Freelance en portage salarial

Vous êtes freelance et souhaitez exercer votre activité en indépendant tout en bénéficiant de la sécurité du salarié ? Cegelem vous en dit plus sur le statut de freelance en portage salarial.

portage salarial freelance

Les promesses du statut de travailleur freelance

Exercer un travail en freelance est une option plébiscitée par de plus en plus de professionnels aujourd’hui.  Il faut dire que la promesse est tentante : plus de compte à rendre à quelque hiérarchie qui soit, gestion sur mesure de son emploi du temps, possibilité de choisir son lieu de travail selon les envies (chez soi, au sein d’une plateforme de coworking ou au beau milieu d’un parc si vous le souhaitez !) et donc, finalement, la possibilité d’acquérir une véritable autonomie de travail. Une liberté qui n’atteindra toutefois jamais celle d’un freelance en portage salarial !

S’il a des contrats à honorer auprès de ses clients, l’agent freelance conserve malgré tout la liberté de refuser des missions, et de choisir celles qui sont en adéquation avec ses compétences

Les limites du statut de freelance
sans avoir recours au portage salarial

Nous venons de voir les promesses du mode de travail en freelance. Si celles-ci correspondent à des réalités, elles ne doivent pas pour autant occulter les limites du statut de freelance. Tout comme ses avantages, les limites du statut freelance sont également de plusieurs ordres. La première de celles-ci concerne l’isolement qu’engendre un tel mode de travail. Si certains apprécient précisément cette solitude dans les premiers temps, bon nombre de travailleurs indépendants souffrent d’un sentiment d’exclusion sociale après plusieurs années, voire seulement après quelques mois.

Solitude sociale causée notamment par le fait de ne pas se sentir partie intégrante d’une structure qui vous valorise sur le plan humain, mais aussi à travers des primes, des évènements, des congés payés… Car oui, le statut de freelance n’offre quasiment aucune couverture sociale : ni assurance sociale, ni assurance chômage, une très faible cotisation à la retraite… tout ce dont vous pourrez bénéficier en tant que freelance en portage salarial.

Pourquoi opter pour le portage salarial en freelance ?

L’intérêt du statut de freelance en portage salarial réside dans le fait de coupler à la liberté de l’indépendant la sécurité du salarié !

Le portage salarial offre au freelance de se libérer de ses contraintes administratives, en lui octroyant un statut qui lui permet d’exercer son activité sans avoir à créer sa structure, ni à se soucier des obligations administratives. Tout est pris en charge par votre société de portage salarial : les affiliations aux différents organismes, les versements de cotisations, les factures et les relances.

Alors qu’en tant que simple travailleur freelance, vous devez souvent vous contenter d’une couverture sociale aussi incomplète que peu avantageuse, en devenant consultant freelance en portage salarial vous profiterez d’un remboursement de vos soins médicaux, de cotisations retraite, d’une prévoyance santé, ainsi que d’une prise en charge lors de vos arrêts maladie. À ceci, vous pouvez ajouter des congés payés inclus dans la rémunération mensuelle, le remboursement d’une partie de vos éventuels frais professionnels, ainsi qu’une mutuelle complémentaire, en partie prise en charge par votre entreprise de portage salarial.

Enfin, en tant que consultant indépendant en portage salarial titulaire d’un contrat de travail (en CDI ou CDD), vous cotisez au chômage et pouvez demander l’ouverture de vos droits et le versement de votre ARE en cas de fin ou de rupture de contrat.