Savoir anticiper, détecter et gérer des conflits au sein de votre équipe : un élément de performance

En tant que manager, vous avez certainement déjà dû assister à des situations plus ou moins bruyantes, mettant en scène certains membres de votre équipe. C’est une situation d’autant plus inconfortable et délicate qu’il vous revient de la gérer. Votre poste de manager vous impose donc de prendre les dispositions nécessaires. Mais comment devez-vous vous y prendre ?

Connaître l’origine du conflit pour mieux le gérer

Dans une entreprise basée sur la valorisation du savoir-faire et des compétences, les profils des employés sont divers. Chacun des collaborateurs intègre l’équipe avec son bagage affectif, ses opinions, ses certitudes, ses croyances, son histoire et sa faculté à gérer les situations stressantes. De ce fait, il n’est pas rare que des conflits éclatent au sein de l’équipe, opposant au moins deux collaborateurs, voire plus.

Alors qu’ils se manifestent très souvent par de coriaces échanges verbaux ou silencieux, les conflits entre collaborateurs naissent généralement d’une petite incompréhension entre les personnes concernées. L’accumulation de ces incompréhensions est souvent à l’origine des malentendus et des frustrations de part et d’autre ; jusqu’au jour où le vase déborde et où les coéquipiers n’arrivent plus à supporter cet inconfort. La situation prendra alors une tournure disproportionnée et cela se fera ressentir sur la productivité de toute l’équipe. D’où la nécessité de combattre le mal à partir de la racine. Pour cela, vous devez en tant que manager, détecter l’origine du conflit si vous voulez avoir une chance de le régler de manière juste et impartiale.

Interrogez les personnes en conflit et tentez de comprendre d’où provient le mal. Ce n’est que de cette manière que vous réussirez à limiter les dégâts et obtenir le meilleur de cette situation pourtant désastreuse.

Anticiper les conflits pour une meilleure cohésion d’équipe

Lorsque différentes personnalités et mentalités se côtoient au sein de la même équipe, il est difficile d’éviter les conflits. Mais si vous vous y prenez bien, vous pourrez les anticiper.

Premièrement, vous devez comprendre et analyser les causes possibles d’un éventuel conflit entre vos collaborateurs. Considérez les intérêts de chacun des membres de votre équipe. Observez les habitudes de chacun et décelez les différences qui pourraient exister. Ainsi, il sera plus évident de connaitre les causes d’un conflit, s’il se manifeste. Tandis que certaines mésententes sont guidées par un esprit de compétition accru, d’autres par contre naissent d’une simple incompatibilité humeurs.

Dès lors que vous avez toutes les cartes en main pour gérer à bien votre équipe, organisez des séances de brainstorming autour d’un thème spécifique et observez les agissements de chacun des membres. Prêtez attention aux mots même les plus anodins, car ce sont généralement ces petites choses anodines qui sont à l’origine des conflits.

Pour bien gérer une situation conflictuelle en tant que chef d’équipe, vous devez d’abord en connaître le fondement et le fonctionnement. Sachez écouter toutes les versions des faits, aussi divergentes soient-elles. Vous devez mettre en avant vos talents de psychologue, dans le but de trouver la solution au problème. Faites preuve d’empathie tout en restant ferme et décisif.

En d’autres termes, la bonne gestion d’un conflit passe par l’écoute et le respect de l’autre. Il ne suffit pas d’appliquer les sanctions sans toutefois connaitre la cause profonde du problème. Votre faculté à écouter, à comprendre et à apaiser les tensions entre vos collaborateurs fera de vous un excellent manager.

Comment dissoudre un conflit de manière équitable ?

Dissoudre un conflit demande énormément de tact et de self-control. En tant que chef d’équipe, vous devez être en mesure de gérer ce genre de situation, sans entacher le déroulement de la mission, ni la performance de l’équipe. De ce fait, il convient de vous poser les bonnes questions.

Demandez-vous premièrement ce qui s’est réellement passé et qui est responsable de quoi. Répondre à cette question vous permettra d’attribuer les responsabilités à chacune des parties concernées par le conflit. Faites une reconnaissance des lieux afin d’identifier le problème et juger de l’ampleur des dégâts.

Ensuite, posez-vous la question de savoir ce qui a motivé ce conflit. Pourquoi les personnes en crise se sont-elles comportées de la sorte et quels sont les intérêts et motivations de chacune des parties prenantes.

Enfin, travaillez à la recherche de solutions possibles, pour apaiser les tensions. Appliquez les sanctions qui s’imposent si elles s’imposent et tâchez de négocier un arrangement valable pour chacun des équipiers fautifs.

En fin de compte, il n’est pas impossible que des tensions éclatent au sein d’une équipe de travail. Il revient au manager d’endosser le rôle de juge et d’appliquer des résolutions fermes pour la bonne continuité de la mission. Mais avant de juger, il est important de savoir quelle est la cause du conflit. Ce n’est que de cette que vous réussirez à prendre des décisions dans l’intérêt commun.