5 conseils pour écrire des contenus sans jamais manquer d’inspiration

Cet été, je n’ai pas produit de contenu pendant un mois. Mon modèle économique reposant essentiellement sur la création de contenu, j’ai d’abord eu un coup de cafard. Pourquoi ai-je soudainement eu une baisse d’inspiration ? Comment inspirer les autres si je ne suis moi-même pas inspirée ? Allais je réussir à produire des contenus toute ma vie comme j’en avais alors la certitude ? 

Quelques minutes après ce triste bilan, de nouvelles idées me sont apparues. Opération du Saint-Esprit ou tour de magie? Je ne crois pas. 

Il s’agit plutôt de la réactivation d’une gymnastique intellectuelle rendue possible par 5 ans de contenus réguliers. 

Voici donc 5 conseils pour écrire des contenus sans jamais manquer d’inspiration 

1/ S’inspirer de son quotidien 

 

Quand on écrit des contenus pour développer son activité, on a souvent tendance à penser que seuls les contenus professionnels, voire techniques ont de la valeur. Or, c’est faux. Les réflexions personnelles ont tout à fait leur place dans une stratégie de contenu entrepreneurial (à condition qu’elles fassent partie de notre ligne éditoriale).

 

Une ligne éditoriale d’un freelance coach peut très bien toucher des sujets liés au développement personnel (réflexion personnelle), au coaching (sujet technique) et au digital nomadisme (mode de vie). 

 

2/ Ecrire avec ses émotions 

 

Vous n’êtes pas obligé d’adopter un ton impersonnel pour écrire des contenus professionnels. Vous pouvez écrire à la première personne, parler de vous et exprimer vos émotions. Vous ne faites pas un contenu journalistique mais du copywriting (l’art d’écrire pour vendre). Si vous voulez toucher votre cible, écrivez avec votre coeur. C’est la seule manière d’être original, créatif et de vous émanciper de toute concurrence.

 

3/ S’imposer un rythme (une gymnastique mentale à entretenir)

 

Pour écrire de manière fluide, il faut écrire régulièrement. A l’instar d’une voiture qui aurait du mal à démarrer après des mois passés au garage, votre dextérité à l’écrit (ou à l’oral) passe par une production régulière de contenus. Lorsqu’on décide de mettre en place une stratégie de contenu, il est important d’établir un planning éditorial dont la fréquence des contenus est régulière (une fois par semaine, une fois par mois….). De plus, plus vous écrirez, plus vous entretiendrez votre créativité ! 

 

4/ Eviter de trop s’inspirer des autres

 

S’inspirer peut certes permettre d’avoir des pistes de contenus et réflexions. Mais cette démarche est également à double tranchant : trop s’inspirer peut d’une part paralyser en créant un complexe d’infériorité, et d’autre part, inviter au plagiat (même involontaire) tant au niveau du fond que de la forme. Ne cherchez pas à écrire sur un sujet original (tout a quasiment été abordé), mais essayez plutôt d’adopter un angle singulier (le vôtre).

 

5/ Se faire confiance (et ne pas s’auto-censurer) 

 

Une autre manière d’être original est de sortir de sa zone de confort. Traiter des sujets tabous, et non dits dans son domaine d’activité est une démarche courageuse, qui va parler à votre audience. Faire part de vos doutes et échecs est également une autre manière d’exprimer votre sensibilité et de permettre à votre audience de s’identifier à vous, en vous rendant ainsi plus humain et accessible. 

Vos peurs et vos doutes sont des phases par lesquelles tout le monde passe, alors pourquoi les garder pour vous ?

 

Conclusion 

 

Voici donc 5 conseils pour écrire des contenus réguliers sans manquer d’inspiration. Ces conseils vous permettront de développer une certaine dextérité à l’écrit qui vous permettra facilement de mieux pallier les moments de pause (vacances ou arrêt maladie par exemple) dans la production de contenus. 

Rédigé par Yéza LUCAS