Indépendant : besoin de vacances ?

En cette période estivale, vous aussi, vous avez besoin de prendre des vacances. Cependant, en étant indépendant, vous avez la désagréable impression qu’il vous sera impossible de prendre quelques jours de congés sans perdre vos clients et de l’argent.

Afin de mettre en pause votre activité sans causer de dégâts, il est indispensable de préparer vos vacances.

Prendre des vacances ? Impossible !

 » Je n’ai pas le temps de prendre des vacances ! » Combien de fois vous êtes-vous répété cette phrase ?  Pourtant, même les indépendants ont droit à des vacances. En effet, même si vous avez l’impression que cela est impossible au vu de la charge de travail que vous avez et les nouvelles sollicitations qui ne cessent d’affluer, prendre des vacances est indispensable pour votre santé physique mais aussi morale.

Travailler 7 jours sur 7 et 24 heures sur 24, vous permettra de bien gagner votre vie mais pourrez-vous vraiment en profiter ? Bien que le travail que vous exercez vous plaise, il est indispensable de faire de temps à autre une pause pour l’apprécier davantage à votre retour.

De plus, prendre des congés vous permettra de déconnecter et de revenir avec un esprit plus frais, une vigilance accrue ainsi qu’un nombre incalculable de nouvelles idées. Plutôt que de persister à travailler sans arrêt, planifiez vos prochaines vacances !

Comment bien préparer ses vacances ?

L’anticipation

Plutôt que d’attendre d’atteindre un point de rupture, préparez à l’avance votre départ en vacances. Ainsi, le jour de votre départ, l’intégralité des paiements, des virements mais aussi des projets en cours, dans la mesure du possible, doit être finalisé. De cette façon, vous pourrez partir l’esprit plus libre.

Quelques mois avant votre départ, vous devrez définir la ou les semaine(s) de vacances que vous avez décidé de prendre et les intégrer au délai lors des nouveaux contrats que vous avez remporté. Ainsi, vous pourrez conserver votre rythme de travail habituel sans avoir à accélérer à la cadence à votre retour. Cela peut aussi d’éviter d’angoisser à l’idée de reprendre le travail au vu de la charge de travail qui vous attend.

Bien entendu, un problème urgent à régler peut toujours arriver durant vos vacances. Etant le seul maître à bord, vous êtes l’unique interlocuteur de vos clients et la seule personne en capacité de le régler. Vous devrez ainsi rester joignable et avoir avec vous tout le matériel nécessaire aux traitements d’une urgence éventuelle. Attention cependant à ne pas tout qualifié d’ « urgence ». En effet, le risque est de continuer à travailler durant vos congés. Par exemple, le e-boutique d’un de vos clients ne fonctionne plus, il s’agit là d’une urgence puisque chaque jour passé hors ligne représente pour lui une perte d’argent considérable. Cependant, pensez-vous que le changement de la bannière du site vitrine d’un autre client soit une situation urgente ? Apprenez à faire la différence.

L’information

Si vous n’informez pas vos clients que vous êtes en vacances, ils continueront naturellement de vous appeler. Plutôt que de ne pas leur répondre, informez-les. Vous pouvez ainsi modifier votre messagerie vocale en indiquant votre date de retour ainsi qu’en précisant que vous les recontacterez en cas d’urgence. Idem pour votre boîte email. Vous devrez ainsi mettre en place un message automatique qui indiquera votre période de congés. Même si vos clients sont parfois pressés, ils comprennent parfaitement le fait que, vous aussi, vous avez besoin de vacances. Dans la mesure du possible, si vous pouvez déléguer votre service d’appel ou permettre à vos clients d’avoir un contact en cas d’urgence, cela serait optimal.

La période

Même si les tarifs proposés par les compagnies aériennes et les groupes hôteliers sont plus intéressants à la rentrée, il est fortement déconseillé de prendre vos vacances hors-saison. En effet, certaines périodes de l’année sont plus propices à une activité intense que d’autres, il vous faudra donc calquer vos congés sur ceux de vos clients. Ainsi, pour savoir quand partir, n’hésitez pas à vous aligner sur le calendrier des vacances scolaires. En principe, les vacances de Noël, d’hiver et d’été sont les périodes de l’année les plus calmes en matière d’activités professionnelles. Vous limiterez ainsi les nouvelles demandes.

Lorsque l’on débute en tant qu’indépendant, il n’est pas toujours évident d’identifier les périodes propices aux congés et bien souvent, les freelances font l’impasse sur leurs vacances les premières années. Pour appréhender ce nouvel univers en toute sérénité, pourquoi ne pas avoir recours au portage salarial ? Vous pourrez ainsi identifier le rythme salarial tout en ayant un statut indépendant.