Est-il nécessaire d’avoir des diplômes pour devenir freelance ?

Devenir travailleur indépendant est un rêve que beaucoup de salariés et d’entrepreneurs chérissent. De par l’autonomie que le freelance procure, c’est un excellent moyen de trouver le juste milieu entre vie personnelle et vie professionnelle. Mais la question qui se pose est de savoir si l’on peut devenir freelance sans avoir de diplômes.

Le freelance : à quel statut appartient l’activité ?

Le freelance est un terme anglo-saxon employé essentiellement dans le jargon familier et courant, mais aucune définition juridique ne fait référence à ce mot. Le statut de freelance couvre une grande variété de profils. Aussi, les formalités administratives et juridiques qui entourent cette activité sont diverses.

Le freelance est une forme de travail qui n’évolue pas encore dans un cadre juridique bien établi, qu’il s’agisse d’une société ou d’une entreprise individuelle. Dans la majorité des cas, le freelance est aussi qualifié comme auto-entrepreneur. Mais il va de soi que ce n’est pas la seule alternative possible.

Au vu de ces explications, il en ressort qu’il n’existe réellement aucun statut juridique qui définisse véritablement l’activité de freelance. C’est d’ailleurs le terme employé pour désigner une personne qui travaille seule pour le compte d’un ou de plusieurs clients, dans le cadre d’une mission de courte durée. Ainsi, le freelance touche plusieurs domaines d’activité, à savoir le développement web, les métiers de l’ingénierie, le management, les métiers du digital, l’industrie du marketing, mais également les activités commerciales. Il existe également toute une panoplie de professions qui répondent à cette appellation et qui n’existaient pas il y a quelques années.

Pensez-vous que le statut de freelance soit fait pour vous ? Si oui, est-il nécessaire que vous ayez des diplômes pour devenir freelance ? Telle est la question à laquelle nous essayerons de répondre.

Peut-on devenir freelance sans avoir de diplômes ?

Devenir travailleur indépendant entraîne des conséquences majeures sur la planification de la vie personnelle et professionnelle. De ce fait, il convient de se poser les bonnes questions, dont les réponses vous aideront sans doute à vous motiver dans cette lancée ou l’inverse.

C’est un fait, le statut de freelance est intimement lié à celui de travailleur indépendant. C’est d’ailleurs ce penchant pour d’indépendance et l’autonomie qui fait la particularité du freelance. Lorsque vous optez pour cette forme de travail, vous avez la possibilité de gérer votre temps comme bon vous semble et de choisir la charge de travail que vous supporterez quotidiennement. Vous gérez alors vous-même vos clients, et il vous revient d’orienter l’activité dans le sens qui vous convient le mieux.

Naturellement, cela implique également un niveau de stress supplémentaire. En effet, le freelance requiert un investissement personnel supplémentaire pour faire marcher son activité correctement. C’est pour cette raison que certains entrepreneurs préfèrent allier freelance et salariat afin de diminuer le stress et de mieux gérer la pression. De cette façon, il est possible de bénéficier des avantages du salariat tout en développant son activité avec plus de sérénité.

Toutefois, parce qu’il n’existe pas un statut juridique qui encadre cette activité, il est difficile de présenter toutes les responsabilités du freelance. Mais de manière générale, vous pouvez choisir entre la création d’une société ou alors d’une entreprise individuelle. D’une forme d’entreprise à l’autre, les responsabilités seront plus ou moins importantes. Dans le premier cas, votre responsabilité sera limitée, car vous serez accompagné par toute une équipe, et vos biens personnels ne pourront pas être saisis dans le cadre du remboursement d’une créance.

À la question de savoir si les diplômes sont requis pour devenir freelance, la réponse ne saurait être objective. Dans certains domaines, les compétences valent mieux que les diplômes. Mais comme nous l’avons mentionné plus haut, le freelance est répandu dans plusieurs secteurs d’activités, dont certains sont très techniques. De ce fait, un développeur web freelance ou un ingénieur aura forcément besoin de diplômes pour exercer à merveille ses fonctions de consultant indépendant. Mais des domaines tels que le marketing ou le commerce font beaucoup plus appel à des facultés à vendre et à prospecter quoique des diplômes universitaires puissent être très utiles.

Lorsque vous optez pour le freelance, vous êtes le seul maître à bord. Vous avez plus de responsabilités qu’un salarié ordinaire, mais vous bénéficiez d’une totale autonomie quant à la gestion de votre travail. Si vous êtes intéressé par le freelance nous vous donnons quelques conseils pour vous accompagner dans cette aventure.

Hors mis le fait de maîtriser votre activité, devenir freelance demande que vous sachiez choisir le statut juridique qui vous conviendra le mieux. Il n’existe pas de formule miracle, car c’est votre situation personnelle qui permettra de déterminer le statut. Toutefois, sachez que la plupart des personnes qui se lancent dans le freelance le font en tant qu’auto-entrepreneur.