SUSE, CIQ et Oracle annoncent l’arrivée d’une nouvelle solution Open source

Table des matières

Avec les changements déplaisants implantés sur Red Hat Entreprise Linux, les concurrents ripostent. Grâce à une collaboration entre trois grandes organisations, une nouvelle solution OpenStack verra le jour : Open Entreprise Linux Association. Cette alternative promet des innovations et une totale liberté comparée à la plateforme Red Hat Entreprise Linux.

Depuis les modifications apportées sur Red Hat Entreprise Linux (RHEL), une solution alternative Open Source a été créée. CIQ, SUSE et Oracle ont en effet annoncé l’arrivée d’Open Entreprise Linux Association (OpenELA). Cette nouvelle plateforme a pour but de développer une offre OpenStack commerciale et collaborative similaire à RHEL. La seule différence étant qu’OpenELA permettra aux utilisateurs de se servir des données qui y sont présentes et de les redistribuer. En effet, depuis les modifications apportées juin dernier, RHEL est devenu plus restrictive. Ce qui n’est pas tout à fait avantageux pour les entreprises qui utilisent la plateforme. Consultant IT, experts informatiques, et autres métiers du numérique en sont pénalisés.

Quelles sont les modifications apportées sur RHEL ?

En juin dernier, l’éditeur Red Hat a pris la décision de modifier les conditions d’utilisation de ses services. Plusieurs changements ont été initiés.

  • Red Hat a désormais le droit d’utiliser les informations collectées pour servir à des buts publicitaires ;
  • Red Hat s’octroie également la prérogative de stopper ses produits ou ses services dès qu’elle le souhaite ;
  • Red Hat peut aussi désactiver ou bloquer les comptes de ses clients. Ce, si elle pense que l’utilisateur n’est pas conforme aux conditions d’utilisations ;
  • Red Hat n’indemnisera plus que les pertes tangibles à caractère direct. Un plafond de 100.000 dollars a aussi été instauré.

Tous ces changements et nouvelles conditions pourraient nuire à certaines entreprises.  En effet, les clients pourraient perdre l’accès à leurs services sans pouvoir être remboursés. Une entreprise du secteur affirme que ces modifications :

« pourraient rendre plus difficile l’utilisation d’OpenStack par les organisations ».

De ce fait, plusieurs associations et organisations ont fait part de leur opposition face à cette situation.

Pour trouver la solution Cloud qui correspond à son entreprise, il est recommandé de contacter un consultant IT. Il saura détecter les besoins en informatiques et en système d’exploitation selon chaque entreprise.

Comment réagit la concurrence face à ces changements ?

Ces modifications apportées par Red Hat sur son système OpenStack suscitent beaucoup d’interrogations chez les concurrents. Toutefois, cela représente également une opportunité pour d’autres entreprises.

En effet, cette situation a donné naissance à une alliance entre l’entreprise SUSE, CIQ et Oracle. D’ici quelques mois, une nouvelle solution OpenStack verra le jour : Open Entreprise Linux Association ou OpenELA. Cette nouvelle plateforme promet un accès libre aux codes sources que les utilisateurs pourront exploiter. Les fondateurs d’openELA expliquent que :

« Les principes cardinaux d’OpenELA, qui incarnent la vision du projet, englobent la conformité avec les normes en vigueur, des mises à jour rapides, la sécurité, la transparence, le sens communautaire et la garantie d’une ressource libre et redistribuable pour tous  ». L’arrivée d’OpenELA sur le marché présente plusieurs avantages comparativement à REHL. En effet, OpenELA sera totalement géré par une association de bénévoles. Cela rendra la plateforme plus flexible et plus répondant aux besoins des utilisateurs. Par contre, pour atteindre leurs objectifs, les fondateurs doivent encore gravir les échelons et gagner en notoriété face à REHL. De ce fait, OpenELA se devra de disposer d’un support solide.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial