Faire la différence entre portage salarial et groupement d’employeurs

Le groupement d’employeurs et la société de portage salarial s’inscrivent dans la sphère des nouvelles formes de travail. Le fonctionnement de ces deux structures peut paraître semblable. On distingue, toutefois, quelques différences.

Le groupement d’employeurs

Le groupement d’employeurs rassemble plusieurs entreprises à la recherche de professionnels pour assurer une mission à courte durée. Il s’agit d’une solution pérenne pour les entreprises qui ne disposent pas de moyens financiers suffisants leur permettant de recruter des experts sous un CDD ou un CDI.

Le travailleur établi au sein d’un groupement d’employeurs effectue des missions pour le compte des entreprises membres de la structure. Le travailleur reçoit un salaire mensuel versé par le groupement d’employeurs. La structure lui fournit également un bulletin de paie détaillant toutes les rémunérations contractées pour la réalisation des différentes missions.

La société de portage salarial

La société de portage salarial est l’intermédiaire entre un consultant indépendant et les entreprises qui allouent les prestations de ce dernier. En signant un contrat de travail avec la société de portage salarial, les consultants indépendants  jouissent du statut de salarié. Les indépendants négocient eux-mêmes leurs honoraires avec leurs clients.

Ces derniers paient les rémunérations convenues à la société de portage. Une part des revenus est versée sous forme de salaire au travailleur indépendant. Une autre part représente les frais de gestion. Les prélèvements sociaux et fiscaux sont également déduits de la somme versée par l’entreprise à la société de portage.

Les différences entre les deux structures

Contrairement au groupement d’employeurs qui est une structure coopérative, l’organisme qui se charge du portage salarial est une société. De ce fait, les consultants indépendants qui intègrent un groupement d’employeurs sont strictement tenus de fournir leurs services aux entreprises membres de la coopérative. Les consultants indépendants qui adhèrent aux prestations de la société de portage salarial sont complètement libres d’offrir leurs prestations à n’importe quelle entreprise.

Par ailleurs, le travailleur indépendant inscrit auprès de la société de portage salarial gère personnellement ses disponibilités. Le consultant en groupement d’employeurs doit alterner les prestations pour différentes entreprises de la coopérative.Ainsi, il doit s’organiser de manière à pouvoir honorer toutes les missions dans un délai déterminé.

De ce fait, le travailleur indépendant qui opte pour le portage salarial dispose davantage d’autonomie dans son travail. Il sort du circuit de travail classique imposant des contraintes de disponibilité pour une structure précise. En se mettant au sein d’un groupement d’employeurs, le consultant peut facilement se retrouver débordé. Il travaille exclusivement pour les mêmes entreprises. Cela constitue un réel avantage pour les entreprises membres de la coopérative mais peut s’avérer être beaucoup plus pénible pour le travailleur indépendant.

Le portage salarial constitue, donc, la meilleure alternative pour le salarié qui souhaite se reconvertir dans le but de gagner davantage de liberté dans l’exercice de ses activités professionnelles.