Travaille-t-on mieux dans un bureau de rêve ?

Avoir de conditions de travail décentes est un des droits des employés. Les employeurs doivent s’assurer de créer les conditions idoines qui permettent à leurs employés de travailler dans un minimum de confort. Même si l’on travaille en freelance ou si on est chef d’entreprise, le lieu de travail est un facteur qui peut influencer sur la productivité.

C’est quoi un bureau de rêve ?

Il peut être difficile de donner une définition unanime du bureau de rêve. D’abord parce que cela relève de la subjectivité de chacun, mais également parce que les standards ne sont pas les mêmes partout. Le bureau de rêve en tant qu’élément subjectif peut être un bureau tel que voulu et pensé comme le mieux par les personnes qui l’emploient. Cela peut également être défini du point de vue des employés comme celui qui leur offre le cadre le plus approprié pour être productif. Le bureau de rêve comporte donc un ensemble d’éléments qui correspondent à l’idéal que s’en font les occupants. Ainsi, un bureau de rêve peut être apprécié en tenant compte de ses dimensions, de sa localisation, de son équipement, notamment les éléments de confort. Il peut donc y avoir autant de bureaux de rêve qu’il y a de personnes, mais les critères sus évoqués font partie de ce qui revient souvent.

Un certain confort peut permettre de se concentrer pour être efficace

Il faut d’emblée dire qu’un bureau de rêve doit pouvoir permettre de mieux travailler. En effet, si l’on se limite à la présence de certains éléments fonctionnels et de confort, on peut dire que cet environnement confortable et fonctionnel favorise la productivité. Cela est possible, car toute source de stress liée à l’aire ou au poste de travail peut avoir une incidence sur l’engagement et la motivation. À titre d’exemple, passer de longues heures assis dans un fauteuil peu confortable et ce pendant des journées d’affilée peut constituer une cause de démotivation qui va affecter la productivité. Cela peut entraîner une perte de concentration qui se ressentira sur la qualité du travail. Il convient donc de créer des conditions optimales de confort qui permettent au travailleur de s’activer sereinement. La qualité des meubles, un contrôle hygiénique irréprochable et une bonne dose de convivialité sont certainement de nature à améliorer le quotidien du travailleur et donc à libérer les énergies positives nécessaires à la production d’un travail de qualité.

Matériel de travail adéquat et performant
Si l’argument du bureau de rêve peut être une justification pour la production d’un travail de bonne qualité, il faut néanmoins souligner que le confort passe aussi par un matériel de travail adéquat sans pour autant qu’il soit forcément onéreux. Il faut reconnaître que l’on travaille beaucoup mieux quand les outils de travail sont adaptés aux différentes tâches effectuées. Ainsi, l’amélioration de la qualité de travail passe par la disponibilité du matériel de travail adéquat. À titre d’exemple, un développeur web estimera mieux pour son travail un très bon ordinateur et une connexion internet très haut débit plutôt qu’un bureau avec vue sur la mer, mais sans un bon matériel. À ce titre, le confort est étroitement lié au caractère fonctionnel du bureau. On s’y sentira d’autant mieux avec un équipement adéquat.

La qualité des relations entretenues avec les collègues

La qualité des relations entre collègues en ces lieux peut aussi être considérée comme un facteur de confort dans la mesure où ces relations participent à créer une bonne ambiance. En effet, un bureau idéalement équipé, mais dans lequel baignent des relations exécrables entre collègues perdra forcément son charme et affectera le rendement attendu. La qualité des interactions participe à booster la motivation et les capacités des travailleurs. Une certaine cohésion, une ambiance harmonieuse comptent bien plus que du matériel dernier cri qui ne sera jamais plus que de simples outils de travail.

Le sens donné au travail, plus inspirant qu’un bureau de rêve

En s’engageant à travailler dans une entreprise ou à son propre compte, il est important d’y adjoindre suffisamment d’engagements. La question de la motivation est importante pour déterminer à la fois l’effort et la qualité du travail produit. Plusieurs Français estiment ne pas se sentir épanouis dans le travail qu’ils réalisent au quotidien. Cette donnée permet de comprendre que plus l’on participe à réaliser ce qui nous tient à cœur, plus on se dévoue à la tâche. Sous plusieurs aspects, le bureau de rêve est aussi celui qu’on occupe quand on travaille dans un domaine stimulant.

Un bureau de rêve doit pouvoir permettre d’oublier la pénibilité du labeur. En définitive, il n’est pas seulement question de la qualité du matériel disponible, mais également de plusieurs autres variables qui peuvent avoir une incidence positive sur la qualité du travail.