Freelance : 6 conseils pour vous organiser au quotidien

L’efficacité au travail a un prix. Et il faut le payer pour escompter jouir à fond de son activité professionnelle. En effet, en tant que professionnel, vous avez besoin de vous organiser et de vous planifier convenablement afin d’être sûr d’avoir de bons résultats. Si vous êtes freelance, voici pour vous six (6) conseils pour vous organiser au quotidien et être efficace.

Apprenez à définir les tâches prioritaires

Définir dans votre agenda les tâches prioritaires vous aidera à savoir par quelle tâche commencer pour être efficace et répondre sans complication particulière à l’ensemble de vos engagements. Il existe une méthode simple pour s’y prendre. Essayez de catégoriser les différentes tâches en tenant compte de leur urgence et de leur importance. Dans un premier temps, considérez les tâches urgentes et importantes. Dans un deuxième temps, considérez celles qui sont peu urgentes, mais sont importantes. Ensuite, considérez dans un troisième temps les tâches urgentes, mais qui sont peu importantes. Enfin, considérez les tâches qui sont peu urgentes et peu importantes. Cette catégorisation vous permet d’exécuter vos différentes tâches suivant un ordre cohérent et logique.

Faites une seule chose à la fois

Le risque est grand quand on a beaucoup de choses à faire de se mettre à tout faire à la fois. C’est un piège que vous devriez pouvoir éviter. En exécutant une tâche, mettez-vous-y entièrement et totalement. Mais avant, définissez-vous toujours un temps donné à y consacrer. Dès que le temps défini s’épuise, stoppez tout ! Pendant que vous exécutez la tâche, prenez de temps à autre une petite pause avant de reprendre.

Dites non quand il le faut

Vous n’êtes pas obligé d’accepter toutes les missions que vos clients cherchent à vous confier. Il arrivera que vous n’ayez vraiment pas le temps de les réaliser. Il arrivera aussi que vous ne soyez pas la personne qu’il faut pour réaliser la mission. Dans ce cas, vous devez être capable de dire non et de faire une recommandation à votre interlocuteur. Aussi, vous pouvez toujours penser à la possibilité de sous-traiter le travail. En procédant de la sorte, vous gagnerez en assurance.

Bien tenir son agenda

Afin de mieux organiser votre agenda, vous avez la latitude de faire usage de code couleur. Cela vous permettra de mettre en exergue ce qui mérite de l’être pour vous y retrouver assez aisément. Ne perdez pas toutefois de vue le fait que le temps prévu pour l’exécution d’une tâche peut être différent de ce que sera la réalité. C’est pourquoi vous devez être prêt à vous accorder du temps en complément pour terminer un travail.

Aménagez convenablement votre cadre de travail

À ce niveau, utiliser un code couleur s’avérerait vraiment utile pour l’organisation de vos tâches en fonction de leur importance. Accordez-vous souvent un peu de temps pour faire le nettoyage sur votre bureau. Essayez de faire le tri de vos mails. Rangez-les par catégorie et débarrassez-vous de ceux qui ne vous servent plus de rien.

N’hésitez pas à établir pour chaque journée une liste de tâches à faire en les ordonnant en fonction de vos priorités. Quelque part, cela vous aide à ne pas avoir à retenir tout ce que vous devez faire. Vous pouvez donc être à 100 % sur chaque tâche.

Optez pour le statut le plus convenable pour vos activités

En appliquant quelques conseils, en tant que freelance, on peut réussir à bien s’organiser au quotidien. Cependant, bien choisir le statut sous lequel on va exercer ses activités est aussi d’un grand soutien. L’une des solutions de plus en plus adoptées est le portage salarial. De nombreux freelances commencent par opter pour ce statut pour plusieurs raisons.

La première raison a trait à la possibilité de jouir simultanément de son autonomie et de continuer à bénéficier de tous les avantages liés au statut de salarié. Ainsi, le salarié porté se voit appliquer le régime général de sécurité sociale au même titre que les salariés en entreprise. Il jouit d’une assurance chômage, cotise pour sa retraite, etc.

La deuxième raison est la possibilité de travailler en s’appuyant sur un réseau de professionnels de son domaine. Ce qui évite d’être isolé et d’être au cœur des opportunités pour mieux développer ses affaires.

La troisième raison est la possibilité de se concentrer réellement sur le cœur de son activité sans avoir à s’embarrasser des charges administratives, juridiques, fiscales et comptables qui y sont liées. La société de portage salarial se charge en effet de tous ces aspects. En conséquence, le freelance gagne un temps énorme pour mieux s’organiser au quotidien.

Enfin, la plupart des jeunes entreprises déposent le bilan après deux années d’activités. Très souvent, la raison de constat est la nécessité pour elles de faire des avances de trésorerie pour assumer certaines charges. Grâce au portage salarial, le freelance est épargné des avances de trésorerie. Tout ce qu’il a à faire dès la signature de son contrat de travail avec la société de portage, c’est de rechercher des missions à exécuter en prenant le soin de fixer chaque fois ses honoraires.