Réussir la transition entre l’école et le monde professionnel

Vous êtes en fin d’études et envisagez déjà votre entrée dans le monde professionnel, vous allez devoir faire face aux exigences du contexte socio-économique. Se frayer un passage dans le monde du travail n’est pas chose facile. De fait, beaucoup d’efforts sont nécessaires pour réussir la transition entre l’école et le monde professionnel.

Comment s’effectue la transition entre l’école et le monde professionnel ?

Vous avez terminé votre formation professionnelle, il est maintenant temps de la mettre en pratique et la meilleure option est de décrocher un contrat dans une entreprise. C’est d’ailleurs le rêve de la plupart des apprenants en fin de formation, seulement pour y parvenir, il faut éviter de prendre des décisions à la hâte. Pour réussir la transition entre le moment des études et l’entrée dans la vie professionnelle, il est important de suivre certaines étapes que nous vous proposons dans cet article.

Les dispositions préalables à votre entrée dans le monde professionnel

Dissocier les notions académiques et professionnelles

Les règles pédagogiques qui régissent votre apprentissage en milieu académique sont bien loin des techniques de recherche d’emploi. La première disposition à prendre c’est apprendre les rouages de l’activité professionnelle. Il s’agit de comprendre le fonctionnement des principes du monde de l’emploi et de poser les jalons de votre entrée dans le monde du travail. Les techniques de recherche d’emploi, les différentes étapes préalables au dépôt de dossiers, les prédispositions aux entretiens d’embauche, les premiers pas en entreprise…

Anticiper son entrée dans le monde professionnel pendant ses études

La fin de vos études marque en soi une transition, vous ne devez donc pas le vivre comme une surprise ; c’est pourquoi il est important de l’anticiper. Personne d’autre que vous ne pourra décider de votre choix professionnel. Il s’agit de mener des réflexions sur votre prochain emploi, vous allez vous baser sur vos aspirations personnelles, mais aussi sur la situation de l’emploi sur le marché. Analysez toutes les possibilités, toutes les ouvertures sur lesquelles débouche votre formation, faites des prévisions sur votre carrière professionnelle.

Il faut avant tout se connaitre parfaitement

Pratiquez le célèbre cogito « connais-toi toi-même » afin de guider vos différents choix. Une connaissance de vos atouts et de vos faiblesses est nécessaire dans le choix de votre profil de carrière. Partez sur la base de la formation que vous avez reçue, mais aussi de vos expériences personnelles, faites intervenir votre caractère ainsi que votre rigueur. Cette étude faite sur vous-même vous permet de déterminer le type de leadership auquel vous êtes éligible. Vos expériences professionnelles ont aussi une influence sur le type d’activité qui vous conviendrait le mieux et surtout qui contribuera à votre épanouissement personnel.

Vos premiers pas en entreprise

Restez proche de votre école après l’obtention de votre diplôme

Mettre fin à la relation avec son école en fin d’études est une erreur que commettent souvent les jeunes diplômés. Il est important de garder le contact avec les enseignants qui peuvent vous apporter leurs conseils lors de vos choix professionnels. De plus, vous êtes désormais du même métier ces derniers. Restez également en contact avec votre promotion, vous franchissez tous les portes du monde professionnel, faites donc de ce point commun une force. Les expériences des uns peuvent vous servir de point d’appui.

Construire son identité professionnelle

C’est à vous-même de construire votre identité, elle passe de celle d’un apprenant à celle d’un professionnel. L’image que vous renvoyez est celle que les gens auront de vous, que ce soit au lieu de service ou avec vos proches. Choisissez une image qui vous est avantageuse, leader plutôt que suiveur, car en réalité, cette identité est à peine naissante, vous pouvez donc la forger à votre convenance. Sachez vous vendre dès l’entame, inscrivez-vous sur les réseaux professionnels tels que Linkedln et soyez actif.

Adoptez la posture d’un employé sérieux

Pour qu’une entreprise vous accorde une place de choix, vous devez être digne de confiance. Faites montre de dynamisme et de rigueur dans l’exécution des tâches qui vous seront confiées et même dans votre tenue au travail. Les qualités d’un bon professionnel s’observent assez facilement dès les premières impressions qu’il renvoie.

Soyez ponctuel et rigoureux, faites votre devoir sans attendre un quelconque rappel de votre supérieur ou de vos collaborateurs. Soyez prompt à réagir face à toute situation, votre dynamisme vous distinguera d’un employé paresseux ou laxiste. Anticiper sur certaines tâches à votre service, vous devez avoir l’intuition d’un professionnel, en faisant toutes les tâches dans le strict respect de votre poste.

Mettez également un accent sur votre tenue, qu’il s’agisse du vestimentaire ou des règles de bienséance. Soyez poli et respectueux envers tout le monde, mais ne confondez pas humilité avec soumission absolue aux caprices de vos collaborateurs.

Voir aussi :