Employés : aborder un entretien annuel

Les entretiens annuels sont très redoutés par les employés. Même s’il ne s’agit pas d’une obligation légale, la plupart des entreprises exigent aux employés de se soumettre à cette pratique. Parce que c’est un moment qui peut sembler éprouvant pour certains, il est important de bien se préparer. Découvrez comment aborder un entretien annuel en toute sérénité.

Évitez de stresser

Bien que très souvent appréhendé, l’entretien annuel n’a rien de vraiment extraordinaire. Il ne s’agit pas d’un entretien d’embauche, mais plutôt d’un simple entretien d’évaluation des performances. Il permettrait aux managers d’évaluer les réalisations et l’efficacité de chaque employé en fonction des objectifs fixés initialement. De ce fait, le salarié a la possibilité d’échanger avec son supérieur hiérarchique. Au lieu d’y voir un entretien de licenciement, voyez-y plutôt comme un moyen de jauger votre efficacité au sein de la structure. Cet entretien n’a rien de punitif même si cette croyance s’est installée à cause de la maladresse de certains dirigeants. Pour éviter de stresser lors de votre entretien annuel, vous devez le voir comme quelque chose de positif.

Maîtrisez le projet d’entreprise du bout des doigts

Le meilleur moyen d’évaluer votre travail annuel, c’est de voir en quoi est-ce qu’il serait bénéfique pour le projet d’entreprise. De ce fait, il est inutile de vous focaliser uniquement sur vous et vos réalisations. Vous devez plutôt essayer d’établir la liaison entre vos missions et le projet d’entreprise. Ce n’est que de cette manière que vous réussirez à donner une dimension stratégique à votre poste au sein de l’entreprise et à prouver que vous êtes indispensable. Si vous aimez ce que vous faites, cet exercice sera un jeu d’enfant pour vous.

Servez-vous de l’entretien précédent pour mieux aborder le suivant

Pour aborder de façon sereine l’entretien annuel, referez-vous à l’entretien précédent. Visualisez les objectifs fixés l’année dernière, et appréciez son degré de réalisation. S’il a été atteint, alors il sera possible de s’en fixer de nouveau. En effet, il serait contre-productif de se fixer de nouveaux objectifs alors que les précédents n’ont pas été atteints. Si vous le faites, le manager trouvera sans doute que vous vous dispersez ou que vous n’êtes pas assez qualifié pour le poste que vous occupez. Mais il peut arriver que cette « dispersion » ne soit pas de votre chef, car avec les évolutions technologiques, les entreprises évoluent à la vitesse grand V. Ce qui implique qu’elles se meuvent assez souvent.

 Exploitez les outils de l’entreprise à votre avantage

D’une manière générale, les entreprises mettent à la disposition des employés des outils pour leur permettre de bien préparer l’entretien annuel. Les directions des ressources humaines leur fournissent généralement une trame permettant d’anticiper toutes les questions qui peuvent être posées lors de l’entretien.

Mettez en avant vos réussites et réalisations

L’entretien annuel est, pour les employés, le moyen de présenter les réussites à la hiérarchie. Si vous avez rempli tous vos objectifs annuels, il est inutile de jouer la carte de la modestie. C’est le moment de mettre en avant vos résiliations annuelles au sein de l’entreprise. Mais comme dit l’adage « un exemple vaut toujours mieux qu’un long discours. » vous devez donc illustrer toutes vos paroles par des exemples concrets et indiscutables. Si vous tenez un poste de commercial et que vous avez réalisé de bonnes ventes, n’hésitez pas de faire référence à votre plus gros contrat.

Comprenez et acceptez vos erreurs

Même en entreprise, l’humilité précède la gloire, et l’erreur est humaine. Si vous avez fait des erreurs, il est inutile d’essayer de les nier ou alors de les justifier, car cela ne fera que vous enfoncer davantage. À la place, admettez vos manquements, et reconnaissez que cette année n’a pas été aussi productive que vous l’aurez souhaitée. Soyez tout de même prêt à répondre à ce sujet auprès de votre supérieur. Toutefois, vous devez être en mesure d’analyser vos failles et d’en tirer des leçons. Ce n’est que de cette manière que vous sortirez indemne de cet entretien.

Ne craignez pas les sanctions

Si cette année n’a pas été aussi productive pour vous que vous l’auriez pensée, votre sort au sein de l’entreprise ne se jouera pas lors de votre entretien annuel. Avant de vous y rendre, vous saurez déjà ce qu’il adviendra de vous et de votre avenir au sein de la boîte. Il est donc inutile de stresser plus que nécessaire, car si votre manager n’est pas satisfait de votre travail au cours de l’année il n’attendra pas l’entretien de fin d’année pour vous en faire part.

N’espérez pas une augmentation

Même si la plupart des entreprises peuvent attendre la fin d’année pour valider les demandes d’augmentation, l’entretien annuel n’est pas le bon moment pour demander une révision de votre salaire.