Qu’est-ce que vous de savoir avant de vous lancer en freelance ?

Travailler en freelance suppose mettre en place une activité professionnelle que vous exercez à votre propre compte. C’est une option professionnelle de plus en plus sollicitée par les professionnels qui penchent pour une carrière solo en tant que consultant. Pour que ce soit rentable et durable, le freelance doit tenir compte du marché et des aspects personnels de son activité.

Pourquoi voulez-vous devenir freelance et quelle activité mener ?

C’est la toute première question qui détermine le choix du statut de freelance. Plusieurs raisons peuvent motiver votre choix, car chaque professionnel a un plan de carrière défini. Si votre volonté de travailler seul a toujours été affirmée, il est clair que votre choix est des plus raisonnables. Peut-être aussi que vous ressentez le besoin de répondre au contexte économique actuel dans lequel le travail indépendant prend de l’ampleur. Quoi qu’il en soit, vous devez projeter votre motivation dans le temps et vous assurer qu’elle tiendra jusqu’au bout. Après avoir trouvé la motivation, choisissez une activité en fonction de vos aptitudes et vos compétences, mais aussi de l’environnement socio-économique.

Quelle est la faisabilité de votre projet ?

Il est impératif d’évaluer la faisabilité de votre projet avant de vous lancer, vous devez ainsi vous poser les bonnes questions.

Qu’est-ce qui vous motive ?

Avez-vous une passion pour le projet que vous voulez mettre sur pied, est-ce que vous souhaitez mettre votre expertise au service des demandeurs ? Votre motivation est-elle assez forte pour tenir sur le long terme ? S’il s’agit d’un caprice de votre part, d’un moyen de fuir les contraintes du salariat, votre activité pourrait bien courir à la perte. Il vaut mieux avoir des motivations professionnelles plutôt qu’émotionnelles.

Quelle est la cible de votre activité ?

Pour que votre activité soit facile à mener, vous devez parfaitement connaître la cible. Qui sont les demandeurs sur le marché, leurs besoins sont-ils réels, est-ce qu’ils vous sont accessibles ? Toutes ces questions sont pertinentes dans la mesure où la connaissance des clients cibles seule ne suffit pas pour s’engager, il faut savoir si leurs besoins sont pressants afin de vous assurer que vous aurez assez de missions. À côté de cela, il faut pouvoir atteindre la cible d’où la nécessité de penser à la stratégie marketing.

Qui sont les concurrents ?

Une étude de marché est nécessaire avant de vous lancer, car elle vous permet de connaître les offrants. Quels sont leurs services, comment procèdent-ils pour satisfaire leurs clients ? Vous devez être plus compétitif en proposant des services innovants. Il est aussi important de connaître les prix pratiqués par la concurrence afin de vous fixer une marge raisonnable.

Est-ce que le marché sur lequel vous allez vous lancer est intéressant ?

S’agit-il d’un secteur d’activité porteur, a-t-il de l’avenir ? Avec l’avancée technologique, certains métiers tendent à disparaître malgré les besoins incessants des consommateurs. Certaines tâches humaines sont exécutées par des logiciels spécialement conçus pour la circonstance. Il s’agit donc de faire une analyse du marché afin de déterminer si votre projet sera rentable à l’avenir.

Quelle est la particularité de vos services ?

Il est très important de se poser cette question si vous envisagez une activité en freelance. Sur le marché, il y a déjà plusieurs professionnels qui proposent les mêmes services en freelance ou pas. Allez-vous prétendre leur faire concurrence avec les mêmes services offerts aux mêmes conditions ? Il faut impérativement vous démarquer du lot sinon vous resterez sur le banc de touche.

L’absence de protection sociale

Avant de vous lancer dans le freelance, tenez compte du fait que votre statut de micro-entrepreneur ne vous offre pas beaucoup d’avantages. Malgré les cotisations forfaitaires, il ne permet de bénéficier que d’un montant limité d’assurance maladie et autres indemnités. Par conséquent, en cas d’arrêt de l’activité, le montant reversé par l’État ne peut combler la perte. Le freelance n’a pas de congés payés et donc doit mettre ses capacités en jeu pour s’assurer de gagner de façon régulière des missions. Il est cependant essentiel de penser à la souscription d’une bonne assurance pour votre activité en freelance.

Comment allez-vous faire connaître vos services ?

Le freelance doit obligatoirement mettre en place une stratégie de communication efficace pour pouvoir vendre ses services. Vous devez être un commercial compétent, car la prospection de votre activité repose sur vous. À travers les réseaux sociaux, faites-vous connaître du public en créant par exemple un profil professionnel sur Linkedln ou Viadeo. La création d’un site web est également essentielle, car il vous permet de présenter dans les détails les services que vous offrez et de créer un contact avec les prospects. Pour toutes vos plateformes, choisissez une charte graphique et des couleurs attrayantes. Pensez également à confectionner des cartes de visite que vous pourrez distribuer lors de colloques, de déjeuners d’affaires et autres rencontres professionnelles.

Voir aussi :