Territoires ruraux : constats et perspectives pour les jeunes

L’environnement dans lequel on vit est un facteur important pour l’épanouissement de tout individu. Les territoires ruraux offrent de belles opportunités pouvant permettre aux jeunes de s’insérer dans le monde de l’emploi. Avec des caractéristiques singulières, les territoires ruraux sont dotés de charmes qui peuvent être enviés dans les zones urbaines. Les conditions d’existence ne sont certes pas de tout repos, mais la vie dans les zones rurales a de quoi satisfaire et même séduire la jeunesse urbaine.

Être jeune en territoire rural, une possibilité d’entrer tôt dans le monde de l’emploi

Selon le rapport du CESE, les jeunes en territoires ruraux commencent le travail bien plus tôt que les jeunes des villes. Cela est dû à l’existence de nombreux métiers d’ouvriers ou d’agriculteurs. Il faut dire que si en ville ce sont les études qui offrent plus de garanties d’insertion professionnelle, en zone rurale les jeunes entreprennent des activités de professionnalisation qui les rendent aptes et capables de servir dans diverses entreprises locales. C’est ainsi que plusieurs de ces jeunes choisissent de passer des bancs à l’emploi après le cycle secondaire, ce qui est moins fréquent en zone urbaine. On retrouve donc plus de jeunes ruraux en activité professionnelle que des jeunes des villes. Cet avantage de la campagne est un atout qui peut permettre à des jeunes en difficulté de trouver un emploi après leur formation académique. Les territoires ruraux offrent ainsi de bonnes opportunités à saisir pour les jeunes qui envisagent une reconversion professionnelle ou qui veulent simplement vite s’imprégner des réalités d’un métier.

Un accès à internet parfois difficile

L’avis émis par le CESE souligne que la progression du numérique est perceptible dans les territoires ruraux. Avec le déploiement de plusieurs opérateurs des télécoms sur l’ensemble du territoire, les zones rurales bénéficient de quelques-unes des technologies qui facilitent l’accès à internet et garantissent tous ses avantages. Cependant, si le réseau 2G est une évidence, les dernières générations de réseau se font encore attendre. La 3G n’a pas encore couvert la totalité des territoires ruraux et malgré un rapide déploiement de la 4G, les zones rurales restent encore les dernières à profiter de ce débit de connexion. L’ADSL est également assez répandu, mais la connexion à la fibre est encore à la traîne.

L’un des plus grands défis auxquels sont soumis les jeunes dans les territoires ruraux consiste justement en cette inégale répartition de l’internet sur l’ensemble du territoire. Des zones blanches continuent d’exister par endroit. Cela peut particulièrement être préjudiciable lorsqu’on veut lancer une affaire en ligne.

Logements accessibles pour les jeunes

La question de l’immobilier constitue un véritable tracas pour les jeunes vivants en ville. Souvent avec des revenus réduits, les jeunes urbains ont comme principal poste de dépense le paiement de leur loyer. En campagne par contre les logements sont plus faciles d’accès. Il est en effet relativement plus aisé pour un jeune d’être propriétaire en campagne qu’en ville. Cette perspective constitue une véritable opportunité pour les jeunes. Le prix de l’immobilier est un facteur d’attraction pour les jeunes désireux de réduire leurs dépenses ou de devenir propriétaire. Ainsi, si un jeune souhaite acquérir la propriété foncière, les territoires ruraux sont de bons investissements. Ils constituent à la fois la possibilité d’avoir de grands espaces et d’entreprendre.

Il faut cependant sélectionner le lieu sur lequel on choisit de s’installer. En réalité, il existe des disparités entre les diverses zones rurales. En choisissant par exemple de s’installer près de sites touristiques, le prix du loyer et de l’immobilier peut rapidement être très au-delà de la moyenne pratiquée dans la région. Si vous êtes jeunes avec des moyens limités et que vous envisagez de vous installer en zone rurale, assurez-vous de choisir votre zone d’habitation en tenant compte de ce paramètre. Par ailleurs, si un jeune désire acquérir une maison en campagne, il lui sera difficile de trouver des logements aux dimensions modestes comme c’est le cas en ville. Ces quelques aspects font donc partie des impératifs à prendre en compte lorsqu’on veut s’installer dans les territoires ruraux.

La propension au bénévolat est plus élevée chez les jeunes ruraux

Dans les territoires ruraux, les jeunes se livrent bien plus facilement au bénévolat. Les activités non rémunérées et d’entraide sont bien plus répandues qu’en zone urbaine. C’est ainsi que l’aide aux personnes vulnérables et aux personnes âgées est plus spontanée. Le jeune qui veut s’installer en campagne peut aussi compter sur cet élan chaleureux et réconfortant qui peut jouer un important rôle pour son insertion communautaire. La présence réduite des services sociaux et des organismes publics est ainsi en partie comblée par cette propension communautaire à aider, qui ne peut pour autant pas se substituer aux pouvoirs publics.

Voir aussi :