Freelance : que faire si vous décrochez plusieurs missions en même temps?

Vous avez décidé de vous lancer dans l’activité de freelance, et tout se passe pour le mieux. Vous accumulez les missions, et vous vous demandez comment vous allez pouvoir toutes les gérer en même temps. Vous tombez à pic, car cet article vous donne quelques conseils pour prendre en charge plusieurs missions au même moment et de manière efficace.

Savoir choisir les bons projets

Lorsque vous avez plusieurs missions en même temps, il est primordial que vous sachiez choisir les projets auxquels vous consacrerez votre temps et votre énergie. De ce fait, vous avez le choix entre un gros projet ou alors plusieurs petits projets.

Dans le domaine du freelance, on entend par « gros projet » une mission dont vous vous occupez du début à la fin. Ce terme peut aussi être employé pour désigner une mission qui générera d’importants revenus pour votre activité. Dans le premier cas, la charge de travail qui vous sera attribuée sera significative. Dans le second, il sera exigé de vous un degré important de responsabilité imposé par la mission. Dans l’un comme dans l’autre, il s’agit inévitablement d’un projet d’une grande envergure, ce qui impliquera un travail conséquent.

À défaut, vous pouvez aussi collaborer sur différentes missions de plus petite envergure. Ainsi, vous aurez la possibilité de travailler sur des projets à court terme. Généralement, ils sont moins rémunérateurs que les précédents, mais ils ont l’avantage d’être plus réguliers. C’est un aspect important à prendre en compte lors du choix des missions sur lesquelles vous travaillerez.

Faites votre choix en tenant compte de votre facilité à gérer votre temps, vos différents clients, votre trésorerie et vos compétences. Pour certains freelances, il est plus facile de se partager dans la gestion de plusieurs missions différentes. D’autres par contre préfèrent se focaliser sur de plus gros projets, quoique moins nombreux. Jongler entre plusieurs missions restreintes est de prime à bord l’option la plus rassurante et la plus sécurisante. En cas de rupture de l’un des contrats, il sera toujours possible de se replier sur tous les autres.

C’est ainsi que vous devrez trouver le juste milieu entre ces deux façons de fonctionner. Assurez vos arrières avec quelques « petits clients », et consacrez l’essentiel de votre temps à la gestion d’un projet d’une plus grande envergure.

Savoir organiser son temps de travail

Le freelance offre une souplesse dans la gestion de son temps de travail. De la même manière que vous choisirez les missions sur lesquelles vous travaillerez, vous avez la possibilité d’organiser votre temps de travail à votre guise. Mais vous devez avant tout comprendre que la bonne gestion de votre temps vous permettra de travailler plus efficacement et de façon optimale.

Classer les missions par priorités

Lorsque vous recevez plusieurs missions en même temps, vous pouvez très vite vous sentir surmené si vous ne gérez pas bien votre temps. Donnez la priorité aux priorités, et commencez par les missions les plus urgentes. Aussi, il est inutile d’essayer de berner vos clients en faisant croire à chacun d’eux qu’il est le seul que vous avez. Bien au contraire, vous devez en discuter avec eux. Ainsi, vous aurez la possibilité de fixer vous-même vos deadlines en fonction des missions. Si vous parvenez à vous entendre avec vos clients, l’organisation et la gestion de votre travail seront plus évidentes.

Vous ne devrez pas négliger le temps nécessaire pour la réalisation de chaque tâche. Si vous le faites, vous serez plus à même de couvrir toutes les missions sans que l’une n’empiète sur les autres. Avec le temps et l’expérience, il vous sera plus facile d’anticiper et de mieux organiser votre temps.

Faire une pause entre deux tâches

Pour être plus productif, il est important que vous fassiez un break entre deux projets. De manière générale, le cerveau humain a besoin d’une quinzaine de minutes environ pour passer d’une chose à une autre. Idéalement, vous pouvez prolonger ce délai d’un quart d’heure afin d’être certain que vous êtes entièrement concentré sur le nouveau projet.

Pour bien organiser votre temps entre plusieurs projets, la méthode Pomodoro pourrait s’avérer très efficace. Selon le principe, il serait productif de travailler par vague de 25 minutes entrecoupées de pauses de 5 minutes environ. En effet, selon une étude, le cerveau humain ne serait pleinement concentré sur une tâche que pendant 25 minutes.

Savoir gérer les relations clients

Lorsqu’on est freelance, la qualité du travail fourni ainsi que la bonne organisation de son temps de travail dépendent également de la manière dont on gère les relations avec les clients. En effet, travailler avec différents clients demande énormément de tact. Vous devez fournir des comptes assez régulièrement à vos clients pour qu’ils puissent apprécier l’avancement de vos missions.

Voir aussi :