La valorisation du capital immatériel

Le capital immatériel, notamment la valorisation des entreprises, est un sujet d’actualité étant donné que l’économie française est immatérielle à 86%. Le capital immatériel a un impact considérable sur l’activité économique mondiale.  Vous souhaitez investir dans une entreprise déjà existante depuis longtemps ou en phase de démarrage ? Sachez que le capital immatériel est le 1er levier de la création de valeur dans les organisations.

Qu’est-ce que le capital immatériel ?

La valeur d’une société est rarement égale à sa valeur comptable. Le capital immatériel est tout ce qui n’est ni financier, ni matériel, et qui ne figure pas aux biens. Il existe trois grandes catégories du capital immatériel :

  • Le capital humain ;
  • Le capital structurel interne ;
  • Le capital relationnel externe ;

Savez-vous qu’entre 60% et 90% de la valeur de votre entreprise repose sur ses actifs immatériels ? Prenons par exemple UBER qui est la plus grande société de taxi à zéro véhicule ! UBER est le parfait exemple des entreprises qui ont fait leur richesse « sans matériels ».

Pour vivre et pour se développer, n’importe quelle entreprise a besoin de ressources financières, notamment à long terme, qu’elle obtient le plus souvent en vendant de nouvelles actions, dont le prix reste difficile à évaluer, rendant clé la question de la valorisation des entreprises.

Mais en quoi consiste exactement la valorisation d’une entreprise ?

« Valoriser, c’est faire le lien entre son passé, son histoire, son futur et son potentiel, pour décider comment agir. » (Mauhin, 2015)

La valorisation d’une entreprise est un sujet plus ou moins complexe. La valorisation consiste à évaluer d’une manière précise plusieurs éléments inscrits au bilan de l’entreprise. Ces éléments peuvent être soit des éléments de l’actif, soit des éléments du passif, et doivent être évalués d’une manière indépendante et séparée les uns des autres. L’évaluation de ces éléments peut être suivie d’une réévaluation pour plus de précision tout en appliquant des méthodes pertinentes.

En ce qui concerne les valeurs cachées de l’entreprise

Le capital immatériel est une notion invisible. En d’autres termes, le capital immatériel= la valeur totale de l’entreprise- Le capital matériels. La mise en évidence des valeurs cachées d’une entreprise est basée sur l’expérience, l’engagement, l’ambiance générale, le bien être, la crédibilité, la motivation, la vision, le charisme du patron, la passion du métier, la communication, les performances, les parties prenantes, le système managérial et l’esprit d’équipe. Ces composantes sont les composantes du capital immatériel ayant un réel impact sur la valeur d’une entreprise.

De plus, les actifs immatériels d’une entreprise peuvent être classés en 9 grandes catégories, le capital client, le capital humain, le capital partenaire, le capital savoir, le capital notoriété, le capital organisationnel, le capital d’information, le capital écologique et sociétale et le capital actionnaires.

Qu’est-ce que la valorisation du capital immatériel d’une entreprise ?

La valorisation d’une entreprise est souvent le fruit de calculs liés à l’anticipation des gains futurs de l’entreprise. Quelle que soit la méthode employée, la valorisation du capital immatériel d’une entreprise est une tâche difficile. Le capital immatériel représente la richesse cachée d’une entreprise basée sur les marques, brevets, savoir-faire, technologie, systèmes d’information etc.…, ainsi qu’une fraction importante de sa valeur générale et globale. Selon la banque Mondiale, la valeur immatérielle représente plus de 86 % de l’économie française. Cette valeur est la clé de richesse de n’importe quelle entreprise. Cette richesse est basée sur : les clients, le savoir, les partenaires, le sociétal, l’environnement, la marque, les actionnaires, l’organisation générale et structurale, les systèmes d’information, ainsi que sur l’humain.

Importance d’évaluation et de valorisation du capital immatériel

« Le capital immatériel est constituant de l’entreprise, identifiable séparément, qui participe aux opérations génératrices de rentabilité présente ou future, mais dont la valeur ne figure pas au bilan. » (Fustec, 2006)

La valorisation financière du capital immatériel d’une entreprise est une étape clef lors d’une levée de fonds et passe par l’évaluation de cette richesse immatérielle. Ensemble, elles permettent de s’assurer que les performances de l’entreprise sont en bon état. La valorisation du capital immatériel permet de donner plus de transparence aux ressources, de contrôler la qualité des actifs immatériels et d’évaluer et d’anticiper l’impact des plans d’actions et des stratégies. L’évaluation et la valorisation du capital immatériel de l’entreprise reposent sur une étude détaillée sur tous les actifs stratégiques.

Quelles sont les méthodes permettant de valoriser le capital immatériel ?

La valorisation du capital immatériel d’une entreprise vise à évaluer tout ce qui n’apparait pas sur le bilan, et pourtant constitue de la valeur d’entreprise.  Les étapes de la valorisation du capital immatériel de l’entreprise sont les suivantes :

La cartographie du capital immatériel

La cartographie du capital immatériel est la première étape permettant de valoriser ce capital. Cartographier permet de définir les caractéristiques et les particularités de chaque composante pour une facilité d’évaluation. Chaque composante est ainsi découpée en un nombre de sous éléments (indicateurs).

Les indicateurs forment 3 catégories : Les généraux à toutes les entreprises, les particuliers à un secteur d’activité précis et les spécifiques à l’entreprise étudiée. Les indicateurs permettent d’évaluer et d’apprécier les qualités et les potentiels des ressources immatérielles.

L’analyse dynamique du capital immatériel

La valeur immatérielle d’une entreprise, n’est pas uniquement une addition d’actifs, c’est également les capacités de l’entreprise à s’améliorer, à se développer et à mettre en place un plan d’action et une stratégie efficace tout en faisant interagir les actifs. Cette étape de valorisation consiste donc à rechercher les indicateurs qui évaluent les interactions entre les différentes composantes et qui témoignent parfaitement la capacité de développement de l’entreprise.

L’évaluation et la valorisation qualitative du capital immatériel

Généralement, le capital immatériel ne peut être valorisé d’une manière quantitative, mais plutôt qualitative. En effet, la richesse du capital immatériel repose sur son suivie sur le temps et sur l’amélioration durable de sa qualité.

Enfin la valorisation du capital immatériel d’une entreprise ne peut être établie que suite à une évaluation financière tenant en compte le contexte, le modèle et les atouts unique de cette entreprise.

Voir aussi :