Définir le prix de votre prestation n’est pas une tâche facile en tant que freelance. De toute évidence, vous ne pouvez pas sur-évaluer votre tarif parce que vous devez gagner de l’argent, et vous ne pouvez pas non plus sous-évaluer votre prestation au risque de ne retirer rien de votre travail !

Alors, comment calculer un tarif ni trop cher, ni trop bas et qui est concurrentiel ? Découvrez quelques pistes qui puissent vous éclairer sur ce sujet.

Définir un tarif de base

Pour fixer un votre honoraire de base, faites des recherches. Trouvez d’autres personnes qui travaillent en tant qu’indépendants dans votre domaine avec une expérience équivalente ou supérieure à la vôtre. Consultez leurs sites web et leurs portfolios pour voir comment ils facturent leur prestation.

Effectuez une recherche rapide sur Google concernant les taux appliqués par les freelances œuvrant dans votre domaine. Même si ce que vous trouvez ne correspond pas à ce que vous voulez facturer, vos clients auront probablement fait la même recherche. Alors, servez-vous de ces résultats comme points de repère en fonction de votre domaine d’activité.

Il est également important de savoir combien vous devez gagner pour vivre. Créez un budget, fixez un objectif de revenu et prenez le temps de réfléchir sur le sujet.

Choisir entre tarif fixe et tarif horaire

Le choix entre un tarif horaire et un tarif fixe dépend du type de travail que vous effectuez. Différents projets et contrats nécessitent différents types de taux. De nombreux freelances travaillent avec les clients sur une base horaire et facturent également des produits livrables à taux fixe.

Avoir un mélange des deux constitue un excellent moyen de communiquer et d’échanger avec vos clients. N’hésitez pas à proposer des tarifs horaires pour certaines tâches et des tarifs fixes pour certaines missions. Pensez tout de même à faire le calcul avant de vous engager sur un tel ou tel taux horaire.

Développer des arguments pour le prix fixé

Les clients veulent comprendre la valeur de ce qu’ils paient. De plus, ils ne savent souvent pas ce qu’ils devraient payer pour certains services. Lorsqu’ils cherchent à engager un freelance, ils veulent savoir ce qui est inclus dans votre tarif, et les avantages de votre travail pour leur entreprise. La façon dont vous communiquez ces deux éléments aura un impact sur votre portefeuille. Assurez-vous d’avoir des échantillons de votre meilleur travail, références et témoignages sur votre portfolio.

Lors de la présentation avec vos clients, indiquez clairement le nombre d’heures ou la quantité de travail consacrée à chaque service livrable ainsi que les prestations couvertes par le tarif que vous appliquez. N’oubliez pas que vos clients ne savent probablement pas à quel point votre travail est rémunéré. Ils savent juste qu’ils ont un besoin à combler. C’est votre travail de les aider à comprendre sur ce qui englobe ce tarif et pourquoi votre prestation est importante pour leur entreprise.

Ces quelques conseils vous aideront à faire le point sur le tarif à appliquer pour votre activité en tant que freelance, surtout si vous débutez dans ce domaine.