Fitch enclin à réduire la note de crédit de plusieurs banques américaines

Table des matières

Les États-Unis ont reçu un avertissement par Fitch, une agence de notation financière internationale. Cette dernière a abaissé le score de l’environnement d’affaire de l’Amérique. Si auparavant les États-Unis détenaient le classement AAA, Fitch a dû le lui retirer. Cela commence déjà à impacter sur la valeur en bourse des actions de ces banques américaines.

Malgré les événements difficiles, les investisseurs paraissent satisfaits des aboutissements financiers des grandes banques européennes, notamment celles en France. L’on peut compter Crédit Agricole SA, BNP Paribas et Société Générale. Un apporteur d’affaires dans l’Hexagone peut encore continuer sereinement ses activités.

Toutefois le secteur bancaire international a été ébranlé. En Amérique, les Banques semblent faire face à une suite de déclassements. Cette menace s’ensuit de la dégradation de la santé globale du secteur. Cela a même été évoqué par Chris Wolfe, analyste de Fitch Ratings durant une interview sur CNBC. Récemment, l’agence a revu à la baisse son évaluation de l’environnement opérationnel de cette industrie.

Fitch et Moody’s s’inquiètent

En juin 2023, Fitch a révisé à la baisse son évaluation de l’environnement dans lequel opèrent les banques aux États-Unis. Ce score concerne les conditions générales dans lesquelles les banques mènent leurs activités. Cela inclut également les défis économiques et réglementaires auxquels elles sont confrontées.

L’agence a réduit le score attribué à l’environnement opérationnel des banques en Amérique. Il est passé de « AA » à « AA- » pour indiquer une légère détérioration de l’environnement opérationnel. Néanmoins, cela n’a pas suscité énormément d’attention, car les notes de crédit des banques ont pu être conservées.

L’agence de notation Moody’s a quant à elle exprimé certaines appréhensions. Elle s’est alarmée concernant la diminution des marges nettes d’intérêt et la hausse des frais liés au financement bancaire. Ces deux facteurs pourraient affecter la rentabilité des banques, et par extension, limiter les possibilités de partenariat pour un apporteur d’affaires.

Des répercussions sur la valeur des actions des banques internationales

Fitch pourrait décider de baisser les notes de crédit de certaines banques américaines qu’elle surveille. D’après Wolfe, il est possible que malgré tout, la note de l’environnement de fonctionnement des banques aux États-Unis reste assez bonne. Cet analyste parle d’une note de « AA- » qui pourrait être gardée pendant les 10 années à venir.

Mais dans le cas où l’agence de notation est contrainte de baisser encore plus le score et aller jusqu’à A+. Cela deviendrait plus risqué pour les banques américaines.

D’ailleurs, l’analyste explique que :

« Si nous devions la faire passer à a+, cela recalibrerait toutes nos mesures financières et se traduirait probablement par des actions de notation négatives ».

L’avertissement a eu une répercussion immédiate sur les actions de quelques banques américaines. Parmi ces institutions, l’on peut citer :

  • 2,6% de baisse pour JPMorgan ;
  • 3,2% de perte de valeur des actions pour Bank of America.

Le KBW Nasdaq Index a d’ailleurs connu une certaine baisse, perdant ainsi 2,8%.

Une analyste de CMC Markets a précisé que :

« Wall Street a terminé dans une mer de rouge, dans un contexte de baisse généralisée des cours, l’avertissement de Fitch concernant une éventuelle dégradation de la note des grandes banques américaines ayant pesé sur le sentiment » du marché.

Si le score lié à l’environnement des Banques américaines se dégradait encore, Fitch devra examiner l’ensemble des 70 institutions financières américaines et les réévaluer. En effet, les institutions ne peuvent pas avoir une note plus élevée comparativement au score de l’environnement où elles évoluent. Et cela, qu’importe leur taille.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial