Le freelance : Qu’est-ce que c’est ?

Le freelance est un statut indépendant dans laquelle le professionnel vend des prestations généralement de courte durée à des entreprises ou à des individus. Il n’est soumis à aucune subordination et a la possibilité de travailler avec plusieurs clients à la fois. Il effectue généralement des missions d’ordre intellectuel comme dans le secteur de l’informatique, de l’ingénierie, du coaching. Chaque mission entreprise par un freelance est confirmée par la signature d’un contrat. Bien que le freelance soit un statut ouvert dans plusieurs secteurs, la rédaction du contrat doit respecter les exigences de bases. Par exemple, le contrat doit décrire la mission du freelance, la durée et les équipements mis à disposition. Le mode de paiement devra y être mentionné, ainsi que les clauses de non-concurrence.

Quelles sont les obligations légales du freelance ?

Lorsqu’une personne décide de travailler en freelance, elle a l’obligation de choisir un statut juridique. Elle pourra par exemple opter pour une entreprise individuelle ou travailler en portage salarial. Le statut choisi aura un impact tout au long de l’exercice de ses activités et même au niveau des démarches à entreprendre pour devenir freelance. Veuillez noter que le processus de création d’une entreprise individuelle est plus facile que celui de la création d’une société. Lorsque vous avez fait le choix de votre statut, il est important pour la suite de faire des calculs sur le budget, le chiffre d’affaires prévisionnel et de faire une étude de marché pour savoir si votre activité sera rentable ou pas. Si c’est le cas, vous pouvez donner une vision claire du fonctionnement de votre entreprise, en recherchant des solutions efficaces. Par exemple, vous devez vous interroger sur les méthodes à utiliser (pour les démarches commerciales comme pour la réalisation des missions), les critères que vous attendez d’un client… En outre, le freelance sera appelé à décrire les différentes conditions générales de vente (CGV), à rédiger des contrats en respectant la réglementation, à résoudre les éventuels litiges qui pourraient subvenir avec ses partenaires.

Qu’est-ce qui caractérise le métier de freelance ?

Le statut de freelance offre de nombreux avantages. Ce sera une belle option pour ceux qui souhaitent travailler à leur propre compte sans être soumis à un quelconque lien de subordination. Travailler en freelance équivaut à travailler sans contrainte géographique. Le freelance n’est pas obligé d’avoir un local. Il a la capacité d’aller dans une autre ville ou un autre pays sans demande de permission. Parce qu’il n’est pas obligé d’avoir un local fixe, la quantité des équipements et outils utilisée se verra diminuer. Généralement, son matériel est constitué d’un Smartphone, d’un ordinateur portable et peut-être d’un agenda pour noter les rendez-vous. En exerçant en freelance, le temps souvent si précieux est facilement exploitable. Ceux qui décident de travailler chez eux ont l’avantage d’éviter les transports en communs qui sont souvent des bouffeurs de temps. Cependant, rester seul à longueur de journée peut rendre le travail démotivant et moins productif. En plus, le salaire reste irrégulier, donc pas facile de faire des projets personnels. Le freelance devra chercher les clients pour gagner son revenu, ce qui n’est pas une chose assez aisée. Il est donc important de bien analyser le métier de freelance avant de s’y engager.

Le freelance et le portage salarial : que faut-il retenir ?

Comme dit plus haut, le portage salarial est une option qu’un freelance peut choisir de pratiquer. Tandis que le freelance n’est pas un statut en tant que tel, le portage salarial fait bénéficier des deux statuts à la fois. Le professionnel devenu salarié porté garde non seulement son statut d’indépendant, mais il conserve également le statut de salarié. Ainsi, il aura toujours l’avantage d’être le maître de son temps, de choisir ses clients tout en ayant un salaire. En fait, le salarié porté a les mêmes avantages qu’un salarié traditionnel. Il bénéficie des couvertures sociales et des congés payés. De plus, le statut de salarié porté peut apporter de gros gains et plus de garanties que pour le professionnel indépendant. En outre, le salarié porté a le devoir de respecter les exigences données par l’entreprise de portage. Il a pour principale mission d’assurer la prospection commerciale des clients tout comme le professionnel indépendant. Les consultants et les salariés portés sont des personnes appelés à avoir de grandes aptitudes dans leurs domaines de compétences. C’est pour cette raison que les professionnels en portage salarial sont généralement des retraités, des cadres, des enseignements ou des consultants.

Voir aussi :