L’entrepreneuriat français se porte assez bien

Devenir entrepreneur est un choix de plus en plus prisé par les Français. Avec les diverses lois qui favorisent la création d’entreprise, on observe une propension élevée à créer des entreprises. Selon un classement récent des pays européens dans lesquels on observe une certaine émulation dans la création d’entreprise, la France figure en bonne place et les entrepreneurs français ont plutôt un bon moral.

Les formes juridiques sous lesquelles vous pouvez lancer votre entreprise

Il existe plusieurs formes juridiques sous lesquelles les entrepreneurs peuvent démarrer leur entreprise. Ces régimes sont conçus pour permettre à tous les Français qui le désirent de créer leur entreprise. Les régimes juridiques sont donc divers et variés. Ainsi, quelle que soit la taille envisagée pour une entreprise, vous avez un régime juridique sous lequel vous pourrez opérer en toute légalité et avec les moyens dont vous disposez.

Il existe deux grands groupes de régimes pour entreprendre en France. Le premier c’est les entreprises de type société. Ce type d’entreprise est mis sur pied par des personnes qui désirent donner une certaine envergure à leur entreprise. Les entrepreneurs qui choisissent cette forme d’entreprise peuvent lever de grands capitaux, et avoir une équipe dirigeante qui n’est pas confondue à l’entreprise. Les formes les plus courantes sous ce régime sont les SARL ou EURL. Les sociétés à responsabilité limitée représentent un bon pourcentage parmi les entreprises qui sont les plus créées. Cette remarque est d’autant plus importante que ce type d’entreprise se trouve souvent à mi-chemin entre les entreprises de grande taille et les entreprises individuelles. Lancer une SARL requiert cependant le respect d’un certain nombre de conditions qui ne sont pas toujours accessibles à tous. C’est pourquoi le statut d’entrepreneur individuel existe.

Le dynamisme de l’entrepreneuriat français est également porté par le statut d’entrepreneur individuel. Il faut dire que la France a récemment déployé une batterie de lois et de mesures pour favoriser l’entrepreneuriat à un niveau individuel. Ainsi, devenir un entrepreneur individuel est une possibilité qui permet à l’entrepreneuriat français de croître rapidement. Les conditions pour lancer une entreprise sous le régime d’entrepreneur individuel sont de plus en plus souples.

Portage salarial : un moteur de la croissance de l’entrepreneuriat en France

Parmi la batterie de mesures déployées par les pouvoirs publics pour favoriser une bonne santé de l’entrepreneuriat en France, le portage salarial figure en bonne place. Le portage salarial est une forme intermédiaire d’activité qui favorise la croissance des indépendants qui veulent à terme devenir des entrepreneurs. Cette forme d’entreprise ne rechigne pas à recruter des personnes qui désirent travailler en indépendant, mais qui ne sont pas encore très sûrs de leur idée. Si donc vous êtes désireux de créer votre entreprise en individuel, rejoindre une entreprise de portage salarial vous aidera certainement. Au sein de ce type d’entreprise, vous pourrez profiter de plusieurs avantages.

Le premier avantage est que vous testerez votre idée d’entreprise pour savoir si le secteur que vous voulez attaquer est porteur ou non. Vous pourrez ainsi juger de l’existence d’une réelle demande pour les services que vous proposez.

Le second avantage majeur est que vous travaillez en indépendant. Concrètement, cela signifie que vous n’avez pas de patron au sens classique du terme. C’est vous qui êtes l’expert et qui vendez vos services. Cela constitue une bonne opportunité de vous découvrir, de connaitre vos qualités et vos défauts et de vous ajuster par rapport à vos projets d’entreprise.

Troisième avantage : vous recevez un salaire pour votre expertise. Concrètement, tant qu’il y a des missions que vous réalisez, vous recevrez un bulletin de paie comme tout autre salarié quoi qu’en étant indépendant. Vous bénéficiez aussi d’une couverture sociale qui vous permet de prétendre aux régimes de retraite, de chômage et bien d’autres. Les entreprises de portage salarial se présentent ainsi comme des entreprises dans lesquelles vous travaillez comme indépendants, mais bénéficiez des avantages des salariés.

Comment faire incuber son idée d’entreprise dans une entreprise de portage salarial ?

Si vous avez choisi de travailler au sein d’une entreprise de portage salarial, votre idée d’entreprise n’est pour autant pas éteinte. Vous pouvez faire de votre présence au sein de ces entreprises un moment d’apprentissage important. Pour faire incuber votre idée d’entreprise au sein d’une entreprise de portage salarial, il vous faut déjà vous assurer de gagner des missions sur la filière que vous comptez exploiter lorsque vous aurez lancé votre entreprise. Si par exemple vous voulez faire de la comptabilité le cœur d’activité de votre entreprise à venir, ne vous en éloignez pas trop. Développez votre expertise et faites-vous connaitre des clients. Vous augmenterez ainsi votre portefeuille et engrangerez de l’expérience pour vos futures missions en tant qu’entrepreneur.

En outre, profitez de toutes les formations qui sont offertes dans l’entreprise de portage salarial. Construisez votre réseau professionnel. Quand vous partirez et que vous devrez réellement voler de vos propres ailes, vous pourrez le faire en toute quiétude, sachant que vous avez suffisamment d’expérience, de clients et de confiance en vous pour réussir dans votre nouvelle entreprise.