Le travail en mode mission est une pratique qui n’est pas nouvelle dans notre société.  Dans les années 1980 les Etats-Unis ont vu se déployer dans leurs économies des travailleurs indépendants principalement dans le domaine de l’immobilier et de la construction.

Rapidement, ce mode de travail a séduit d’autres pays tel que le Royaume-Uni et les Pays-Bas, puis le reste de l’Europe.

Depuis les années 1990, d’autres services et d’autres secteurs sont concernés par ce mode de travail comme les prestations intellectuelles telles que la comptabilité, le marketing, la communication, la vente etc…   La tendance continue avec les métiers du digital depuis les années 2000.

La   diversité des modes de travail, le manque de définition homogène et des réalités très différentes entre les pays, posent un véritable défi aux études statistiques tentant de recenser le nombre d’indépendants.

  • Le travail en mode mission dans le monde, Quelques chiffres clés :

Ces chiffres peuvent beaucoup varier d’une source à une autre par conséquent   ils sont à prendre avec précaution.

  • Nombre d’indépendants aux Etats Unis : 53 millions soit 34 % de la population active ;
  • 5,1 millions d’indépendants au Royaume Uni soit 16 % de la population active ;
  • 2,8 millions d’indépendants en France soit 10 % de la population active ;
  • 30,6 millions d’indépendants dans l’Union Européenne soit 14 % de la population active

 

  • Quelles sont les avantages pour un consultant / salarié porté ?

En tant que consultant indépendant, vous avez de nombreux avantages proches de ceux d’un chef d’entreprise avec, la plupart du temps, une prise de risque moindre.

En effet, pour un contracteur, les risques sont limités par rapport à ceux du dirigeant d’une TPE ou de PME.

Les charges sont limitées (par exemple un ordinateur et un abonnement internet suffisent). De plus, vous pouvez chercher vos missions depuis chez vous.

Le BFR (Le besoin en fonds de roulement) est beaucoup moins important et a priori vous ne devriez pas en souffrir sauf si vous accordez des délais de paiement trop importants

Mais ce n’est pas tout ! En tant que consultant indépendant, vous n’avez pas de salariés ou de fournisseurs à gérer, vous n’aurez pas d’associés ou d’actionnaires à intégrer dans les prises de décision, vous n’avez pas besoin d’investir de capital, vous n’avez pas besoin de recourir à l’endettement.

Vous l’aurez compris ! Le consultant indépendant est un entrepreneur qui a moins de problèmes à gérer qu’un dirigeant de TPE et de PME.  Pourtant, il vit avec le même état d’esprit. La liberté et la flexibilité que lui apporte l’entrepreneuriat, l’envi d’apporter de la valeur ajoutée à ses clients. Ces valeurs sont au cœur de l’activité en mode mission.