Problèmes personnels et vie professionnelle, que faire quand la coupe déborde ?

Vie privée et vie professionnelle sont deux parties indissociables d’une seule et même entité. Si l’un ne peut évoluer sans l’autre, il est primordial de s’assurer une cohabitation parfaite entre les deux, pour un meilleur équilibre. Alors, que faire si malgré tous vos efforts, vos problèmes personnels empiètent sur votre travail ? Éléments de réponses dans cet article.

Parler de votre situation personnelle avec votre employeur

Tous les événements de votre vie ne sont pas toujours réjouissants. Et parce qu’un malheur ne vient jamais seul, un coup dur peut avoir d’importantes répercussions sur votre travail. La foule de sentiments qui vous envahit ne contribue en rien à votre épanouissement au travail ; et cela se répercutera automatiquement sur votre productivité.

En fonction du type de situation que vous traversez et du degré auquel cela affectera votre rendement au travail, vous devez en parler avec votre employeur. Mais surtout si vous lui faites confiance et que vous vous sentez à l’aise avec lui. Il est possible qu’il soit plus compréhensif que vous ne le pensiez. Même s’il ne vous aide pas à traverser ces moments difficiles de votre vie, il sera au moins suffisamment compréhensif pour ne pas vous lâcher et vous laisser un peu de temps pour surmonter cela. Mais attention, car vous ne devez pas non plus en abuser. Il se pourrait que cela se retourne contre vous.

Parlez-en, mais pas trop non plus

Si vous avez décidé de parler de votre situation actuelle avec votre manager, le choix des mots à employer doit être fait avec soin. Sachez choisir les mots que vous utilisez, ainsi que la quantité d’informations que vous divulguez. En d’autres termes, expliquez la situation que vous traversez sans trop entrer dans les détails. Gardez bien à l’esprit que la personne à qui vous parlez est votre employeur et pas un public prêt à sortir les mouchoirs.

Lorsque vous parlez d’une situation aussi délicate en entreprise, vous devez bien choisir votre auditoire. Parlez-en uniquement aux personnes que vous jugez être digne de confiance. Si vos difficultés personnelles deviennent le sujet au bout de toutes les lèvres en entreprise, cela aura des répercussions sur votre réputation et votre travail. Avec l’accord de votre employeur, vous devez prendre du temps pour vous, pour vous ressourcer.

Prendre du temps pour soi

Le travail éloigne l’ennui et le besoin. C’est un excellent moyen de s’évader et de ne plus penser aux difficultés personnelles que vous avez. Mais parfois, il est bon de prendre du temps pour soi, histoire de se concentrer sur le mal qui vous mine le moral. Si vous n’êtes pas au top de votre forme, vous ne saurez être performants au boulot. Dans ce cas, vous devez prendre un congé, histoire de faire le point sur votre état psychologique.

Si vous avez décidé de travailler malgré vos soucis personnels, rassurez-vous que l’un n’empêche pas l’autre. En d’autres termes, faites ce pour quoi vous êtes payé et vous gérerez vos problèmes personnels une fois de retour chez vous. Servez-vous de ces difficultés pour devenir meilleur au travail. Donnez-vous à fond et fixez-vous des objectifs de plus en plus ambitieux. Ainsi, vous éviterez de penser à vos problèmes, au moins le temps que vous êtes au bureau.

Savoir contrôler vos émotions

Lorsque vous vous trouverez dans un cadre professionnel, vous devez garder la maîtrise de vos émotions. Peu importe l’intensité et la profondeur du mal, il est inutile d’imposer vos souffrances aux autres collaborateurs. Adoptez une attitude positive lorsque vous êtes au travail. Trouvez le moyen de vous distraire autant que possible. Écoutez de la musique, sortez prendre de l’air durant vos pauses, bref trouvez le moyen de rester positif. Il est fortement recommandé de bien s’entourer durant ces moments de crise. Entourez-vous de collègues sympathiques qui compatissent réellement à votre malheur.

Toutefois, respectez vos collègues ainsi que votre hiérarchie. Même si vous avez des problèmes, sachez que vous n’êtes pas le seul à en avoir. Tout le monde traverse ses propres difficultés. N’accaparez pas non plus toute l’attention de vos collaborateurs. Soyez d’être attentif à tous les signaux qu’ils vous lancent, car ils vous éviteront de franchir les limites. À la place, prenez la peine de les écouter et les soutenir. Peut-être, cela vous aidera à mieux gérer vos problèmes au travail.

Faire preuve de discrétion

Il est déconseillé de tenter de trouver des solutions à vos problèmes alors que vous êtes au travail. S’il ne s’agit pas d’une urgence, vous pouvez attendre d’être chez vous avant de tenter de les régler. Quand bien même ce serait une urgence, gérez-les pendant vos heures de pause.

Pour vous aider à surmonter vos difficultés, les entreprises mettent sur pieds des services de soutien pour aider les employés à se sortir de leurs situations difficiles.