cabinet médical est invité à recourir aux services de télécommunications concernant la facturation.

En somme, pour François Braun, ce plan d’aide du personnel soignant nécessite un partenariat étroit avec les médecins et associations de soignants.

 

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial