Les formations dans le cadre de l’emploi : un instrument de performance

Dans l’activité professionnelle, plusieurs employeurs offrent des formations professionnelles à leurs salariés, dans le but d’améliorer leurs compétences et accroître les compétences de l’entreprise. La formation en entreprise est un instrument de performance et de développement qui favorise le positionnement de l’entreprise sur le marché de la concurrence. D’où l’intérêt de savoir comment gérer compétences acquises en formation professionnelle, comment les étendre aux besoins de l’entreprise ?

Pourquoi la formation dans le cadre de l’emploi est-elle un instrument de performance ?

Une formation professionnelle accordée à un employé présente de nombreux enjeux pour l’entreprise demandeuse, le salarié étant le pilier sur lequel s’appuie l’employeur pour développer son activité. Dans une vision d’avenir, il est tout à l’avantage de ce dernier d’offrir des formations à ses employés afin d’améliorer leurs compétences. L’évolution des processus est à l’origine de l’obsolescence de certaines qualifications, d’où le besoin d’anticiper sur le vieillissement des compétences qui pourrait présenter un handicap pour le développement des compétences de l’entreprise. Il s’agit en réalité d’une stratégie de développement qui profite à l’entreprise et à l’employé en même temps.

Les préalables à l’offre de formations en entreprise

Toute formation professionnelle répond à un besoin précis de l’entreprise, pour cela il faut avant de l’instruire, identifier ces besoins. Pour initier une formation rentable, il faut au préalable évaluer les compétences de l’employé qui recevra la formation, et en parallèle celles que requiert l’entreprise pour l’évolution de son activité. Mettre sur pied une formation en tenant compte des deux analyses préalablement relevées constitue une stratégie de développement pour l’entreprise.

Les objectifs visés par une formation dans le cadre de l’emploi

L’entreprise recrute ses employés sur la base de leurs compétences, cependant, il peut s’imposer à un moment un besoin de compétences supplémentaires, dû à l’évolution technologique, ou à l’obsolescence de certaines techniques. Certes la formation professionnelle offerte au salarié vise le développement des compétences de l’entreprise, mais il en tire premièrement profit.

L’intérêt de la formation pour l’entreprise

La formation professionnelle aide à améliorer les compétences des employés en les adaptant aux besoins de l’entreprise. Leurs performances permettront à leur tour de booster la production et de favoriser le développement économique de l’entreprise. Elle favorise également prévention des changements technologiques et de l’évolution des compétences tout en optimisant la compétitivité de l’entreprise.

L’intérêt pour l’employé

Le salarié tire également un grand bénéfice de la formation qu’il reçoit dans le cadre de son emploi. Il est certes au service de la structure initiatrice de la formation, mais il en avait : l’employé développe son savoir-faire et ses aptitudes professionnelles, ce qui lui permet d’être paré à toutes éventualités de mutation interne ou d’évolution des compétences de l’entreprise. Il observe une valorisation de ses compétences et devient un expert dans sa catégorie, ce qui lui apporte également une valeur ajoutée sur le plan social. De plus, au terme d’une formation professionnelle, le salarié devient plus compétitif sur le marché de l’emploi s’il venait à quitter son entreprise, cela lui faciliterait l’accès à un nouvel emploi.

Comment gérer les performances à la suite d’une formation professionnelle ?

Une fois les compétences transmises aux employés, elles doivent être exploitées de façon raisonnable pour que les objectifs soient atteints. Les équipes compétentes soit le staff managérial et le chargé de formations en entreprise doivent définir les compétences dont a besoin l’entreprise pour mener son projet sur le long terme.

Par ailleurs, il faut toujours s’assurer qu’après réception de la formation, les employés l’utilisent à bon escient. Le but de la formation est en effet de régulariser l’écart entre les compétences que requiert l’entreprise et celles des employés afin de la rendre plus compétente et compétitive, mais aussi de favoriser son développement économique. Il est donc important de s’assurer que la formation réponde aux besoins spécifiques de l’entreprise, et effectuer un suivi de son application. Il faut également anticiper sur l’impact de la formation sur les qualités professionnelles de l’employé.

La gestion des performances acquises passe par les processus de diagnostic et de pilotage. Il s’agit de techniques d’administration et de gestion des besoins et des performances d’une entreprise. Il faut également valoriser l’investissement de l’entreprise dans la formation, car les dépenses engagées à cet effet doivent lui apporter une plus-value. L’employeur qui offre des formations professionnelles à ses collaborateurs est prévenant, car ceci lui évite de recourir à une nouvelle équipe, qui impliquerait des formalités administratives et juridiques. Il gagne ainsi en temps et aussi, il fidélise les compétences de son personnel en les taillant à la mesure de son affaire, il peut également en tirer profit sur le long terme. La formation professionnelle est enfin une option qui profite à tous les collaborateurs, car autant l’entreprise gagne, autant l’employé aussi profite. Ce dernier bénéficie d’un recyclage qui fait de lui un employé compétitif.

Voir aussi :