Une enveloppe de 15 millions d’euros pour faire évoluer le secteur de l’industrie

Table des matières

Pour l’entreprise EIT Manufacturing, le futur c’est maintenant puisqu’elle a déjà lancé son appel à projets pour 2025. Afin de faire évoluer le marché de l’industrie, l’organisme européen cherche des projets ambitieux répondant à ce but. À la clé ? Une subvention allant de 200 000 euros à 1 millions d’euros.

Chaque année, l’entreprise européenne EIT Manufacturing lance un appel à projets. Dans le viseur de l’organisme, les entreprises voulant changer le secteur de l’industrie français et européen. L’objectif est de booster l’innovation et permettre ainsi la réindustrialisation de l’Hexagone.

Pour l’année 2025, l’enveloppe qui va servir à subventionner les meilleurs projets est de 15 millions d’euros. Le but est d’avoir au minimum 15 projets, ce qui fait au total, environ 1 million d’euros pour chaque porteur. Pour EIT Manufacturing, la mission n’est pas seulement d’unifier les acteurs de l’industrie européenne, mais aussi de favoriser un écosystème basé sur les nouvelles innovations.

Des euros qui couvrent financièrement les porteurs de projets

Pour une startup ou même pour un salarié porté en autoentrepreneuriat, il est parfois difficile de se lancer ou d’avoir le financement nécessaire pour démarrer un business. C’est exactement pour résoudre ces problèmes que l’EIT Manufacturing a décidé de lancer cet appel à projets.

Grâce à cette initiative, bon nombre de projets innovants pourront bénéficier d’une subvention qui couvrira 70 % des besoins financiers. Par ailleurs, ce n’est pas seulement les projets en démarrage dans le domaine de l’innovation industrielle qui bénéficieront de cette aide.

En effet, les subventions sont aussi accordées aux sociétés et entreprises voulant former leurs équipes. Il est, d’ailleurs, bon de noter que l’EIT Manufacturing a plusieurs partenaires et établissements de formation et d’enseignement :

  • L’école centrale Nantes ;
  • L’université de Grenoble Alpes ;
  • Le centre technique industriel IPC ;
  • L’équipementier aéronautique de Safran.

En réalité, l’organisme compte plus de 175 membres, partenaires, universités et instituts. Pour ces associés, le but étant de consolider le projet d’innovation, mais aussi de promouvoir leurs entreprises et établissements.

Innovation dans le domaine de l’industrie mais aussi dans d’autres secteurs

Pour cet appel à projets 2025, l’organisme européen EIT Manufacturing a décidé de changer un peu. Les programmes qui seront subventionnés peuvent être dans tous les domaines.

Que ce soit dans le domaine de l’automobile, l’agroalimentaire ou encore la défense, tous les secteurs d’activité qui apporteront un vent nouveau seront financés. Pour EIT Manufacturing, les différents problèmes du secteur de l’industrie sont aussi partagés par les autres secteurs. Pour cet organisme, les entreprises recherchent également un système d’économie circulaire afin d’être plus efficaces et plus responsables, comme l’explique le manager du développement de l’écosystème :

« Les entreprises recherchent l’efficience des machines, elles souhaitent travailler sur l’économie circulaire, le recyclage des déchets industriels ou favoriser les économies d’énergie »

En subventionnant en premier les projets innovants du secteur industriel, ces derniers peuvent ensuite être reproduits dans les autres domaines d’activités européennes. Ainsi, un salarié porté autoentrepreneur, une startup ou une PME dans un autre secteur peut bénéficier de la même transformation.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial