Les idées reçues sur le recours à un freelance 

Le monde du travail tel que nous le connaissons subit de nombreux changements, notamment en termes de formes d’emploi. Télétravail, « jobbing »… Les statuts et les options se multiplient, laissant aux entreprises de nombreuses solutions pour répondre à leurs besoins. Néanmoins, les idées reçues concernant les freelances ont encore la vie dure. Il est temps de rétablir la vérité. 

Solliciter un freelance revient moins cher qu’embaucher un salarié 

C’est l’une des idées reçues les plus répandues au sujet des freelances. L’erreur vient généralement du fait que l’indépendant dresse un devis qui ne présente que le coût des prestations facturées. Le plus souvent, celui-ci ne mentionne pas la TVA ou les charges salariales. Embaucher un freelance permet de ne pas avoir à payer de charges salariales ou patronales. Or, le travailleur indépendant se soumet à d’autres charges dont il doit tenir compte au moment d’envoyer un devis. Dans le cas d’un salarié porté, c’est la société de portage qui va s’acquitter de ces charges à la place du freelance (en les déduisant ensuite de ses honoraires). 

Les démarches administratives sont moins lourdes avec un indépendant

C’est vrai. Collaborer avec un freelance permet généralement de simplifier la gestion administrative et d’alléger les démarches. Et pour l’entreprise, cet avantage n’est pas à négliger. En portage salarial, la dimension administrative est prise en charge par la société de portage, que ce soit pour le freelance ou pour l’entreprise qui en est la cliente. Embaucher un salarié nécessite toujours l’édition d’un contrat et de divers documents indispensables. Les démarches sont donc plus lourdes. 

On gagne en flexibilité en sollicitant un freelance 

Encore une fois, cette affirmation est vraie. Et pour les entreprises, c’est l’une des premières raisons qui poussent vers le recours à un freelance. En effet, solliciter un consultant indépendant peut constituer une manière simple et rapide de répondre à des besoins spécifiques de la société. Pour elle, le recours à un professionnel indépendant représente généralement un gain de ressources et de temps non négligeables. C’est une solution idéale pour les structures qui souhaitent s’adapter à des besoins particuliers ou à des variations d’activité. 

On prend des risques à travailler avec un indépendant

À cette affirmation, il faut répondre « oui et non ». C’est une idée reçue courante et qui freine de nombreuses entreprises. Faire appel à un indépendant sous-entend un risque dans la mesure où on ne connaît pas encore la qualité de son travail. Mais choisir de faire appel à un freelance revient aussi le plus souvent à collaborer avec un professionnel disponible, compétent et à l’écoute. Les freelances jouent leur réputation lorsqu’ils se mettent au service d’une entreprise pour des missions ponctuelles. Ils font donc de la satisfaction client un objectif prioritaire. Ainsi, travailler avec un freelance revient à opter pour une collaboration de qualité. Il suffit de prendre soin de bien choisir le professionnel avec lequel collaborer. 

Le freelance est un expert dans son domaine d’activité 

C’est vrai ! Et c’est aussi ce qui motive les entreprises dans leur choix de recourir à leurs services. En effet, un grand nombre d’entreprises sont à la recherche de profils spécifiques pour des missions très précises. Et des besoins ponctuels. Le freelance entre parfaitement dans ces cases.

Voir aussi :