Devenir freelance ou consultant, une opportunité de rester en activité pour les séniors ?

Plus d’un million de travailleurs en France exercent une activité non salariée. Les métiers du freelance représentent un secteur d’activité particulièrement ouvert aux auto-entrepreneurs, spécialement ceux de plus de 50 ans. À l’approche de la retraite, l’une des plus grandes craintes des seniors est de rester inactif. Devenir freelance ou consultant vous aidera certainement à garder la main.

Devenir consultant senior : quels sont les avantages ?

Au cours de leurs nombreuses années de service en tant que cadre, les seniors ont accumulé une solide expérience dans leur domaine. Ils sont considérés comme étant les piliers de l’entreprise, car leur savoir-faire est plus que nécessaire pour le bon développement de la société. Une fois que l’activité du salariat achevée, il est possible de se mettre à son propre compte et de travailler en tant que freelance ou consultant. Non seulement c’est une opportunité pour mettre en valeur le savoir-faire acquis au cours des décennies de services en tant que salarié, mais c’est également un moyen de rester en activité.

La plupart des dirigeants d’entreprises préfèrent faire appel aux consultants seniors pour des raisons évidentes qui sont :

  • Un impressionnant savoir-faire ;
  • Une bonne connaissance du monde de l’entreprise,
  • Une maturité incroyable ;
  • La capacité à gérer avec tact les situations embarrassantes et complexes ;
  • La faculté à s’adapter facilement à tout type de circonstance ;
  • La capacité de transmettre facilement les connaissances aux jeunes cadres.

Toutes ces qualités acquises au fil des années font des consultants seniors des éléments recherchés par les entreprises. Ne dit-on pas souvent qu’un vieillard qui meurt c’est comme une bibliothèque qui brûle ?

Devenir consultant senior : comment s’y prendre pour une transition en douceur ?

Très souvent, les cadres seniors qui souhaitent se lancer dans l’activité du consulting en freelance ont tendance à oublier qu’ils ont besoin de préparer leur transition professionnelle. Pour une transition réussie, il est conseillé de suivre une formation professionnelle. Celle-ci vous rendra apte à l’exercice des activités commerciales et de gestion de projet. En effet, devenir freelance ne vous donne plus droit aux avantages offerts par le salariat. De plus, c’est à vous de prospecter vos clients et signer les contrats avec les entreprises. De ce fait, il est important, voire nécessaire, que vous suiviez une formation susceptible de vous aider dans ce sens.

Cette formation vous permettra non seulement de déterminer votre degré d’expertise, mais aussi d’intégrer de nouvelles attitudes à votre bagage. Aussi, vous serez désormais plus performants dans la prospection de clients et la veille technologique. Votre nouvelle profession n’en sera que plus visible et plus appréciée.

En tant que consultant senior, vous aurez certainement la possibilité de réaliser des missions pour des entreprises clientes. L’essentiel de votre travail s’organisera d’ailleurs de cette manière. Il vous revient donc de choisir les missions sur lesquelles vous travaillerez ainsi que les horaires de travail. L’activité du consulting offre donc une totale autonomie dans l’organisation de son travail.

Mais ne vous emballez pas trop vite, car c’est une activité qui possède aussi des exigences et ses difficultés.

Devenir consultant senior : quels seront les principaux obstacles à surmonter ?

Passer du statut de salarié à celui de travailleur indépendant représente un changement de taille dans votre carrière professionnelle. Si vous avez du savoir-faire à revendre et que vous êtes suffisamment motivé dans votre démarche, vous serez tout de même confrontés à certains obstacles qu’il vous revient de contourner.

Le premier aspect que vous devez travailler c’est votre attitude professionnelle. Le statut de salarié vous donnait droit à des avantages de taille, notamment les bonus, les promotions, etc. Lorsque vous changez de statut pour celui de consultant, tous ces avantages disparaissent avec pour laisser place à une autre forme de valorisation. C’est dire que vous devez travailler en étroite collaboration avec vos clients et tenter de gagner leur confiance. Ce n’est que sur la base de cette confiance et de la qualité du travail réalisé qu’il vous recontactera pour d’autres missions et/ou vous recommandera à d’autres entreprises dans le besoin.

Ensuite, vous devez être capable d’adapter votre offre de service en fonction des circonstances. Positionnez-vous sur le marché de manière à mettre en avant votre expertise technique ainsi que le type de clientèle que vous visez. Ce travail demande une grosse préparation en amont.

De manière générale, les consultants seniors ciblent prioritairement les PME. En effet, les entreprises de très petite taille n’ont généralement pas les moyens de s’offrir de tels services et les grandes structures quant à elles font appel aux cabinets spécialisés dans le consulting. Toutefois, si vous êtes suffisamment calé dans votre domaine vous pourrez attirer de plus grosses pointures. Pour cela vous devez travailler vos réflexes et faire de la prospection.