Business : que faire quand on perd la motivation ?

Depuis que je me suis lancée dans l’entrepreneuriat il y a 5 ans, il m’est arrivée à plusieurs reprises de ne plus être alignée, voire de perdre la motivation au quotidien. 

Et pour cause : 

– Un manque de stimulation intellectuelle

– De la lassitude au niveau de mes tâches du quotidien

– Une absence de prise de recul sur mon activité

– Un manque de temps pour moi

– De la frustration en me comparant « aux autres » 

Aujourd’hui, j’ai identifié 6 bonnes pratiques permettant de pallier ce manque de motivation (ponctuel ou chronique).

1/ Prendre conscience de ce qui nous ennuie et l’accepter 

 

La première chose est de prendre conscience que quelque chose ne va pas. En effet, il n’est pas normal de subir son travail au quotidien. De plus, il est difficile de ne pas se laisser déstabiliser à la vue des success stories d’entrepreneurs ultra enthousiastes que l’on suit sur les réseaux sociaux.

Et pourtant, on vit mieux son désalignement lorsqu’on le conscientise et l’accepte. 

 

2/  Se rassurer sur le plan financier avant de faire une pause

 

Avant de mettre son activité en pause, il est important de faire un point sur le plan financier : pouvez-vous vous permettre de tout mettre en stand by ? De ralentir ? Et combien de temps ? 

Une fois la pause entamée, comment allez-vous pouvoir pivoter ? Allez-vous opérer une transition ou au contraire allez-vous réaliser un changement radical ? 

 

3/ Faire une pause

 

Faire une pause permet de prendre du recul sur son activité en levant le nez du guidon. Cette pause peut-être une véritable aubaine pour se reconnecter à sa créativité (le vide peut laisser place à l’inspiration). Se mettre en pause permet également de se ressourcer et faire le plein d’énergie par le repos. 

Rappelez-vous qu’une pause, ce n’est pas un pas en arrière, mais un pas de côté pour mieux avancer. 

 

4/ Se reconnecter à sa vision de vie et dessiner sa vision de la réussite

 

Une fois la tête sortie de l’eau, vous allez pouvoir vous reconnecter à vos sources de motivation en redessinant votre vision professionnelle et personnelle. 

A quoi aspirez-vous vraiment aujourd’hui ? Et dans l’absolu ? Quels éléments participeraient à construire votre vision de la réussite ? S’agit-il vraiment d’augmenter votre chiffre d’affaires de manière exponentielle ? D’être millionnaire ? D’avoir un business totalement automatisé ? Si tout s’arrêtait demain, quels seraient vos regrets ? 

 

5/ Se reconnecter à ce qui nous fait plaisir et stimule (loisir, side project..)

 

Pour se reconnecter à sa vision de vie, il est important de puiser dans son quotidien. Qu’est-ce qui nous donne de la motivation et du plaisir ? Un loisir ? Un side project ?  Comment intégrer ces moments dans votre quotidien ?

Pour cela deux réflexions peuvent émerger : transformer un loisir en activité professionnelle, ou intégrer vos loisirs dans votre quotidien (dans une proportion plus importante). La réponse est bien entendue, propre à chacun.

 

6/ Sortir de sa zone de confort pour retrouver de la stimulation intellectuelle (projet collectif, interventions…)

 

Pour retrouver la motivation, il est important de se challenger sur le plan intellectuel. Pour cela, une sortie de zone de confort est une étape incontournable. Si vous vous lassez du présentiel, pourquoi ne pas lancer un programme en ligne ? Si au contraire, le tout digital vous sort par les yeux, pourquoi ne pas vous reconnecter au présentiel ? Vous pouvez également changer de type de clientèles pour intégrer la nouveauté dans votre quotidien sans réinventer l’eau chaude. Pour retrouver la motivation, il peut être pertinent de s’intéresser au « comment », avant de questionner le « pourquoi » (le fameux « Why » de Simon Sinek). 

 

Voici donc mes 6 conseils pour mieux gérer une baisse de motivation sur le plan professionnel.

Et vous, comment gérer-vous ces moments d’incertitude  ?

 

Rédigé par Yéza LUCAS