Lepaya collecte des fonds s’élevant à 38 millions

Table des matières

L’entreprise néerlandaise Lepaya a récemment levé 38 millions de dollars pour développer sa plateforme d’apprentissage basée sur l’IA. Avec une croissance significative depuis 2018, elle envisage des plans d’expansion en France. La plateforme, qui compte déjà 2 000 clients dans divers secteurs, mise sur le renforcement de son expertise IA pour développer une expérience d’apprentissage personnalisée pour les employés.

Lepaya est une plateforme créée en 2018, qui propose des formations en entreprise et des programmes de développement des compétences. Cette entreprise néerlandaise a récemment reçu un financement de 38 millions de dollars auprès d’un groupe de fonds d’investissement. Lepaya a connu une croissance significative depuis qu’elle a vu le jour. En décembre 2021, elle a réussi à tripler son chiffre d’affaires grâce à une levée de fonds s’élevant à 40 millions d’euros.

Actuellement, Lepaya se repose sur sa plateforme L&D qui se repose sur l’intelligence artificielle afin de grandir et de s’améliorer. Grâce à cet investissement, elle envisage de développer ses activités et d’étendre sa présence en France.

Une plateforme en forte croissance qui vise le marché français

Lepaya a de grands projets concernant la levée de fonds qui lui a valu la somme de 38 millions de dollars (soit 35,7 millions d’euros). Ce fonds d’investissement est composé :

  • Des nouveaux actionnaires tels que Mars Growth Capital, Endeit, Educapital, et Liquidity Capital ;
  • Des investisseurs ayant déjà des parts dans l’entreprise comme Mediahuis Ventures et Target Global.

Depuis 2018, l’entreprise a réalisé plusieurs actions visant une croissance externe avec succès. Lepaya compte aujourd’hui 300 employés, qui sont répartis dans plusieurs bureaux en Europe, dont Amsterdam, Berlin, Munich, Zurich, Bruxelles, Stockholm, Paris, et Londres.

En Asie, elle dispose d’un bureau à Shanghai. L’entreprise ambitionne de percer sur le marché français concernant la recherche de relais de croissance externe.

D’après le cofondateur de Lepaya, l’entreprise est :

« résolument en veille pour dénicher des opportunités intéressantes sur le marché français. »

En guise de rappel, le portage salarial peut être utile pour faciliter la flexibilité de sa main-d’œuvre en France.

Bien que Lepaya possède un bureau à Paris avec 25 collaborateurs, il est essentiellement alloué aux services commerciaux et d’accompagnement des clients. D’où sa démarche concernant la recherche de relais de croissance externe en France, afin d’initier prochainement un partenariat pour la distribution de sa solution.

Lepaya révolutionne l’apprentissage pour les employés grâce à l’IA

Le développement de Lepaya repose sur sa plateforme d’apprentissage, qui utilise des technologies d’intelligence artificielle. Cela permet d’améliorer l’expérience de formation des utilisateurs. Actuellement, la plateforme compte 2 000 clients dans le monde, provenant de divers secteurs comme le cosmétique, la pharmacie, la logistique, l’audit et les technologies numériques.

D’après le cofondateur de l’entreprise, les concurrents de Lepaya sont des :

«  fournisseurs traditionnels de solutions offline d’apprentissage de portée locale ».

Il mentionne particulièrement :

  • En France, Cegos.
  • Pour les pays d’Europe du Nord, BTS Group ;
  • Sur son marché domestique aux Pays-Bas, Schouten & Nelissen ;
  • Au Royaume-Uni, MindGym.

La récente collecte de fonds de Lepaya, d’un montant de 38 millions de dollars, sera essentielle pour atteindre son objectif de développer une expérience d’apprentissage personnalisée pour les employés. Cela concerne aussi les salariés d’une entreprise de portage salarial. Le financement va servir à :

  • Approfondir l’analyse des données relatives aux compétences des employés ;
  • Améliorer les compétences en IA de la plateforme en exploitant AI-coach.

Selon la déclaration du directeur général et cofondateur de Lepaya :

 « Notre coach IA facilite la transmission aux apprenants de feedbacks pour mieux communiquer et acquérir de nouvelles compétences. À une échelle plus large, l’objectif est de développer l’expérience d’apprentissage personnalisée des employés ».

AI-coach exploite une gamme de modules appelés “Power Skills” qui met à contribution les compétences techniques (hard skills) et transversales (soft skills) au service des employés.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial