Réussir sa reconversion en tant que freelance

reconversion professionnelle

Table des matières

L’augmentation des reconversions professionnelles reflète une évolution significative de notre société. En effet, les travailleurs sont de plus en plus à la recherche d’un travail qui leur procure une véritable satisfaction personnelle.

L’augmentation des reconversions professionnelles ne se limite pas au monde du salariat puisque de plus en plus de travailleurs opèrent une reconversion pour devenir freelance.

La transition menant au statut de travailleur indépendant peut être motivée par le désir de changer de secteur, de métier, ou tout simplement de se lancer dans projet de création d’entreprise .

En quoi consiste une reconversion professionnelle en freelance ? Nous répondons à ces questions dans cet article.

 

Qu’est-ce qu’une reconversion professionnelle ?

La reconversion professionnelle désigne le processus par lequel une personne décide de réorienter radicalement sa carrière ou son métier.

La réorientation professionnelle fait généralement suite à une prise de conscience du travailleur qui souhaite exercer un métier qui soit aligné avec ses valeurs et ses compétences.

La mise en marche d’une reconversion professionnelle implique des démarches importantes telles que l’évaluation de ses compétences, l’acquisition de nouvelles compétences par le biais de la formation, la recherche d’opportunités dans le nouveau domaine, ainsi que la transition vers une nouvelle carrière ou un statut professionnel différent.

Dans le cadre d’une reconversion en freelance, il n’est pas rare qu’après plusieurs années en tant que salarié, certains travailleurs posent leur démission afin de développer leur business et devenir leur propre employeur. Conscients de leurs nouvelles responsabilités en tant que futurs entrepreneurs, ils savent qu’ils devront assurer la gestion de leur entreprise quelque soit la nature de l’activité créée.

Quelles sont les motivations d’une reconversion en freelance ?

Différentes raisons peuvent être à l’origine d’une reconversion en freelance.

Tout d’abord le besoin d’indépendance et d’autonomie dans la vie professionnelle est une des raisons centrales des reconversions en freelance. Devenir un travailleur indépendant offre la possibilité de gérer son propre emploi du temps et de chercher des clients en toute liberté.

Ensuite, le freelancing permet de trouver un meilleur équilibre entre vie professionnelle et vie privée. Les freelances peuvent adapter l’exercice de leur activité selon les événements de vie qu’ils traversent tels que des déménagements ou des périodes d’arrêt maladie par exemple. De même, le freelancing permet d’avoir une liberté géographique qui n’est pas toujours possible dans le cadre d’un travail salarié.

De même, les freelances peuvent avoir une meilleure capacité à gérer le stress professionnel en adaptant leur condition de travail à leur besoin personnel contrairement à un emploi salarié soumis aux contraintes hiérarchiques.

La reconversion en freelance est enfin un moyen de diversifier les projets professionnels contrairement à un emploi salarié dont les missions peuvent être récurrentes et monotones.

 

Comment réussir sa reconversion en freelance ?

La reconversion en freelance nécessite de suivre différentes étapes clés pour réussir cette transition professionnelle.

  • 1ère étape : auto-évaluer ses compétences professionnelles et personnelles :

Cette première étape consiste à identifier ses compétences et ses centres d’intérêts. Le futur freelance doit aussi s’interroger sur sa capacité à faire preuve d’autonomie dans la gestion de son temps de travail et d’autodiscipline au quotidien pour mener à bien ses missions et projets professionnels sur le long terme.

  • 2ème étape : identifier un domaine d’activité :

Le futur freelance doit identifier le domaine d’activité dans lequel il souhaite se reconvertir en freelance, puis sélectionner les formations appropriées pour acquérir les compétences nécessaires dans ce secteur.

  • 3ème étape : réaliser un bilan professionnelle :

L’évaluation des compétences est une étape essentielle qui permet au futur freelance de faire le point sur son parcours professionnel, d’examiner ses motivations et d’évaluer ses atouts professionnels.

Le bilan de compétences a pour objectif de confirmer la validité d’un projet et de tracer les étapes suivantes du parcours professionnel qui sera entrepris.

 

  • 4ème étape : acquérir les compétences nécessaires :

Suite au bilan professionnel, il s’agit d’identifier les compétences essentielles pour travailler dans un nouveau domaine. Le futur freelance peut être amené à suivre des formations, obtenir des certifications ou acquérir de l’expérience pratique.

  • 5ème étape : se constituer un réseau et initier la prospection :

Les plateformes de freelancing peuvent être un premier outil pertinent pour trouver ses premiers clients et entrer en contact avec des acteurs du même domaine d’activité.

La pérennité d’une activité freelance dépend, par ailleurs, de la promotion continue des services offerts, de la fidélisation des clients, et de l’acquisition de nouvelles compétences grâce à la formation continue.

  • 6ème étape : développer une stratégie de marketing :

La mise en place d’une stratégie marketing est importante pour rendre une activité indépendante visible. Créer un site web professionnel ou un profil sur les réseaux sociaux notamment permettent de communiquer sur son activité et les services proposés par le freelance.

Quels sont les domaines d’activités possibles dans le cadre d’une reconversion en freelance ?

Différents métiers sont accessibles dans le cadre d’une reconversion en freelance. Les secteurs dynamiques qui arrivent en tête de liste sont le secteur du web, le marketing, la communication ainsi que le conseil.

La création d’une activité indépendante dans ces secteurs d’activité est parfaitement compatible avec la mise en place d’une activité en ligne.

D’autres métiers peuvent être exercés en ligne tels que les métiers de développeur web, rédacteur web, graphiste, community managers, photographes, ou encore professeur de yoga.

 

Les statuts juridiques pour une reconversion freelance

Il existe différents statuts juridiques pour les indépendants qui se lancent dans une nouvelle activité indépendante.

Le choix n’est pas toujours simple car ils doivent comprendre les différences entre les formes d’entreprises individuelles et les sociétés.

  • L’entreprise individuelle (EI) :

    est une structure simple à mettre en place. L’entrepreneur exerce une activité indépendante sous sa propre dénomination.
  • L’auto-entreprise (ou micro-entreprise) :

    est un régime adapté aux activités de petite taille, avec des avantages fiscaux et une simplicité administrative, mais il est soumis à des plafonds de chiffre d’affaires (il s’agit d’une EI assujettie au régime de la micro-entreprise).
  • Les EURL et les SASU :

    ces structures permettent d’opter pour une responsabilité limitée mais impliquent une comptabilité plus complexe.
  • Le portage salarial :

    est une forme d’emploi atypique permettant au freelance de travailler pour une entreprise cliente tout en étant salarié de la société de portage salarial.

Avez-vous un plan de développement de carrière ?

Concevoir un plan de développement de carrière est une absolue nécessité. En effet, avoir une visibilité claire quant à ses ambitions et ses projets, permet d’orienter sa carrière au mieux. Cette précaution fait partie des outils qui ont un impact direct sur la trajectoire professionnelle et stimulent la performance.

Lire la suite »

Se reconstruire après la perte d’un travail

Perdre son emploi est une épreuve particulièrement éprouvante. Non seulement les perspectives professionnelles sont assombries, mais sur le plan personnel ça peut être un véritable drame à l’origine de la fragilisation de l’équilibre familial. Il est pourtant de dépasser ce moment difficile et d’aller de l’avant. Tout est une question de perspective.

Lire la suite »

Jeunes diplômés : l’essor du travail indépendant

Depuis maintenant quelques années, on relève une augmentation du nombre de jeunes diplômés qui choisissent de devenir travailleur indépendant ou freelance dès leur sortie de l’université. Plutôt que de devenir des employés, ils choisissent le travail indépendant. Armés de leurs compétences entrepreneuriales, ils transforment leurs talents et leurs passions en entreprises. Il semble que les jeunes diplômés soient affligés par l’idée d’un marché du travail sclérosé par un chômage important.

Lire la suite »

Pourquoi choisir CEGELEM ?

Plus de 1000 consultants portés

Réponse en 24h

Accompagnement personnalisé