Le bien-être financier des travailleurs indépendants

portage_salarial_salaire

De nos jours, de nombreuses personnes recherchent un travail indépendant – à la pige, à leur compte et en sous-traitance – pour développer leur carrière, bâtir des entreprises ou poursuivre ce qui les passionne. Il y a certainement de nombreux avantages à travailler de façon autonome, mais une question qui se pose souvent est de savoir si le fait de poursuivre cette carrière de bricoleur aide ou entrave la capacité d’une personne d’atteindre la liberté financière.

Devenir indépendant est un changement de carrière et de vie important qui exige une planification stratégique, la capacité de trouver et de conserver des clients, de la patience, de la persévérance et, bien sûr, une bonne planification financière. Pour ceux qui font le saut, comment leur bien-être financier se compare-t-il à celui des personnes qui ont des emplois traditionnels ?

Le bien-être financier des travailleurs indépendants

Il s’avère que les pourcentages de bien-être financier chez les travailleurs indépendants sont très semblables à ceux des travailleurs traditionnels. Par exemple, le score moyen des travailleurs indépendants est de 54%, et le score moyen des personnes ayant un emploi traditionnel est de 53%. En termes simples, il y a peu de différence dans la façon dont les travailleurs indépendants et les titulaires d’emplois traditionnels perçoivent leur bien-être financier.

Bien que ces scores soient plus ou moins les mêmes pour différents types de travailleurs, il existe une variation beaucoup plus grande des scores entre les travailleurs indépendants eux-mêmes.

Par exemple, 27 % des travailleurs indépendants ont déclaré des scores de plus de 60, contre seulement 22 % des titulaires d’un emploi traditionnel. Une grande partie de cette variation est due au fait que les scores de bien-être financier sont corrélés au revenu et qu’il existe une grande variation du revenu parmi les travailleurs indépendants.

Quelque 3,14 millions de travailleurs indépendants à temps plein gagnent plus de 100 000 € par année, tandis que ceux qui travaillent de façon indépendante à l’occasion ou qui prennent un travail indépendant pour compléter un emploi à temps plein peuvent gagner moins de 25 000 € par année de leur travail indépendant.

D’autres résultats ont révélé que 30 % des travailleurs indépendants ont déclaré qu’ils « vivaient confortablement », tandis que 47 % ont dit qu’ils « s’en sortaient bien » et seulement 8 % ont dit qu’ils « avaient du mal à s’en sortir ». Dans l’ensemble, l’étude de l’INSEE a montré que le travail indépendant est financièrement aussi viable que l’emploi traditionnel pour la majorité des travailleurs indépendants.

Demandez à nos conseillers de vous contacter

Deux champs à remplir pour nous rejoindre et passer le cap !

profil-christine
Christine, Cegelem
Rédactrice professionnelle certifiée, experte en carrière

Voir aussi :