Quelle est la situation actuelle des marchés économiques ?

Table des matières

Les marchés réagissent à la hausse des prix du pétrole anticipée avant une réunion de l’Opep. D’un côté, des défis persistants liés à l’inflation préoccupent certains responsables de la Fed. Alors que pour certains, l’hypothèse d’un atterrissage en douceur de l’économie se renforce avec une inflation maîtrisée. Pendant ce temps, le CAC 40 a progressé.

Les prix du pétrole croissent déjà, bien avant la rencontre prévue entre l’OPEP et ses partenaires. Le secteur prévoit de nouvelles réductions de production en Arabie saoudite. Le baril de Brent de la mer du Nord s’améliore. Il a atteint une progression de 1,4% à 81,76 dollars pour une livraison en janvier. Alors que le WTI ou le baril de West Texas Intermediate prévu pour décembre affiche une hausse de 1,5%, atteignant 77,16 dollars.

L’entreprise ferroviaire Alstom enregistre une croissance de 2,1%. Des informations provenant de l’AFP indiquent que la société est en difficulté. Alstom envisage la possibilité de vendre sa part dans Transmashholding dans un avenir proche (20%).

Il reste des défis à relever sur l’inflation

À l’instar de Susan Collins et Mary Daly, quelques responsables de la Fed, ont cherché à modérer l’enthousiasme des marchés. La lutte contre l’inflation n’est pas encore complètement remportée soulignent-ils.

Les investisseurs resteront vigilants lors de la publication des minutes de la Fed. Le jour suivant, ils examineront les données relatives aux demandes de biens durables pour le mois d’octobre.

Réaliser une simulation portage salarial serait utile pour une perspective plus complète, pour les entrepreneurs qui ont choisi d’être salarié porté.

L’avis de l’expert en analyse de marchés d’eToro diverge de celui des Fed, selon lui :

« L’hypothèse d’un soft-landing, un atterrissage en douceur de l’économie, se renforce avec une inflation sous contrôle. Le CPI (indice des prix à la consommation, NDLR), américain a en effet atteint +3.2% en glissement annuel, contre une prévision de +3.3% ».

Parallèlement, selon la Fed une diminution de 16 points de base est observée sur le rendement des obligations à 10 ans. Les attentes d’une stabilité durant la réunion du 13 décembre sont maintenant à 100% semble-t-il.

D’un côté, les investisseurs seront attentifs aux résultats trimestriels de Nvidia, prévus mardi soir après la clôture.

D’ailleurs, Wall Street était fermée jeudi pour Thanksgiving. La bourse de New York elle n’a ouvert ses portes  que seulement pendant une demi-journée, le vendredi 24 novembre, le lendemain.

L’indice principal de la bourse parisienne en hausse

La semaine écoulée, le CAC 40 a enregistré une progression notable de 2,7%. Une évolution observée grâce à la diminution de l’inflation aux USA et en Europe.

Les principales entreprises du CAC 40 montrent d’ailleurs un intérêt important pour les modes de recrutement extérieur. Il serait temps de réaliser une simulation portage salarial pour en savoir plus sur les avantages du secteur.

La hausse de la bourse a engendré un apaisement sur le marché des obligations. Les investisseurs restent donc optimistes sur la perspective de la cessation des politiques monétaires restrictives l’année suivante.

Le CAC 40 maintient son mouvement ascendant en franchissant les 7 200 points, atteignant 7 252,45 points. La semaine débute positivement à la Bourse parisienne, avec une augmentation de 0,26% lundi au milieu de la séance.

Le jour même, l’emploi du temps est peu chargé, aussi bien du point de vue des sociétés que de la macroéconomie. Dans la matinée, les investisseurs ont été informés d’une baisse de 11% des montants de production allemande.  

À présent, selon les indications de Reuters, les marchés anticipent une diminution en avril des taux de la BCE. Celle de la BoE ou la Banque d’Angleterre sont attendues en août et celle de la Réserve fédérale en mai.

Sur le front des devises, l’euro s’échange à 1,0925 dollars. Il tire profit de la fragilité du dollar suite aux anticipations de futures baisses de taux de la Fed.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial