Envie de lancer votre propre activité professionnelle ? Vous hésitez entre le portage salarial et le statut d’auto entrepreneur ?  Voici nos conseils pour que vous puissiez faire le bon choix !

Le portage salarial et le statut d’auto entrepreneur sont les deux solutions privilégiées par la plupart des indépendants en France. Ces deux solutions sont assez intéressantes puisqu’elles offrent la possibilité de tester une nouvelle manière de travailler. A travers cet article, vous allez découvrir les avantages de chaque statut.

  • Les avantages du portage salarial

Si vous êtes expert dans votre domaine et que vous avez acquis une bonne expérience, le portage salarial est fait pour vous !

Le portage salarial est une opportunité ouverte, non seulement aux personnes expérimentées, mais aussi aux demandeurs d’emploi, aux salariés classiques, aux micro entrepreneurs et même aux étudiants.

Ce nouveau modèle de travail vous offre la possibilité de bénéficier de la protection sociale du régime général. Le statut est principalement choisi par des cadres. Ils profitent d’une meilleure protection  que les auto-entrepreneurs.

En choisissant le statut du portage salarial, vous serez également couvert par l’assurance chômage. Les personnes ayant choisi ce statut profitent des mêmes droits que les salariés classiques. A noter que le statut d’auto entrepreneur ne permet pas de bénéficier des revenus en cas d’arrêt de votre activité.

C’est en choisissant le portage salarial que vous aurez votre salaire dès le premier mois travaillé. En ce qui concerne les démarches admiratives et les factures, elles sont gérées par la société de portage salarial. Cette dernière vous propose une assurance responsabilité civile. Vous ne prenez donc aucun risque en choisissant le portage !

Le rôle de l’entreprise de portage salarial ne s’arrête pas à la gestion de l’activité de l’indépendant. En choisissant le portage salarial, l’indépendant bénéficie également d’un accompagnement adapté à son projet. En effet, de   nombreuses formations et plusieurs événements sont proposés à l’indépendant pour l’accompagner dans le développement de son activité et de ses compétences.

  • Les avantages du statut auto-entrepreneur

Devenir autoentrepreneur est assez simple. Vous pouvez bénéficier de ce statut en quelques minutes seulement. Vous pouvez également être salarié d’une entreprise et autoentrepreneur au même temps à condition de ne pas présenter des produits ou des prestations en concurrence avec l’activité de votre entreprise pour laquelle vous travaillez.

Parmi les avantages de ce statut on trouve la simplicité de la gestion administrative. En effet, vous êtes dispensé de déclarer la TVA si votre chiffre d’affaires ne dépasse pas les 82 000 euros pour l’chat ou la vente des biens et 33 000 euros pour les prestations de services.

Vous pouvez même opter pour le prélèvement libératoire de l’impôt sur le revenu pour simplifier les démarches de déclaration.

Contrairement à l’EURL et la SASU, la clôture d’une auto-entreprise est aussi simple que sa création. En choisissant le statut d’autoentrepreneur, vous aurez la liberté de passer à un autre statut en fonction de l’évolution de votre activité professionnelle. Les personnes travaillant en portage salarial n’ont pas cet avantage puisqu’elles ne disposent pas de structure propre.

  • Mais quel est le meilleur statut ?

Choisir et préférer un statut plus qu’un autre dépend de plusieurs facteurs et de différents critères tel que la nature de votre projet, vos objectifs professionnels sur le moyen, long terme, votre clientèle etc…

Si vous souhaitez travailler pour d’autres professionnels (clients) en mettant à leur disposition vos compétences et votre savoir-faire, préférez le portage salarial. Le portage salarial vous permet de travailler uniquement auprès des professionnels. En effet, la facturation auprès des particuliers n’est pas possible avec ce statut. Vous ne pouvez choisir le portage salarial que si vous voulez proposer des prestations auprès des entreprises clientes.

Le portage salarial n’est accessible qu’aux consultants qui facturent au moins 250 euros par jour sur un temps plein ou 280 euros minimum par jour pour un temps partiel.

Plusieurs personnes choisissent le portage salarial puisqu’il leur offre la sécurité lors de la phase de lancement de leurs activités, aussi la prise en charge de la gestion administrative par une société de portage salarial.

D’autres préfèrent le statut d’auto entrepreneur puisqu’ils souhaitent évoluer leur structure en tant que projet d’entreprise.

Bref, à vous de faire le bon choix en fonction de la nature de votre activité, de vos ambitions et de votre situation professionnelle.