Comment faire une simulation de salaire ?

simulation de salaire

Table des matières

À mi-chemin entre salariat et travail indépendant, le portage salarial est une option idéale pour les freelances1. Ce statut, autrefois confidentiel, concernait 86 000 salariés en 20182. Avec la recrudescence du nombre de travailleurs indépendants en France, le portage salarial est en plein essor.

Au même titre qu’un employé ou un travailleur à son compte, le salarié porté doit pouvoir simuler son salaire à tout moment. Découvrez comment faire une simulation de salaire pour un maximum de sécurité grâce au portage salarial.

Quels éléments sont pris en compte pour la simulation du salaire ?

En portage salarial, plusieurs éléments sont à prendre en compte pour la simulation du salaire. 

Le taux journalier moyen (TJM) pour simuler son salaire

En tant que freelance, il est essentiel de définir votre taux ou tarif journalier moyen (TJM) pour une simulation de salaire. Il s’agit du montant que devra verser votre client par jour de travail. 

Lors de l’établissement de vos devis, le montant de vos prestations doit être établi sur la base du TJM. Par exemple, une mission d’une demi-journée de travail sera facturée 50 % de votre TJM au client.

Les charges patronales et salariales dans la simulation de salaire

En portage salarial, la société de portage s’acquitte de l’ensemble des cotisations sociales pour le salarié. Il s’agit des cotisations reversées aux organismes de retraite et de protection sociale, comme l’assurance maladie. Le salarié porté bénéficie de prestations sociales identiques à celles perçues par un salarié classique : 

  • Prévoyance ;
  • Mutuelle ;
  • Retraite ;
  • Chômage.

Ces charges patronales et salariales doivent être déduites des revenus perçus pour obtenir une simulation de salaire.

Les frais de gestion dans la simulation de salaire

Pour une simulation de salaire fiable, il faut prendre en compte les frais de gestion de la société de portage. Ils viennent en déduction de la rémunération du salarié porté. Ces frais sont communs à l’ensemble des sociétés de portage pour la réalisation des missions suivantes :

  • Gestion comptable ;
  • Assistance juridique ;
  • Accompagnement personnalisé.

Ces frais de gestion représentent 5 à 10 % selon les prestations fournies et les sociétés de portage. Chez CEGELEM, ils s’élèvent à seulement 4 %.

Les frais professionnels pour simuler son salaire

En portage salarial, les frais professionnels sont à prendre en compte dans la simulation de salaire. Ils correspondent au montant des dépenses engagées dans l’exercice de votre activité : 

  • Achat de matériel ;
  • Frais de repas ;
  • Achat de fournitures.

Ces frais professionnels viennent en complément de votre salaire. Ils ne sont soumis ni à l’impôt, ni aux cotisations sociales. L’entreprise de portage les prend en charge et vous les rembourse mensuellement.

Les frais de mission pour la simulation de salaire

Ces frais de mission doivent être calculés pour la simulation de votre salaire. Ils correspondent à l’ensemble des frais engagés pour la réalisation de votre mission comme : 

  • Les frais de déplacement ;
  • Les frais de restauration ;
  • Les frais d’hébergement.

Pourquoi réaliser une simulation de salaire en portage salarial ?

Pouvoir atteindre votre chiffre d’affaires peut être source de stress lorsque vous êtes indépendant. Avec le portage salarial, le salarié porté bénéficie d’un salaire directement lié au montant des prestations de services réalisées, déduction faite des frais et charges.

Pour connaître avec précision le montant que vous percevez chaque mois, la simulation de salaire est essentielle. Avec cette simulation, le salarié porté : 

  • Comprend sa fiche de paie ;
  • Dispose d’une estimation précise de son salaire net en fonction de son chiffre d’affaires ;
  • Connaît à l’avance son taux de prélèvement à la source, déterminé par le dernier avis d’imposition ;
  • Peut comparer les différentes sociétés de portage selon leurs frais de gestion et leurs prestations.

Exemple de simulation de salaire avec le portage salarial CEGELEM

Vous avez convenu d’un tarif journalier moyen (TJM) de 400 € avec une entreprise pour laquelle vous avez travaillé 20 jours dans le mois. La simulation de votre salaire net est la suivante :

 

  • Le chiffre d’affaires généré est de 8 000 € (400 € x 20 jours) ;
  • Déduction faite des 4 % de frais de gestion CEGELEM, ce chiffre d’affaires sera de 7 680 € (8 000 € — 320 €) ;
  • Le salaire brut est obtenu en déduisant les charges patronales (environ 45 % du salaire brut). Il faut ainsi déduire 3 456 € pour une rémunération brute de 4 224 € ;
  • Les charges salariales à déduire (environ 20 % du salaire brut) correspondent à 844,8 €, soit un salaire net de 3 379,2 €.

Avec cette simulation de salaire net, le montant perçu peut être majoré des frais professionnels engagés 

  • 100 € pour l’achat de fournitures de bureau
  • 200 € pour remplacer du matériel informatique

Ces 300 € de frais professionnels s’ajoutent au salaire net. Le salarié porté perçoit donc 3 679,20 € de salaire par le biais de la société de portage.

Pourquoi choisir CEGELEM ?

Plus de 1000 consultants portés

Réponse en 24h

Accompagnement personnalisé