L’affacturage

L’affacturage est une opération assez courante qui consiste, pour une entreprise, à avoir recours à un établissement financier (factor) qui achète les créances de l’entreprise et procède au recouvrement de celles-ci auprès des débiteurs. L’opération d’affacturage est bien réglementée et elle est généralement établie dans le cadre d’une convention. Quels sont les avantages de cette opération et comment fonctionne-t-elle ?

Affacturage : mode d’emploi

Encore appelé factoring, l’affacturage est une opération qui s’adresse à toutes les entreprises, peu importe leur statut. Artisans, micro-entrepreneurs, commerçants, professions libérales, etc. toutes les entreprises sont concernées indépendamment de leur secteur d’activité, de leur taille ou même de l’étendue de leur réseau.

En règle générale, il est quasi impossible pour une entreprise de fonctionner sans jamais contracter des dettes auprès de fournisseurs. Avoir recours à l’affacturage est un moyen pour vous de disposer du montant de vos créances, dans les délais. Sans attendre la date de l’échéance, il est possible de recouvrer toutes vos créances à temps et préserver ainsi de bons rapports avec vos fournisseurs. L’établissement financier qui prend en charge le règlement de ces factures s’appelle le factor. Dans la plupart des cas, il s’agit d’une filiale de l’établissement bancaire de l’entreprise.

Donc, si vous optez pour une solution d’affacturage pour vos besoins de financement, vous pouvez en discuter avec le conseiller financier de l’entreprise, qui se chargera de vous mettre en relation avec un factor. Si l’établissement financier auquel vous faites appel pour cette opération décide de prendre en charge le règlement des factures de l’entreprise, un contrat d’affacturage sera signé entre les parties concernées.

Le but du contrat d’affacturage est de fixer les termes et conditions dans lesquelles les factures à régler seront cédées au factor pour règlement. Dans le jargon technique, on parle de mobilisation des créances. Une fois que le contrat est signé, toutes les factures du client seront remises au factor, au fur et à mesure que celles-ci sont émises. Le factor aura pour rôle de les régler avant que l’échéance ne soit atteinte.

Étant donné que ce type de contrat engage la responsabilité du factor, il est nécessaire qu’il envisage des solutions visant à le prémunir en cas de problèmes avec l’entreprise. De ce fait, le factor évalue tous les risques qu’il pourrait encourir et constitue progressivement un fonds de garantie, sur la base des factures émises par l’entreprise à ses clients. Pour alimenter ce compte, le factor prélève progressivement, sur chacune des factures émises par l’entreprise à ses clients, des sommes d’argent qui aideront à financer jusqu’à 100 % des créances. Dans l’éventualité d’une rupture du contrat d’affacturage, ou de non-renouvellement de ce dernier, ce qui reste du fond de garantie sera intégralement restitué à l’entreprise selon les termes prévus dans le contrat.

Déroulement des opérations d’affacturage

Si vous faites appel à un établissement spécialisé pour la gestion de vos problèmes de financement, vous êtes dans l’obligation de lui fournir certains renseignements en rapport avec chacun de vos clients. Il s’agit du montant global des factures que vous souhaitez lui céder, ainsi que les coordonnées et numéros de Siret de chacune de ces entreprises clientes.

Ces informations sont fournies dans le but de permettre au factor d’analyser les situations des entreprises en question. Il est donc en mesure d’évaluer les risques encourus, avant de signer le contrat. Une fois que le contrat est signé, vous pouvez céder au factor une copie de chaque facture que vous avez émise, tout en prenant la peine de spécifier les délais de paiement. Vous êtes également tenu d’informer vos clients de la cession de vos créances au factor, par une mention apposée sur chaque facture.

Selon le principe, le factor devra vous verser une avance du montant de chaque facture qu’elle aura reçu de votre entreprise, avec les frais et le pourcentage destiné à la constitution du fonds garanti en moins. Ainsi, il recevra le paiement des factures directement du client et se chargent de la gestion des impayés.

Vu sous cet angle, l’affacturage est une solution idéale pour les dirigeants qui souhaitent faciliter la gestion de leur entreprise. En effet, le fait de céder ses factures à un établissement pour recouvrement de vos créances facilite la gestion et vous préserve des situations complexes avec les clients. Ainsi vous serez réglé par le factor et dans les délais. Cette opération, bien que pratique, génère des charges que vous devez supporter.

Avant d’opter pour cette solution, vous devez savoir que si l’un de vos clients ne parvient pas à régler ses dettes, le factor récupérera l’intégralité du montant des factures qu’il vous a avancé directement dans le fonds garanti qu’il a constitué pour vous. Mais si vous avez souscrit à une assurance-crédit, celle-ci devra prendre en charge une partie ou la totalité des impayés, selon les termes du contrat.