Combien coûte le portage salarial ?

Le portage salarial est la cible des critiques depuis que ce mode de travail est de plus en plus prisé. Il lui est reproché son coût, injustifié selon certain. Mais l’on oublie vite que le statut bénéficie de nombreux avantages. Explications du vrai coût du portage salarial.

Portage salarial et frais de gestion

Il est important de signaler que chaque entreprise de portage salarial est libre de fixer les conditions financières de ses prestations, c’est pour cela que les frais en portage salarial ne sont pas semblables d’une société à l’autre. Certaines sociétés de portage affichent des prix attractifs, mais il faut se méfier car il y a souvent des frais opaques. Avec Cegelem, les frais du portage salarial sont en totale transparence !

En fonction des services proposés par la société de portage, les frais de gestion vont varier de 8 à 12%, voire 15% dans certains cas comme des missions complexes à l’étranger. Ces frais du portage salarial sont prélevés directement sur le chiffre d’affaires et sont en général dégressifs : plus l’indépendant réalisera un CA conséquent, moins le pourcentage sera fort. Il y a des paliers financiers à dépasser pour réduire ce taux qui deviendra avantageux. L’ancienneté est donc récompensée !

Les frais de gestion correspondent au prix du service proposé par la société de portage :

Les frais
de gestion administrative

L’un des avantages du portage salarial pour l’indépendant est qu’il ne s’occupe pas de cette partie. Prenant beaucoup de temps, la société de portage se rémunère donc pour le travail fourni. Suivi de mission, transmission d’informations et autre établissement du contrat de prestations, tout est géré par Cegelem.

Les frais
de gestion du dossier

Car pour chaque mission, notre société doit faire une déclaration unique d’embauche auprès de l’URSSAF.

Les frais
d’assurance et de garantie

Assurance responsabilité civile professionnelle ou prévoyance en font partie.

Les frais
d’accompagnement

Le salarié porté a aussi accès à des afterworks ou à des journées de formation gratuites ! Et dans le monde professionnel, profiter d’un réseau est très important.

Les frais
de fonctionnement

Non facturés au client, les frais de fonctionnement correspondent aux dépenses indispensables à votre prospection commerciale si vous voulez la rendre efficace. Le coût du portage salarial est donc fortement influencé par ces frais. Non soumis à l’impôt sur le revenu et aux charges salariales, il faudra apprendre à les gérer car c’est un complément important. On y trouve notamment les frais :

  • Kilométriques ;
  • De transport ;
  • De stationnement ;
  • D’hébergement ;
  • De communication ;

Ces frais sont engagés par l’indépendant. Il faut bien conserver l’ensemble des preuves de dépenses (factures, tickets) car elles permettront le remboursement en fin de mois. Il ne faut pas que leur montant soit supérieur à 30% du salaire brut de l’indépendant.

Les frais
professionnels

Dans le calcul du coût du portage salarial, il y a aussi les frais de mission. A la différence des frais de gestion, les frais professionnels sont négociés et facturés au client. Figurant dans le contrat commercial, il peut y avoir l’hébergement ou du matériel spécifique. Ici, les justificatifs sont à conserver et à remettre au client.

Contrairement aux frais de fonctionnement qui sont limités à 30% du revenu brut de l’indépendant, les frais professionnels ne sont pas limités. Indépendants du chiffre d’affaires hors-taxes, ils le sont aussi du montant du salaire.

Accepter de reverser une partie de son chiffre d’affaires via les frais de portage salarial, c’est s’assurer de se concentrer intégralement sur ses missions et de délaisser de toute lourdeur administrative, tout en étant libre et sécurisé ! Prenez contact avec les experts de Cegelem si vous avez la moindre question au sujet des frais en portage salarial, nous serons à votre écoute pour éclairer votre lanterne.