Quelles sont les prévisions pour le marché des semiconducteurs en 2024 ?

Table des matières

Gartner a publié les données sur la situation du marché mondial des semiconducteurs. Celui-ci a reculé de 11,1% en 2023. Pour causes : la guerre ukrainienne, l’augmentation des prix et le manque de main-d’œuvre. Le cabinet d’étude estime que le marché va se redresser et se restructurer. La demande de puces mémoire devrait augmenter au détriment des puces processeur.

Quand les performances sur le marché des semiconducteurs baissent, c’est le monde de l’industrie en général qui est perturbé. Ce matériau entre dans la fabrication de différents produits technologiques, dont les voitures, les smartphones et les ordinateurs. En 2023, le marché a baissé de 11,1% selon le cabinet d’étude Gartner. Une baisse aussi importante n’a pas été enregistrée depuis la crise du marché financier en 2008. Le revenu mondial du marché est ramené à 533 milliards de dollars en 2023 contre 599 milliards et demi en 2022. Gartner prévoit une hausse de l’ordre de 6,8% pour 2024. Ce niveau sera quand même en dessous des performances de 2022.

Une réorganisation du marché

Samsung Electronics est désormais le numéro un de la fabrication de semiconducteurs dans le monde. Sa position est notamment due à l’augmentation de la demande de fabrication de puces mémoires. Celles-ci sont utilisées pour les produits technologiques comme les téléphones et les ordinateurs. Les serveurs sont également très sollicités avec l’augmentation du nombre de freelances, qu’ils soient en portage salarial ou non. Ceux qui choisissent la première option pourront effectuer une simulation de portage salarial en ligne pour pouvoir estimer leur revenu et le lisser.

Intel, de son côté, a dû faire face à la baisse des commandes de puces processeur. Il affronte également la concurrence chinoise, notamment avec MediaTek et TSMC. Sa croissance a ainsi baissé de 14,9% en 2023.

Selon Gartner, pour 2024 :

« Le changement de hiérarchie dans le secteur des semiconducteurs est un signe des évolutions à venir dans cette industrie. La demande de puces mémoire devrait continuer à croître, tandis que la demande de puces processeurs devrait ralentir ».

Dans les secteurs de l’industrie, de l’automobile et de l’informatique, la demande de semiconducteurs devrait reprendre en 2024. Elle n’évoluera cependant pas avec le même rythme que le développement de produits technologiques : IA, Cloud, IoT, etc.

Les séquelles de la guerre en Ukraine

La guerre en Ukraine a frappé un marché déjà fragilisé par la crise sanitaire. Plusieurs facteurs ont également conduit à l’état financier actuel du marché des semiconducteurs. Ce sont :

  • Les problèmes d’approvisionnement ;
  • Le manque de main-d’œuvre ;
  • La hausse du prix des matières premières : aluminium, cuivre, néon, etc.
  • La concurrence industrielle entre la Chine et les États-Unis.

L’Ukraine fait partie des principaux producteurs de néon. Ce gaz est un élément clé dans la fabrication des semiconducteurs. La perturbation de l’approvisionnement a entraîné la hausse du prix de ce matériau au niveau mondial. Pour les fabricants, les marges nettes et les coûts de production ont été impactés.

Des entreprises ont dû réduire leur équipe ou investir moins. Certains de ces employés au chômage, selon leur compétence, pourront se tourner vers le freelancing ou le portage salarial. Ils pourront effectuer une simulation de portage salarial auprès des plateformes en ligne pour se conforter ou non dans cette idée.

Gartner estime que la guerre en Ukraine et les problèmes de main-d’œuvre vont continuer d’impacter le marché en 2024.

Cet article vous a-t-il été utile ?

Note moyenne 0 / 5. Nombre de votes 0

Actualité du portage salarial