Comment se présente le secteur IT au sein des organisations ?

Table des matières

des organisations ?

D’après une enquête du Gartner, les CxO et les DSI gèrent désormais ensemble la transformation numérique des organisations. Le cabinet américain dévoile aussi que les investissements des décideurs IT dans les infrastructures Legacy devraient chuter en 2024. Les dépenses dans l’intelligence artificielle, la cybersécurité, etc. sont en revanche bien parties pour gonfler.

Le Gartner a réalisé une enquête sur les technologies de l’information (IT) au sein des organisations. Quelque 2 500 décideurs IT issus de 84 pays y ont participé. Selon le rapport, qui vient d’être publié, les frontières entre les métiers et ces premiers se réduisent. Plusieurs directeurs des systèmes d’information (DSI) voient aujourd’hui leur champ de responsabilités s’élargir, précise-t-il. Ainsi, 52 % d’entre eux considèrent que le renforcement d’une entreprise dans le numérique contribue à l’augmentation du chiffre d’affaires. Pour leur part, 56 % croient que les investissements y afférents favorisent la hausse des marges. Six DSI sur dix (61 %) pensent que ceux-ci permettent d’améliorer l’expérience client.

DSI et CxO travaillent de plus en plus ensemble

Le Gartner révèle en parallèle que les organisations assistent petit à petit à un changement du comportement des DSI. Une coopération se forme en matière de digitalisation entre les directeurs de l’expérience client (CxO) et 45 % d’entre eux. L’objectif consiste à rassembler les équipes des métiers et les professionnels IT, consultant informatique y compris, autour de sa conduite. Un analyste au sein du cabinet américain décrypte que les DSI font face à une évolution de paradigme :

«  Partageant les responsabilités de leadership avec les CxO pour assurer la réussite de leur organisation dans le numérique, tout en faisant face aux pressions budgétaires et à l’arrivée de technologies transformant l’activité . »

Pour réussir les projets liés à la digitalisation, poursuit-il, ces dirigeants sont obligés de travailler avec les directions métiers. Les départements les plus proches de la production de valeur se voient déléguer :

  • L’élaboration et la concrétisation des initiatives ;
  • La gestion des moyens à disposition.

Les dépenses en cybersécurité devraient croître en 2024

Le Gartner dévoile aussi que 67 % des DSI augmenteront en 2024 leurs dépenses en API ou autres logiciels d’intégration.  De leur côté, 68 % songent à payer davantage en 2024 afin de doter leur organisation d’applications plus innovantes. Un accroissement des dépenses est en outre prévu sur le plan :

  • Du machine learning et de l’intelligence artificielle (73 %) ;
  • Des plateformes Clouds (73 %) ;
  • Des logiciels analytiques (78 %).

En parallèle, les investissements dans la cybersécurité demeurent primordiaux pour les dirigeants IT. Comparativement aux montants de 2023, quatre sur cinq d’entre eux prédisent une augmentation des charges y afférente l’année prochaine. Cette tendance rejoint plus ou moins celles observées depuis de nombreuses années.

À l’opposé, 1 % des décideurs IT s’attendent à une réduction des dépenses en matière de cybersécurité. Deux organisations sur cinq pressentent de leur côté que l’année 2024 enregistrera une baisse des investissements dans :

  • Les technologies de centre de données ;
  • Les infrastructures Legacy.

Seulement 27 % des responsables interrogés se préparent à une intensification des investissements y dédiés. Pour les petites organisations ne présentant pas de responsable IT dans leur organigramme, faite appel à un consultant informatique pour l’estimation des coûts à prévoir est une possibilité.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial