Portage salarial VS groupement d’employeurs : quelles différences ?

Face à l’insuffisance de moyens pour procéder à certains recrutements en vue du renforcement de leur personnel, des entreprises ont trouvé l’ingénieuse idée de développer une solution qui leur permet de surpasser cette limite : le groupement d’employeurs. Souvent confondue au portage salarial en raison de ses caractéristiques, cette solution reste toutefois bien distincte.

Qu’est-ce que le portage salarial ? Que savoir sur le groupement d’employeurs ? Quelles distinctions faire entre les deux solutions ? C’est ce que nous vous invitons à découvrir dans cet article.

Ce que c’est que le portage salarial

Le grand recul que connaît le recrutement de cadres par les entreprises oblige les travailleurs en situation de chômage à opter pour des alternatives en attendant de retourner dans un nouvel emploi. C’est ainsi que le portage salarial comme solution pour la transition professionnelle est devenu un choix qui fait de plus en plus l’unanimité. En effet, pour le cadre qui souhaite exercer ses activités professionnelles en toute autonomie, mais nourrit le désir de jouir des avantages sociaux attachés au statut de salarié, le portage salarial est devenu simplement l’ultime alternative.

Ce statut permet au cadre d’évoluer comme s’il était un chef d’entreprise sans subordination hiérarchique, mais en continuant à jouir de tous les avantages dont jouissent les salariés des entreprises. Il va lui-même à la recherche de ses clients, fixe ses honoraires, mais laisse le soin à l’entreprise de portage salarial de prendre en charge tous les aspects administratifs, juridiques et comptables de son activité. Il doit toutefois des frais de gestion à l’entreprise de portage salarial.

Le portage salarial permet donc au salarié porté de jouir :

  • de la même couverture sociale que le salarié en entreprise ;
  • de travailler en toute indépendance ;
  • de gagner du temps et mieux se consacrer au cœur de son projet ;
  • de bénéficier d’un accompagnement important de la part de l’entreprise de portage salarial ;
  • et de profiter d’un réseau de professionnels de son domaine d’activité.

Ce que c’est que le groupement d’employeurs

Le groupement d’employeurs comme le nom l’indique est composé de plusieurs employeurs. Le but d’un tel groupement est de recruter ensemble un employé qui travaillera simultanément pour les différents employeurs membres, soit à temps partiel, soit à des périodes différentes de l’année. Cette formule est employée par les entreprises lorsqu’elles ont besoin d’étoffer leur personnel par un recrutement, mais ne peuvent s’y prendre toute seule en raison d’un manque de moyens.

Le groupement d’employeurs n’est pas toutefois composé que d’entreprises. On peut y retrouver des personnes physiques ou morales de droit privé et des collectivités territoriales. L’employé évoluant avec un tel groupement y est lié par un contrat de travail qui stipule les détails de sa collaboration avec les employeurs membres. Il s’agit notamment de la rémunération, des conditions de travail, les employeurs qui peuvent solliciter ses services, les lieux où il pourrait être amené à travailler, etc. Il jouit des mêmes garanties que les salariés des personnes pour qui il travaille. Il est à retenir que le groupement d’employeurs est à but non lucratif. Cette entité n’a pas la capacité de réaliser des opérations commerciales.

Ce qui distingue les deux solutions

Le portage salarial et le groupement d’employeurs font partie des nouvelles formes d’emploi. Si relativement à leur fonctionnement, ces deux formes d’emploi sont un moyen pour les entreprises de faire recours à de l’expertise externe de façon ponctuelle, ou en fonction de leurs besoins, ils se distinguent toutefois sur certains points.

Premièrement, dans le portage salarial, le salarié porté a la possibilité de délivrer son expertise à toutes les entreprises qui le sollicitent. Il fixe pour chaque mission ses honoraires. Par contre, avec le groupement d’employeurs, le salarié ne peut travailler que pour les entreprises membres du groupement d’employeurs qui l’a recruté.

Deuxièmement, il ne fixe pas d’honoraire pour chaque intervention auprès d’un employeur. Il est payé via un contrat de travail unique qui le relie aux membres du groupement. Ce contrat définit sa rémunération.

En conclusion

À tort ou à raison, certaines personnes en arrivent à faire une confusion ou à faire des comparaisons entre le portage salarial et le groupement d’employeurs. Mais les deux formes d’emploi se distinguent bien nettement. Si le groupement d’employeurs est à but non lucratif, le portage salarial ne l’est pas. Aussi, le salarié porté peut offrir ses services à plusieurs entreprises clientes à la fois. Le salarié du groupement d’employeurs quant à lui est au service uniquement des employeurs qui sont membres du groupement qui l’a recruté. Toutefois, il reste libre d’exercer d’autres activités à des fins personnelles.