La prestation intellectuelle

La prestation intellectuelle est un ensemble d’aptitude basé sur l’imagination et la créativité. Elle a pour but d’apporter une idée nouvelle ou une stratégie pratique pour la résolution d’un problème spécifique. Elle présente des caractéristiques propres à elle, qu’il est important de connaitre en tant que prestataire intellectuel ou simple client. À travers cet article, vous obtiendrez les informations nécessaires sur la prestation intellectuelle.

Les principes de l’exercice de la prestation intellectuelle

Les prestations intellectuelles regroupent toutes les sollicitations et tous les achats qui mettent en œuvre des productions réalisées directement par des hommes. Il s’agit souvent de prestations de haut niveau soutenues par quelques principes fondamentaux. Primo, le prestataire a l’obligation de s’adapter et de se conformer aux attentes de son client. Contrairement au portage salarial, le prestataire n’est pas libre ici de ses choix. Secundo, le caractère immatériel de la prestation intellectuelle enlève toute possibilité d’appréhender et de définir préalablement les résultats de son exécution. Tertio, pour atteindre parfois les objectifs fixés, les deux parties coopèrent pour la réussite de la prestation dans le cadre d’un travail collaboratif qui relève d’un domaine bien défini.

Les différents domaines de la prestation intellectuelle

Une prestation intellectuelle vise à débloquer ou à opiner sur une situation. En raison de ce caractère immatériel, elle embrase une multitude de domaines aussi variés les uns que les autres. On conclut donc une liste non exhaustive de quatre domaines qui servent mieux la prestation intellectuelle. Il s’agit de la formation, du conseil, de la gestion des ressources humaines et du développement. Les métiers qui en découlent sont pour la plupart basés sur le relationnel, la parole, l’échange, la confiance : Consultant, Formateur, Conseil en entreprise, Conférencier, Auditeur, Manager de transition, Consultant RH Manager à temps partagé. Il faut toutefois un certain profil pour faire la prestation intellectuelle.

Le profil pour faire de la prestation intellectuelle

Il n’est en principe aucun profil qui soit requis pour exercer un métier ayant trait à la prestation intellectuelle. Mais en raison de sa complexité, elle est généralement l’apanage d’une caste donnée de la société. Les prestataires de service intellectuels ont presque le même profil que les travailleurs indépendants qui bénéficient d’un niveau intellectuel très élevé.

Les différentes caractéristiques des services de prestation intellectuelle

À l’instar de toutes les autres activités liées à une prestation de service, le service de prestation intellectuelle est lucratif. Il est notamment concurrencé par les freelances dont le nombre ne cesse d’augmenter quotidiennement. Dans cet embarras conséquent, les clients sont conviés à opérer un choix. Et c’est sans surprise que leur choix repose d’abord sur le facteur prix. Ils vont vers celui qui est moins cher. La qualité, le respect des délais et la création de valeur sont souvent relégués au second plan. Si le caractère accessible du prix constitue donc la première caractéristique dans le choix des prestataires, elle est juste suivie par le timing qui fait partie des critères les plus forts de la prestation intellectuelle. Entre les auto-entrepreneurs, les plateformes numériques collaboratives ou le portage salarial, les entreprises ne manquent pas d’options en matière d’achats de prestations intellectuelles en raison de l’expertise très pointue que portent leurs productions.

Les différents risques liés à la prestation intellectuelle

Comme dans les autres domaines de prestation, la prestation intellectuelle présente des risques. Ces derniers concernent aussi bien le client que le prestataire. Pour le client, il lui est difficile d’opiner sur les meilleurs prestataires ou les meilleures entreprises du fait d’absences de preuves concrètes et tangibles caractérisant leur performance. Il peut être face à un grand risque de perte de son argent. En règle générale, le prestataire intellectuel n’est pas soumis à une obligation de résultat. Quant au prestataire, il ne jouit pas d’une autonomie ponctuelle et professionnelle dans l’exercice de son activité. Du fait des caractéristiques de son travail, il vit beaucoup plus isolé du monde et moins connu de tous. Ses différentes aptitudes à convaincre de potentiels clients laissent à désirer. Il ne jouit pas en général d’une forte notoriété pouvant servir dans une négociation. Aujourd’hui vu leurs importances, de nombreuses sociétés soutiennent les travaux des prestataires intellectuels.

Pour un prestataire intellectuel indépendant, le recours à une société de portage salarial sera très bénéfique.