Que faire si vous êtes promu à un poste alors que vous semblez peu qualifié pour l’occuper ?

Adopter une attitude positive

Ne dit-on pas souvent que chaque travail mérite une récompense ? C’est dans ce contexte que ces propos prennent tout leur sens. En effet, cela fait déjà bien des années que vous travaillez pour l’entreprise qui vous emploie et depuis quelque temps, vous vous investissez à plein régime pour obtenir une promotion. Vos efforts sont finalement récompensés et vous avez fini par décrocher une promotion. Mais vous pensez être peu qualifié pour ce poste.

Si vous adoptez une attitude défaitiste, il vous sera difficile d’endosser les responsabilités qu’exige ce nouveau poste. Au lieu de vous dire que vous n’êtes pas assez performant ou pas assez qualifié, dites-vous plutôt que votre employeur n’a pas pu se tromper à ce point en portant son choix sur vous. Cette promotion vous a certainement été attribuée sur la base de vos efforts et de votre performance au sein de l’équipe. Il vous faut alors intégrer que vous êtes suffisamment qualifié pour ce nouveau poste.

Il est inutile de vous répéter sans cesse que vous ne serez pas à la hauteur. Non seulement votre employeur croira qu’il s’est peut-être trompé (et il reviendra peut-être sur sa décision), mais vos collègues et collaborateurs profiteront de vos doutes (car ils convoitent le même poste). Alors, prenez confiance en vous et arborez fièrement votre nouveau costume, ainsi que toutes les responsabilités qui vont avec. Dites-vous que vous êtes capable d’assurer et mettez toutes les chances de votre côté.

Faites preuve d’humilité

Assumer de nouvelles fonctions peut être effrayant de prime abord, surtout quand on semble sous-qualifié pour le poste auquel on a été promu. Mais cela ne signifie pas pour autant que vous devez céder votre place à l’un de vos collègues. Assumez fièrement votre fonction et n’hésitez pas à demander si vous avez des blocages.

En effet, le manager qui vous confie ces missions a foi en vos capacités. Même s’il est conscient qu’il vous manque encore quelques diplômes ou quelques années d’expérience, il compte davantage sur votre facilité d’adaptation et votre enthousiasme. Le temps de vous habituer à vos nouvelles responsabilités, n’hésitez pas à demander conseil à votre manager, dans l’optique de mieux assumer vos nouvelles fonctions.

Restez donc humbles et disponibles pour apprendre tout ce qui sera nécessaire pour vos nouvelles fonctions. En mettant cela en pratique, vous vous démarquerez des autres.

Suivre une formation

De manière générale, les ressources humaines rechignent souvent à l’idée d’engager un personnel « sur-qualifié ». Cela engendre des charges supplémentaires pour l’entreprise doublées à la crainte que la personne jugée sur-qualifiée s’ennuie à exercer un job qu’il ne juge pas adapté pour son niveau. Cette remarque devrait vous amener à comprendre qu’il n’y a théoriquement pas plus qualifié que vous dans l’entreprise pour le poste que vous occuperez désormais. Mais cela n’empêche pas pour autant que vous suiviez une formation, dans le but d’acquérir des compétences supplémentaires.

En effet, il est possible pour des salariés de suivre des formations en ligne. Grâce au Compte Personnel de Formation, il vous sera désormais possible de compléter votre bagage et assumer pleinement vos nouvelles fonctions. C’est un facteur essentiel, si vous voulez vous sentir plus épanoui dans votre travail avec toutes les exigences que le poste demande.

Obtenir une promotion est le moyen le plus efficace d’évoluer dans l’entreprise. Si vous avez pour habitude de douter de vos compétences, il est temps de prendre confiance en vous et vos capacités. En effet, le fait d’assumer ou non vos nouvelles missions dépend essentiellement de l’image que vous avez de vous ainsi que votre attitude. Pour cette raison, vous devez montrer votre valeur ajoutée pour l’entreprise.

Ne vous contentez pas de brandir votre inexpérience pour justifier une bavure, au contraire. Trouvez des stratégies pour vous améliorer et vous amender. Mettez en avant votre valeur ajoutée et prouvez au manager qu’il ne s’est pas trompé en vous donnant cette promotion. Montrez-lui que vous êtes prêt à assumer toutes les exigences du poste. Mais gardez la tête sur les épaules et n’en faites pas trop. Ne vous dispersez pas de peur d’avoir l’air désespéré. Prouvez par vos réalisations que malgré votre manque de qualification, vous disposez bel et bien d’atouts supplémentaires, que les autres n’ont pas, histoire de rappeler au manager les raisons de son choix et le conforter davantage dans cette décision.