Télé-travail – Organisation du travail

Le développement des technologies de l’information et de la communication a engendré de nouveaux modes de travail, dont le télétravail. Son principe est le travail à distance depuis chez soi, depuis un télé-centre, un espace de coworking ou un lieu qui est situé en dehors du lieu du bénéficiaire du travail réalisé.De plus en plus prisé, il connaît au fil des années un développement croissant. Quelle est son origine ? Qu’est-ce qui explique son développement ? Quels sont les inconvénients de ce mode d’organisation du travail ? Les réponses dans cet article.

Ce que c’est que le télétravail

Le télétravail est une nouvelle forme d’organisation du travail qui gagne de plus en plus du terrain. De nombreux professionnels exercent leurs activités via le télétravail. Avec le besoin croissant exprimé par les entreprises en ce qui concerne l’externalisation de leurs compétences, cette forme de travail a de beaux jours devant elle. Le télétravail instaure une relation professionnelle entre une entreprise et un salarié ou prestataire en vue de la satisfaction d’un besoin de l’entreprise en compétences pour mieux répondre aux besoins de son fonctionnement. Il est exercé en dehors du cadre de l’employeur et avec des outils technologiques comme la téléphonie mobile, les ordinateurs, l’internet, etc. En France, le télétravail est régi depuis par l’ordonnance du 22 septembre 2017 relative à la prévisibilité et à la sécurisation des relations de travail.

La naissance du télétravail

C’est dans les années 1970 qu’est apparu le télétravail. Il était exercé notamment via le téléphone et le fax. Mais c’est en 1972 qu’on le connaîtra sous son nom actuel : « Telework ». À la suite du développement de la mondialisation économique et des ordinateurs portables, les entreprises ont trouvé dans cette forme de travail, un moyen d’externaliser leurs tâches et surtout de réduire les coûts de production. Né dans l’informel et réduits aux secteurs de l’informatique et du conseil, le télétravail connaîtra à partir de 2002 une réglementation avec un accord-cadre de l’UE du 16 juillet.

Les métiers concernés par l’exercice du télétravail

Le télétravail concerne notamment certains métiers. Il s’agit principalement des travailleurs intervenants pour la puissance publique, mais sous le couvert du droit privé. Ensuite, il y a les fonctionnaires dont le statut est régulé par la loi du 13 juillet 1983 relative aux droits et obligations des fonctionnaires. Successivement, il y a les travailleurs indépendants lorsqu’ils travaillent à distance, les agents publics civils n’ayant pas le statut de fonctionnaire et les magistrats du secteur judiciaire soumis à l’application de l’ordonnance du 22 décembre 1958.

Les avantages du télétravail

Si le télétravail, depuis les années 1970 à ce jour, continue d’avoir droit de cité, c’est assurément en raison des avantages qu’il apporte aux professionnels. Pour l’employeur, l’emploi du télétravail permet :

  • de rendre plus flexible la gestion des ressources humaines de l’entreprise ;
  • d’intégrer dans le personnel de l’entreprise les salariés handicapés ou ayant d’importantes charges familiales ;
  • de réduire les absences et les retards au service ;
  • de limiter les licenciements en raison des délocalisations de l’entreprise ;
  • de rendre plus moderne le management ;
  • de contribuer au bilan carbone de la société ;
  • de réduire les dépenses et les frais généraux ;
  • de bénéficier d’une meilleure productivité des collaborateurs.

En ce qui concerne le travailleur en mode télétravail, il profite logiquement :

  • d’une réduction des frais de transport ;
  • d’une économie de temps et d’argent ;
  • d’horaires de travail plus flexibles ;
  • d’une moindre exposition aux nuisances sonores ;
  • d’une plus grande autonomie ;
  • d’une plus grande motivation au travail ;
  • d’une nette amélioration de la qualité de vie et de la productivité au travail ;
  • Et d’une amélioration considérable du bien-être au travail.

Par ailleurs, le télétravail permet aussi de réduire les déséquilibres entre les territoires en ce qui concerne l’accès à l’emploi. On note comme impact une diminution de l’exode rural vers les milieux urbains. Une économie résidentielle commence par prendre corps. Les nouveaux métiers liés aux nouvelles technologies peuvent ainsi se développer partout sans limitation.

Les inconvénients

Le principal inconvénient avec le télétravail, c’est que le télétravailleur peut se sentir isolé. Il ne bénéficie pas d’une équipe de soutien autour de lui. Aussi le télétravailleur peut avoir du mal à régler les charges familiales et personnelles et les contraintes professionnelles en raison des facteurs comme les heures de travail, la durée du travail, etc. N’étant pas intégrés au syndicat de l’entreprise, ses droits peuvent être moins respectés.