Portage salarial et CDD

Choisir le portage salarial en CDD est une idée qui commence à faire son chemin. De plus en plus d’indépendants se tournent vers cette solution qui présente bien des avantages.

Pourquoi choisir un CDD en portage salarial ?

Comme pour tout CDD classique, choisir le CDD en portage salarial possède l’avantage de faire une mission dans un temps défini et de façon ponctuelle, contrairement aux missions de portage salarial en CDI plutôt destinées à ceux qui envisagent un travail sur le long terme.

Le CDD en portage salarial comporte quelques éléments qui le distinguent d’un CDD classique. Tout d’abord, le détail de la prestation est précisé dans le cadre du contrat (objet, durée, identité et adresse de l’entreprise cliente). Ensuite, il est également de bon augure de noter l’expertise et les compétences que possède le salarié porté, ainsi que la manière dont le porté CDD en portage salarial va être rémunéré (calcul et versement du salaire, apports d’affaires, frais de gestion, frais professionnels…). Toutes ces spécificités se doivent d’être précisées dans le contrat, en plus des clauses et des différents termes qui figurent dans un CDD traditionnel.

Estimer la durée d’un CDD en portage salarial

Ces éléments sont justement à estimer avec précision lorsque l’on est en CDD en portage salarial. C’est l’ensemble de ces modalités qui détermineront l’ensemble de la mission CDD de l’indépendant. Avec votre rôle de freelance, c’est à vous de déterminer quelles sont vos compétences par rapport à cette mission et de les mettre en valeur pour bien négocier les différentes modalités (temps, paiement). C’est le salarié porté qui évalue le travail proposé par l’entreprise afin de déterminer le temps que lui prendrait une telle mission. Ne négligez pas les moyens qui sont mis à votre disposition ! De même, si vous avez un livrable qui nécessite quelques corrections derrière, il faut bien prendre en considération que cela pourrait vous prendre quelques jours supplémentaires pour retoucher votre travail. Il est donc nécessaire de bien soigner cette évaluation lorsque vous êtes en CDD et en portage salarial afin de mettre tous les paramètres de votre côté.

Fixer le terme d’un CDD en portage salarial

Si une entreprise a un besoin ponctuel, elle peut faire appel à une personne en CDD en portage salarial. Par définition, le CDD a une date de fin. C’est lors de l’élaboration du contrat que celle-ci se définit, mais il n’est parfois pas possible de dire précisément quand la mission peut se terminer. Les modalités du CDD en portage salarial font cependant bien les choses ! Ce dernier prévoit une durée minimale de prestation. Sur le contrat, il est défini la réalisation ou le résultat attendu qui mettrait fin à ce contrat. Pratique !

Le renouvellement d’un CDD en portage salarial

Le CDD en portage salarial possède une durée maximum de 18 mois. Et durant cette période, le CDD peut être renouvelé une seule fois tout au plus. Il existe malgré tout certains cas où le CDD peut être prolongé de trois mois supplémentaires le temps que le salarié puisse prospecter et trouver de nouveaux clients. Ces trois mois doivent en revanche être d’un accord commun entre le salarié porté et la société de portage salarial. Dans ce type de contrat, la mention “contrat de travail en portage salarial à durée déterminée” doit obligatoirement être précisée. Et n’oubliez pas que vous avez le droit à une prime de précarité en CDD et portage salarial lorsque votre mission se termine !

CDI en portage salarial, CDD ou n’importe quel type de contrat de portage salarial,
Cegelem vous apporte ses solutions pour vous faciliter le quotidien en vous offrant les avantages du salariat tout en ayant la liberté d’un freelance.