Outplacement

Il peut arriver que dans une entreprise, des salariés pour une raison ou une autre soient amenés à partir pour des motifs différents d’un licenciement. C’est dans le cas d’espèce que se met en place l’outplacement encore appelé reclassement externe. Le but d’une telle initiative est d’assister ces salariés en vue de favoriser leur retour à l’emploi. Que retenir de l’outplacement ? Que dit la loi à propos ? Quels en sont les avantages et inconvénients ?

Ce qu’il faut retenir de l’outplacement

L’outplacement est un processus qui vise à accompagner le salarié qui quitte son emploi dans une entreprise pour un retour rapide à l’emploi. Mis en œuvre par un cabinet spécialisé dans le domaine, l’outplacement bénéficie de façon concrète, d’une part aux salariés quittant leur emploi dans le cadre d’un licenciement pour motif économique. Dans ce cas, il est dit collectif. D’autre part, il bénéficie aux cadres qui ont délibérément fait le choix de partir en dehors de toute procédure de licenciement. Dans le cas d’espèce, il est dit individuel. Le salarié procède à une négociation en amont avec la direction de son entreprise. Quel que soit le type d’outplacement, le but reste le même : aider les anciens salariés à trouver un nouvel emploi.

Le déroulement de l’outplacement n’est pas circonscrit dans une durée donnée,mais dans la pratique, celle-ci varie entre 4 et 12 mois. Par ailleurs, les salariés ne sauraient être contraints par leur entreprise d’accepter une offre de reclassement externe.

Les avantages et inconvénients de l’outplacement

Dans une vue d’ensemble, l’outplacement permet d’effacer un tant soit peu la face négative d’un licenciement. L’employeur devient plus social envers un salarié inquiet pour le futur de sa carrière professionnelle. Ce qui est quand même assez rassurant. Le départ de l’entreprise se réalise donc dans des conditions socialement responsables permettant ainsi aux différentes parties de se quitter dans les conditions les plus optimales.

Mais si l’outplacement a cet avantage qu’on lui reconnaît, il faut également souligner qu’il n’est pas totalement sans inconvénient. Mis en œuvre par un cabinet spécialisé, l’outplacement nécessite un certain investissement qu’il faut être prêt à faire. Le processus a donc un coût financier à supporter. Celui-ci varie en fonction des honoraires appliqués par le cabinet spécialisé choisi. Lorsqu’il s’agit d’un outplacement individuel, il faut préparer un budget qui oscille entre 3500 et 25 000 euros. Dans le cas d’un outplacement collectif, il faut préparer un budget qui oscille entre 2000 et 4000 euros par salarié faisant objet de reclassement. En tout état de cause, c’est l’employeur qui prend en charge le coût de l’outplacement.

Comment s’organise le reclassement des salariés au niveau des cabinets

Les cabinets d’outplacement suivent un processus bien balisé pour affiner et réaliser le reclassement des salariés qui leur sont confiés. Le processus démarre par un bilan portant sur la carrière du salarié. Il se poursuit à travers le choix d’un nouveau projet devant successivement être validé. Les étapes telles que la définition d’un plan d’action, les procédés pour trouver un nouvel emploi, la négociation de contrat de travail, etc. suivent successivement.

Les cabinets d’outplacement les plus recommandés

En tant qu’employeur, pour réussir le reclassement de ses salariés, il est important de veiller à choisir un cabinet d’outplacement ayant une expertise reconnue. Il faut surtout considérer le secteur d’activité et voir le cabinet le plus habilité pour offrir les meilleurs positionnements. Parmi les meilleurs cabinets-conseils de France dans l’outplacement selon un classement de 2017   , figurent les cabinets : Dirigeants et Partenaires, EOS Dirigeant, Avenir dirigeant, Group 3C, etc. Chaque cabinet a ses spécificités dans l’accompagnement offert aux dirigeants et cadres des entreprises.

En conclusion

Le reclassement est une excellente formule pour favoriser des séparations douces entre employeurs et salariés. Il permet aux salariés reclassés de quitter l’entreprise avec l’assurance de vite retrouver un nouvel emploi. Quant à l’employeur, cette option lui permet de faire preuve de responsabilité sociale envers ses salariés. Le reclassement a un coût. Celui-ci est pris en charge par l’employeur. Pour que le reclassement se déroule de façon optimale, il est important de confier le processus à un cabinet d’outplacement dont l’expertise est reconnue. L’ensemble du processus peut prendre un certain temps. Il n’y a pas une limite à la durée.