Portage salarial : peut-on faire appel à des sous-traitants ?

Lorsque la charge de travail devient lourde, il est légitime de faire appel à une main-d’œuvre supplémentaire. Faire appel à un sous-traitant est une attitude professionnelle qui permet déléguer des tâches importantes afin de remplir correctement sa mission. Cependant, la collaboration entre portage salarial et sous-traitance offre-t-elle de belles perspectives ?

Est-il possible d’effectuer la sous-traitance en portage salarial ?

En tant qu’entrepreneur prospère, votre carnet d’adresses s’agrandit et les missions se multiplient. Le besoin de faire appel à une main-d’œuvre qualifiée s’impose, d’où le rôle de la sous-traitance. Contrairement à ce qu’on pourrait penser, il est tout à fait possible de faire appel à des sous-traitants dans le cadre du portage salarial. Dans ce cas, le salarié porté qui décroche un appel d’offres important peut se référer à sa société de portage pour rechercher des collaborateurs ou faire appel à un ou plusieurs entrepreneurs indépendants remplissant les conditions imposées par le Code du travail.

Comment se déroule la sous-traitance en portage salarial ?

La possibilité de recourir à un ou plusieurs sous-traitant(s) est tout à fait envisageable dans le cas du portage salarial. Un salarié porté peut soumettre une mission à sa société de portage et solliciter la collaboration d’autres entrepreneurs indépendants internes ou externes à la société de portage. Deux cas de figure s’illustrent à ce niveau : la sous-traitance interne et la sous-traitance externe.

La sous-traitance interne

Ici, le salarié porté est confronté à un important appel d’offres, et ne peut effectuer la mission tout seul. Il fait donc recours à des travailleurs indépendants affiliés à la même société de portage salarial que lui. Il est l’apporteur de projet et recherche une main d’œuvre. Pour constituer l’équipe, la société de portage peut elle-même effectuer une sélection des membres en repérant les profils correspondants. Par ailleurs, les sous-traitants peuvent eux-mêmes négocier avec le salarié porté qui revêt la casquette de chef de projet, les termes du contrat. En tant que chef de projet, il détermine délibérément la part de travail qui sera confiée aux sous-traitants tout en respectant le Code du travail. Aussi, étant l’apporteur d’affaires, il touchera un pourcentage de 20 à 30 % sur le paiement de la mission.

La procédure de rémunération

À la fin du projet, le chef de projet envoie à la société de portage une facture générale de la mission. Les autres intervenants doivent également établir un rapport de l’activité qu’ils transmettront à la société de portage. Les formalités administratives seront gérées par la société jusqu’au paiement des salaires des différents participants.

La sous-traitance externe

Vous pouvez en tant que salarié porté et chef de projet, faire appel à des collaborateurs externes à votre société de portage. Des travailleurs indépendants, freelances qui selon votre analyse seront à mesure de tenir la tâche assignée. Il faudra par ailleurs s’assurer que le sous-traitant est un travailleur conforme, en exigeant de lui une attestation déclarative enrichie.

La rémunération

Lorsqu’il n’est pas de la même société de portage que le salarié porté, le sous-traitant établit la facture qu’il adresse à la société de portage en mentionnant le nom du donneur d’ordre. La société se chargera à son tour de payer le sous-traitant et d’en déduire le salaire du chef de projet.

Les préalables au choix d’un sous-traitant en portage salarial

L’idée de faire appel à un sous-traitant doit être motivée par votre volonté d’effectuer au mieux votre travail, car vous avez le souci de remplir vos obligations en respectant les délais imposés par le client. Pour un professionnel disposant d’un carnet d’adresses important, fournir du bon travail est primordial pour chaque mission. Vous gagnerez donc à vous entourer de collaborateurs compétents dans la réalisation d’une mission importante.

Vous devez être en mesure d’accorder votre confiance au partenaire choisi, vous pourriez alors recourir à votre société de portage afin de sélectionner des personnes ayant le profil recherché. Une autre option est de faire appel à un autre travailleur indépendant, externe à votre société de portage. Ça pourrait être un professionnel qui a fait ses preuves et en qui vous avez confiance. Vous avez certainement des amis ou des camarades qui exercent la même activité que vous. Choisissez parmi ces personnes les prestataires les plus pertinents.

Comment déléguer les tâches ?

Pour la réalisation du projet, vous devez confier à chacun des tâches précises. Vous pouvez déléguer des tâches qui sont une routine dans votre travail et qui ne nécessitent pas votre expertise. De même pour une bonne réalisation, soyez un leader rigoureux, et exigez de vos collaborateurs une attitude professionnelle. Assurez-vous que le cahier de charges soit toujours respecté afin de mener la mission à la réussite et dans les délais. Faites valoir votre expertise à chaque fois qu’il sera nécessaire et coordonnez le travail, car après tout, vous seul rendrez des comptes au client.

Voir aussi :